Empereur

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Empereur (homonymie).

Empereur est un titre monarchique, parfois héréditaire, porté par le souverain d'un Empire.

Origine

Du latin imperare qui signifie « commander en maître, ordonner », du préfixe in et du verbe parare, préparer, apprêter [1]. Il a donné le mot imperium, « commandement » d'où découle « impérieux ». « Empereur » est une déformation du titre d' imperator que portaient les généraux romains victorieux acclamés par leurs troupes.

À l'origine de la République romaine, l'imperator est celui qui commande la mobilisation des citoyens. Par glissement de sens, il va désigner les actes qui en découlent puis, vers la fin de la République, il désigne celui qui commande l'armée. Pour Scipion l'Africain, c'est un titre que l'armée accorde au vainqueur avec l'ovation, dans le cadre du culte à Jupiter [2]. Le titre d'imperator n'est pas une magistrature et n'a aucune valeur institutionnelle pour le Sénat romain.

Son sens actuel va apparaître avec Octavien lorsque ce dernier prend Imperator pour prénom, afin de conserver le souvenir perpétuel de ses victoires et de sa gloire. Après l'assassinat de Jules César, qui a fait de lui son héritier, Octavien va recevoir l' imperium du Sénat le 3 janvier 43 av. J.-C. Puis, le 1er janvier 42, tandis que César est élevé au rang des dieux, Octavien reçoit le nom de divi filius. Enfin, le 16 janvier 27 av. J.-C., après avoir remis trois jours plus tôt tous ses pouvoirs au Sénat qui les refuse, ce dernier lui attribue le nom d'Auguste, terme d'origine religieuse dérivant du latin « augere » qui fait référence à l' auctoritas. [[réf. souhaitée] C'est ce titre d' Auguste qui correspond à ce que l'on entend actuellement par empereur, c'est-à-dire dirigeant de l' Empire. Plus largement, l' empereur à Rome est celui qui porte les titres suivant : Imperator [3], Augustus, Caesar et dans un premier temps Princeps.

L'équivalent en grec de ces termes, à savoir autocrate, sébastocrate et basileus a, par la suite, été utilisé dans l' Empire byzantin. Plus largement la plupart des titres impériaux occidentaux renvoient aux termes latins, kaiser et tsar étant ainsi des déformations du titre de César.

Le féminin d'empereur est impératrice et l'adjectif correspondant est impérial (impériale au féminin).

Other Languages
Afrikaans: Keiser
Alemannisch: Kaiser
aragonés: Emperador
العربية: إمبراطور
asturianu: Emperador
azərbaycanca: İmperator
Boarisch: Koasa
беларуская: Імператар
български: Император
বাংলা: সম্রাট
brezhoneg: Impalaer
bosanski: Imperator
català: Emperador
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Huòng-dá̤
čeština: Císař
dansk: Kejser
Deutsch: Kaiser
Zazaki: İmperator
English: Emperor
Esperanto: Imperiestro
español: Emperador
eesti: Keiser
euskara: Enperadore
فارسی: امپراتور
suomi: Keisari
føroyskt: Keisari
Frysk: Keizer
贛語: 皇帝
Gàidhlig: Ceusair
galego: Emperador
עברית: קיסר
Հայերեն: Կայսր
interlingua: Imperator
Bahasa Indonesia: Kaisar
íslenska: Keisari
italiano: Imperatore
日本語: 皇帝
Basa Jawa: Kaisar
ქართული: იმპერატორი
қазақша: Император
한국어: 황제
Kurdî: Împerator
Latina: Imperator
Limburgs: Keizer
lumbaart: Imperador
lietuvių: Imperatorius
latviešu: Imperators
മലയാളം: സാമ്രാട്ട്
Bahasa Melayu: Kaiser
Mirandés: Amperador
Plattdüütsch: Kaiser
Nederlands: Keizer
norsk nynorsk: Keisar
norsk bokmål: Keiser
Nouormand: Empereus
polski: Cesarz
português: Imperador
română: Împărat
armãneashti: Amiră
русский: Император
sicilianu: Mpiraturi
Scots: Emperor
srpskohrvatski / српскохрватски: Imperator
Simple English: Emperor
slovenčina: Cisár
slovenščina: Imperator
српски / srpski: Император
svenska: Kejsare
Kiswahili: Kaizari
тоҷикӣ: Император
Tagalog: Emperador
Türkçe: İmparator
українська: Імператор
اردو: شہنشاہ
oʻzbekcha/ўзбекча: Imperator
Tiếng Việt: Hoàng đế
吴语: 皇帝
მარგალური: იმპერატორი
中文: 皇帝
文言: 皇帝
Bân-lâm-gú: Hông-tè
粵語: 皇帝