Dynastie Tang

Dynastie Tang
唐朝 (zh)

618 – 690
705 – 907

Blason
Description de cette image, également commentée ci-après
Territoire de la dynastie Tang et ses changements à travers l'histoire
Informations générales
StatutMonarchie
CapitaleChang'an
ReligionBouddhisme
Démographie
Population> 50 millions
Histoire et événements
618Fondation en lieu et place de la dynastie Sui
630Soumission des Turcs orientaux
641Protectorat sur l'empire du Tibet
642Soumission des Turcs occidentaux
648Conquête du bassin du Tarim et sécurisation de la route de la soie
690Wu Zetian destitue son fils et fonde sa dynastie
705Tang Zhongzong rétablit la dynastie Tang
822Traité de paix avec le Tibet : stabilisation de leurs relations
907Chute de la dynastie : morcellement de l'État et proclamation de la dynastie des Liang postérieurs
Empereurs
(1er) 618-625Tang Gaozu
(Der) 904-907Tang Aidi

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La Grande pagode de l'oie sauvage, Xi'an (ancienne Chang'an), Shanxi. Dynastie Tang, 652 (première construction) et e siècle.
Groupe de joueuses de polo, figurines funéraires en céramique, Art Gallery of New South Wales.
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

La dynastie Tang (chinois : 唐朝 ; Wade : T'ang ; EFEO : T'ang, Ten quelquefois) (18 juin 618 - 1er juin 907) est une dynastie chinoise précédée par la dynastie Sui (581-618) et suivie par la période des Cinq Dynasties et des Dix Royaumes. Elle a été fondée par la famille Li, qui prit le pouvoir durant le déclin et la chute de l'empire Sui.

Venant après une longue période de division de la Chine qui dura de 220 à 581, à laquelle l'éphémère dynastie Sui avait mis fin, les premiers empereurs de cette dynastie eurent d'abord pour tâche de stabiliser l'empire récemment réunifié, et de lui redonner la puissance qu'avait eue la Chine à l'époque des Han. Ils firent rapidement mieux que ces derniers dans le domaine des conquêtes extérieures. Sous les premiers empereurs Tang (en particulier Taizong, l'impératrice Wu Zetian et Xuanzong), l'empire chinois connut une période de prospérité et un rayonnement culturel considérable. Sa capitale Chang'an, la plus grande ville du monde, reflétait toute la puissance et le cosmopolitisme, qui reposait notamment sur le dynamisme des échanges à longue distance le long de la route de la soie et des voies maritimes méridionales. Cette période a été vue par les générations suivantes comme un véritable âge d'or de la civilisation chinoise, symbolisé notamment par les brillants poètes Li Bai et Du Fu, et plus largement l'émergence d'un groupe de nombreux lettrés passés par les examens impériaux qui furent mis en place par les premiers empereurs Tang.

L'histoire de la dynastie bascula en 755 avec la révolte d'An Lushan, conséquence dramatique des évolutions politiques et militaires de l'empire à la période de son apogée. Après la difficile répression de ce soulèvement, l'organisation de l'empire se présenta sous un jour nouveau : la vieille aristocratie qui l'appuyait déclina irrémédiablement, supplantée par des hommes nouveaux disposant des charges militaires provinciales les plus importantes ou des grandes commissions fiscales et financières. Les empereurs ne parvinrent pas à contenir les forces centrifuges qui leur firent perdre l'autorité sur leurs provinces, même si cela n'entrava pas la prospérité de leur empire, portée par l'expansion démographique et économique des régions du Sud. Après une série de révoltes dans les dernières décennies du e siècle, la dynastie Tang s'éteint en 907, alors que son empire avait été dépecé. Les évolutions politiques, sociales, économiques et intellectuelles de cette période avaient déjà fait pénétrer la Chine dans une période que les historiens considèrent couramment comme « moderne », annonciatrice de la période de la dynastie Song (960-1272) qui réunifia la Chine quelques décennies après la fin des Tang.

Plusieurs innovations importantes sont apparues durant la dynastie Tang, dont le développement des caractères d'imprimerie en bois. Dans le domaine religieux, le bouddhisme eut une influence majeure dans la culture chinoise, avec l'affirmation de sectes bouddhistes aux racines spécifiquement chinoises et le développement d'un art remarquable. Toutefois, cette religion fut par la suite persécutée et son influence déclina, tandis que le taoïsme conservait une grande importance et que s'amorçait le retour du confucianisme, porté par les écrits de Han Yu.

Sommaire

Other Languages
Afrikaans: Tang-dinastie
Alemannisch: Tang-Dynastie
aragonés: Dinastía Tang
asturianu: Dinastía Tang
azərbaycanca: Tan sülaləsi
башҡортса: Тан династияһы
беларуская: Дынастыя Тан
беларуская (тарашкевіца)‎: Дынастыя Тан
български: Тан
brezhoneg: Tierniezh Tang
bosanski: Dinastija Tang
буряад: Тан улас
català: Dinastia Tang
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Dòng-dièu
čeština: Říše Tchang
Deutsch: Tang-Dynastie
English: Tang dynasty
Esperanto: Dinastio Tang
español: Dinastía Tang
euskara: Tang dinastia
贛語:
客家語/Hak-kâ-ngî: Thòng-chhèu
Fiji Hindi: Tang Dynasty
hrvatski: T'ang
Bahasa Indonesia: Dinasti Tang
íslenska: Tangveldið
italiano: Dinastia Tang
日本語:
Basa Jawa: Wangsa Tang
қазақша: Тан әулеті
ភាសាខ្មែរ: រាជវង្សថាង
한국어: 당나라
Latina: Domus Tang
lietuvių: Tangų dinastija
latviešu: Tanu dinastija
монгол: Тан улс
Bahasa Melayu: Dinasti Tang
မြန်မာဘာသာ: ထန်မင်းဆက်
مازِرونی: تانگ سلسله
नेपाल भाषा: ताङ्ग राजवंश
Nederlands: Tang-dynastie
norsk nynorsk: Tang-dynastiet
occitan: Dinastia Tang
پنجابی: تانگ
português: Dinastia Tang
română: Dinastia Tang
srpskohrvatski / српскохрватски: Dinastija Tang
Simple English: Tang Dynasty
slovenčina: Tchang (dynastia)
slovenščina: Dinastija Tang
српски / srpski: Династија Танг
svenska: Tangdynastin
Kiswahili: Nasaba ya Tang
Türkmençe: Tan (dinastiýa)
Türkçe: Tang Hanedanı
татарча/tatarça: Таң династиясе
ئۇيغۇرچە / Uyghurche: تاڭ سۇلالىسى
українська: Династія Тан
oʻzbekcha/ўзбекча: Tan
Tiếng Việt: Nhà Đường
吴语: 唐朝
Vahcuengh: Dangzciuz
中文: 唐朝
文言:
Bân-lâm-gú: Tông
粵語: 大唐