Eugène Viollet-le-Duc

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Viollet-Leduc.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Viollet et Leduc.

Eugène Viollet-le-Duc
Image illustrative de l’article Eugène Viollet-le-Duc
Portrait par Nadar.
Présentation
Naissance
Paris, France
Décès (à 65 ans)
Lausanne, Suisse
NationalitéDrapeau de la France France
ActivitésArchitecte,
Inspecteur général des édifices diocésains
Ses élèvesPaul Abadie, Anatole de Baudot
Œuvre
RéalisationsBasilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay
Cathédrale Notre-Dame de Paris
Cité de Carcassonne
Château de Roquetaillade
Château de Pierrefonds
DistinctionsRoyal Gold Medal (1864)
PublicationsDictionnaire raisonné de l'architecture française du XIe au XVIe siècle, Entretiens sur l'architecture, Histoire d’une maison

Eugène Emmanuel Viollet-le-Duc dit Viollet-le-Duc, né le à Paris, et mort le à Lausanne, est l'un des architectes français les plus célèbres du XIXe siècle, connu auprès du grand public pour ses restaurations de constructions médiévales[1] – travaux par ailleurs controversés.

Outre son travail de restaurateur, on lui doit aussi d'avoir posé les bases de l'architecture moderne, par ses écrits théoriques marqués par le rationalisme (Entretiens sur l'architecture, 1863), et d'avoir directement inspiré de nombreux architectes : Victor Horta, Hector Guimard, Henri Sauvage, Émile Gallé et l'École de Nancy, Eugène Grasset, Antoni Gaudí, Hendrik Petrus Berlage, Louis Sullivan, Frank Lloyd Wright, Le Corbusier, Auguste Perret, l’École de Barbizon

Other Languages
беларуская: Эжэн Віяле-ле-Дзюк
беларуская (тарашкевіца)‎: Эжэн Віяле-лё-Дзюк
Bahasa Indonesia: Eugène Viollet-le-Duc
norsk nynorsk: Eugène Viollet-le-Duc
српски / srpski: Ежен Виоле ле Дик
українська: Ежен Віолле-ле-Дюк