Ethnomusicologie

L’ethnomusicologie est une science humaine qui étudie les rapports entre musique et société.

D'abord appelée « musicologie comparée », cette discipline proche de la sociologie de la musique issue de l’ ethnologie et de la musicologie est institutionnellement rattachée à l'une ou l'autre de ces disciplines, desquelles elle tire ses méthodes descriptives. Comme la musicologie, l'ethnomusicologie peut occasionnellement emprunter des outils à l' acoustique ou aux sciences cognitives. Elle s'intéresse autant aux musiques de tradition orale qu'aux musiques érudites de cultures étrangères à celle du chercheur.

La plupart du temps, les recherches en ethnomusicologie se basent sur un travail de terrain. D'autres chercheurs analysent des enregistrements et des objets fabriqués, instruments, guides, systèmes de notation, soit produits localement pour la consommation locale, soit issus des travaux de terrain antérieurs.

L'ethnomusicologie s'enseigne dans des institution universitaires qui dépendent des départements académiques des sciences sociales ou de ceux des arts ou spécifiquement de la musique [1].

Définition

Le Néerlandais Jaap Kunst utilisa le premier le terme « ethnomusicologie » en 1950 [2]. À l'origine, l'ethnomusicologie, appelée « musicologie comparée », s'intéressait aux musiques délaissées par la musicologie, étude de la musique occidentale dite classique. La discipline examinait les différences entre les principes de ces musiques et ceux de la théorie de la musique occidentale ; cette dénomination tomba en désuétude dans les années 1950 [3]. Au cours du temps, la définition s'élargit pour contenir l'ensemble des musiques du monde [4].

L'ethnomusicologie peut être définie comme l' étude holistique de la musique dans ses contextes culturels [5]. Elle adopte le point de vue de différentes disciplines : folklore, psychologie, anthropologie culturelle, musicologie comparée, théorie de la musique et histoire [6]. La variété disciplinaire a donné naissance à de nombreuses définitions. L'attitude et le centre d'intérêt des ethnomusicologues a évolué depuis les premières études de musicologie comparée dans les années 1900.

Bien qu'il n'y ait pas de définition unique de la musicologie, un certain nombre de constantes apparaissent dans les définitions. Les ethnomusicologues s'entendent pour considérer la musique au-delà du point de vue purement historique, en tant que musique dans une culture, musique en tant que culture et musique en tant que reflet de la culture [3], [4]. De plus, de nombreuses études musicologiques partagent l'approche méthodologique de la démarche ethnographique de terrain, qui consiste à se rendre sur place, conduire des entretiens avec les personnes impliquées dans la culture musicale et, souvent, prendre le rôle d' observateur participant dans la pratique musicale. L'enquêteur de terrain amasse souvent des enregistrements et des informations contextuelles sur la musique qu'il étudie [3]. Les études ethnomusicologiques ne s'appuient pas exclusivement sur l' écrit comme source d'autorité épistémique, mais également sur la tradition orale et l'étude des enregistrements de performances musicales, considérés comme des artéfacts en archéologie.

Other Languages