Exil de Victor Hugo

Victor Hugo durant son exil à Jersey vers 1853-1855.

L'exil de Victor Hugo est un épisode de la vie de l'homme de lettres français Victor Hugo au cours duquel il s'exile hors de son pays, suite au coup d'État du 2 décembre 1851, perpétré par Louis-Napoléon Bonaparte, et son bannissement par le décret du 9 janvier 1852 [1]. Le poète, dramaturge et romancier s'établit en Belgique[2] puis dans les îles Anglo-Normandes. Il ne rentre en France qu'après la bataille de Sedan en . Entre-temps, il publie certaines de ses œuvres majeures, parmi lesquelles Les Châtiments et Les Misérables.

  • notes et références

Notes et références

  1. Le Moniteur universel, 10 janvier 1852, n° 10, p.45.
  2. Il passe à Florenville les 29 et 30 août 1862, les 21 et 22 août 1863 et les 22 et 23 août 1864.
Other Languages