Falstaff

Wikipédia:Articles de qualité Vous lisez un « article de qualité ».
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Falstaff (homonymie).

Falstaff
Personnage de fiction apparaissant dans
Henry IV (première partie)
Henry IV (deuxième partie)
Les Joyeuses Commères de Windsor
.

Sir John Falstaff peint par Eduard von Grützner (huile sur toile, 1921)
Sir John Falstaff peint par Eduard von Grützner (huile sur toile, 1921)

Sexemasculin
ActivitéCompagnon du prince de Galles
Militaire
CaractéristiqueBouffon, menteur, fanfaron, poltron, spirituel
Âge60 ou 70 ans
EntourageHal (futur Henri V)
Ennemi deHenri IV (roi d'Angleterre)

Créé parWilliam Shakespeare

Sir John Falstaff est un personnage comique de fiction, créé par William Shakespeare et apparaissant dans les deux pièces Henry IV (Henry IV (première partie) et Henry IV (deuxième partie)), ainsi que dans Les Joyeuses Commères de Windsor. Annoncé à tort dans l'épilogue de Henry IV 2 comme revenant dans la pièce suivante, Henry V, il ne fait pas partie de la liste des personnages de cette pièce, et on apprend au deuxième acte qu'il vient de mourir, Shakespeare ayant renoncé à le faire apparaître une quatrième fois.

Shakespeare fait de lui le type du gentilhomme bouffon, doté d'un insatiable appétit pour la nourriture, la boisson et les femmes. Menteur et vantard, il ne manque pourtant pas d'esprit, ce qui lui permet de se tirer des situations dangereuses, délicates ou grotesques où il se retrouve régulièrement. C'est un des personnages les plus comiques de Shakespeare, bien qu'il apparaisse la première fois non dans une comédie, mais dans une pièce historique. Selon Leslie Dunton, Falstaff est « la plus grandiose création comique de Shakespeare » ; d'après H. J. Oliver, c'est « le plus bel exemple de personnage comique que le théâtre anglais ait jamais connu et connaîtra peut-être jamais », et enfin pour Richard Dutton, il est l'un des plus fascinants personnages des pièces historiques de Shakespeare.

Certes, on ne connaît pas l'intention première de Shakespeare quand il a créé Falstaff. Mais on peut supposer qu'il voulait un classique bouffon, ne participant en rien au mécanisme de l'action, et dont la fonction aurait été simplement d'apporter un peu de gaieté et de détente à L'Histoire d'Henry IV, pièce historique décrivant une époque violente, c'est-à-dire un rôle guère plus important que celui dont a hérité Pistol dans Henry V[1]. On peut imaginer la surprise de Shakespeare quand son truculent chevalier s'est débarrassé de ce rôle originel trop étroit, dépassant les attentes de son créateur : le succès de la pièce, dû en majeure partie à ce personnage carnavalesque, est en effet immense et immédiat, sans précédent tant au théâtre qu'en librairie (six éditions in-quarto avant le premier Folio de 1623, résultats que n'atteindront ni Hamlet, ni Richard III, malgré leur renommée[2]). Aussi la pièce originelle intitulée L'Histoire d'Henry IV devient-elle Henry IV (première partie) pour permettre une suite, Henry IV (deuxième partie)[3], avec toujours Falstaff en précepteur de rencontre du prince de Galles. Il se trouvera ensuite mêlé à une farce, Les Joyeuses Commères de Windsor. Sa mort est annoncée dans Henry V, pièce où il n'apparaît pas. Rares sont les personnages importants de Shakespeare à avoir connu une telle longévité scénique.

Other Languages
български: Фалстаф
català: Falstaff
нохчийн: Фальстаф
čeština: Falstaff
Deutsch: Falstaff
English: Falstaff
Esperanto: Falstaff
español: Falstaff
Bahasa Indonesia: Falstaff
italiano: Falstaff
Bahasa Melayu: Falstaff
Nederlands: John Falstaff
polski: Falstaff
português: Falstaff
русский: Фальстаф
Simple English: Falstaff
svenska: John Falstaff
Tiếng Việt: Falstaff
中文: 法斯塔夫