Ethel et Julius Rosenberg

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rosenberg.
Ethel et Julius Rosenberg.

Ethel Rosenberg et son époux Julius Rosenberg sont un couple de new-yorkais communistes arrêtés pour espionnage au profit de l’URSS. Julius est arrêté le et Ethel le 11 août. Ils sont jugés coupables le et exécutés sur la chaise électrique le dans la prison de Sing Sing.

Cette affaire d’espionnage a lieu durant la Guerre froide. En 1945, les États-Unis ont l'exclusivité de la bombe atomique mais l’URSS peut se doter dès 1949 de cette technologie, en partie grâce à l'espionnage. Le sénateur Joseph McCarthy lance ce qui fut appelé le maccarthysme, une « chasse aux sorcières » qui dura de 1950 à 1953 et qui visait les sympathisants, militants ou agents communistes, qui étaient poursuivis par le House Un-American Activities Committee (HUAC).

La condamnation à mort des époux Rosenberg pour espionnage, alors qu’ils avaient toujours clamé leur innocence, attire des appels internationaux à la clémence et une campagne très médiatisée parlant d'un complot et d'une erreur judiciaire. Les époux Rosenberg sont d’ailleurs les seules personnes condamnées à mort puis exécutées pour espionnage dans le monde occidental après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Différentes sources postérieures au jugement, dont des témoignages soviétiques, confirment l’espionnage de Julius au profit de l’URSS[1]. Son épouse Ethel n'aurait été qu'une auxiliaire sans grande initiative. Les derniers partisans des Rosenberg soulèvent toujours le caractère injuste d’un jugement qu'ils estiment politique.

Other Languages