Emily Dickinson

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dickinson.
Emily Dickinson
Description de cette image, également commentée ci-après
Daguerréotype de 1846-47 (Amherst College).
Naissance
Amherst, Massachusetts, États-Unis
Décès (à 55 ans)
Amherst, Massachusetts, États-Unis
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture anglais

Emily Elizabeth Dickinson, née le et morte le , est une poétesse américaine. Née à Amherst dans le Massachusetts, dans une famille aisée ayant des liens communautaires forts, elle a vécu une vie introvertie et recluse. Après avoir étudié dans sa jeunesse, durant sept ans à l'académie d’Amherst, elle vit un moment au séminaire féminin du mont Holyoke avant de retourner dans la maison familiale à Amherst. Considérée comme une excentrique par le voisinage, on la connaît pour son penchant pour les vêtements blancs et pour sa répugnance à recevoir des visiteurs, voire plus tard à sortir de sa chambre. La plupart de ses amitiés seront donc entretenues par correspondance.

Bien qu’ayant été un auteur prolifique, moins d’une douzaine de ses presque mille huit cents poèmes ont été publiés de son vivant[N 1]. Ceux qui furent publiés alors étaient généralement modifiés par les éditeurs afin de se conformer aux règles poétiques de l’époque. Les poèmes de Dickinson sont uniques pour leur époque : ils sont constitués de vers très courts, n’ont pas de titres et utilisent fréquemment des rimes imparfaites et des majuscules et une ponctuation non conventionnelle[1]. Un grand nombre de ses poèmes traitent de la mort et de l’immortalité, des sujets récurrents dans sa correspondance avec ses amis.

Même si la plupart de ses connaissances devaient savoir qu’Emily Dickinson écrivait, l’étendue de son œuvre ne fut connue qu’après sa mort, en 1886, quand Lavinia, sa plus jeune sœur, découvre sa cachette de poèmes. Son premier recueil est publié en 1890 par des relations personnelles, Thomas Wentworth Higginson et Mabel Loomis Todd, qui en altéreront fortement le contenu. Ce n’est qu’avec l’édition de Thomas H. Johnson en 1955, Les poèmes d’Emily Dickinson (The Poems of Emily Dickinson), que paraît pour la première fois un recueil complet et pratiquement intact de son travail. Malgré des critiques défavorables et un grand scepticisme vis-à-vis de ses performances littéraires de la fin du e siècle au début du e siècle, les critiques anglo-saxons considèrent à présent Emily Dickinson comme une poétesse américaine majeure[2],[3].

Other Languages
aragonés: Emily Dickinson
asturianu: Emily Dickinson
azərbaycanca: Emili Dikinson
беларуская: Эмілі Дзікінсан
беларуская (тарашкевіца)‎: Эмілі Дыкінсан
български: Емили Дикинсън
brezhoneg: Emily Dickinson
bosanski: Emily Dickinson
Esperanto: Emily Dickinson
español: Emily Dickinson
hrvatski: Emily Dickinson
Bahasa Indonesia: Emily Dickinson
íslenska: Emily Dickinson
italiano: Emily Dickinson
Basa Jawa: Emily Dickinson
Lëtzebuergesch: Emily Dickinson
Lingua Franca Nova: Emily Dickinson
lietuvių: Emily Dickinson
Malagasy: Emily Dickinson
македонски: Емили Дикинсон
नेपाल भाषा: इमिली डिकिन्सन
Nederlands: Emily Dickinson
norsk nynorsk: Emily Dickinson
پنجابی: ایملی ڈکنسن
português: Emily Dickinson
română: Emily Dickinson
srpskohrvatski / српскохрватски: Emily Dickinson
Simple English: Emily Dickinson
slovenščina: Emily Dickinson
српски / srpski: Емили Дикинсон
Türkçe: Emily Dickinson
українська: Емілі Дікінсон
Tiếng Việt: Emily Dickinson
West-Vlams: Emily Dickinson
მარგალური: ემილი დიკინსონი
Bân-lâm-gú: Emily Dickinson
粵語: 狄更生