Dunkerque

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dunkerque (homonymie).

Dunkerque
Dunkerque
De haut en bas et de gauche à droite : l'hôtel de ville de Dunkerque, le rigodon de la bande de Dunkerque, le mémorial de l'Opération Dynamo, la statue de Jean Bart, le quai à conteneur du Grand Port Maritime, l'arrivée des 4 Jours de Dunkerque 2010 et la plage de Malo-les-Bains.
Blason de Dunkerque
Blason
Dunkerque
Logo
Administration
PaysDrapeau de la France France
RégionHauts-de-France
DépartementNord (sous-préfecture)
ArrondissementDunkerque
CantonDunkerque-1
Dunkerque-2
Grande-Synthe
IntercommunalitéCommunauté urbaine de Dunkerque Grand Littoral
Maire
Mandat
Patrice Vergriete
2014-2020
Code postal59140, 59240, 59430, 59640, 59279
Code commune59183
Démographie
GentiléDunkerquois(es)
Population
municipale
88 876 hab. (2015 en diminution de 3,4 % par rapport à 2010)
Densité2 025 hab./km2
Population
aire urbaine
257 259 hab. (2013)
Géographie
51° 02′ 18″ nord, 2° 22′ 39″ est
AltitudeMin. 0 m
Max. 17 m
Superficie43,89 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Dunkerque

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Dunkerque

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Dunkerque

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Dunkerque
Liens
Site webwww.ville-dunkerque.fr

Dunkerque est une commune française, sous-préfecture du département du Nord. Avec 88 876 habitants en 2015, la ville est la cinquième plus peuplée de la région Hauts-de-France, la seconde hors de la métropole lilloise après Amiens. Ses habitants sont appelés les Dunkerquois et les Dunkerquoises. La « cité de Jean Bart » est au centre de la communauté urbaine de Dunkerque Grand Littoral qui regroupe 17 communes et compte 198 814 habitants en 2013[1]. Elle est également au cœur de la 40e aire urbaine de France avec 257 259 habitants en 2013[2], répartis dans 56 communes dont 4 du Pas-de-Calais.

L'histoire de Dunkerque est liée à la mer du Nord. Fondée il y a plus d'un millénaire, la ville était, à l'origine, un village de pêcheurs construit à l'extrémité ouest d'un banc de sable. La construction d'une chapelle afin d'évangéliser la zone donna son nom à la ville, composé des mots néerlandais duin (« dune ») et kerk (« église »). Dès lors, la ville se développa autour de son port. Par sa position sur la mer du Nord, Dunkerque suscita de nombreuses convoitises. Au cours de l'histoire, la ville a appartenu, périodiquement, au comté de Flandre, aux royaumes d'Espagne, d'Angleterre et de France. Le , la ville changea trois fois de nationalité. Devenue définitivement française le , la ville devint une place forte redoutée à la suite des travaux de Vauban. À cette époque, la ville abrita des corsaires dont le célèbre Jean Bart, héros entre autres de la bataille du Texel. Durant la Révolution, à la suite de l'abolition des cultes, la ville s'appela Dune-Libre. Durant la Première Guerre mondiale, demeurée aux mains des Alliés par suite de la défense franco-belge lors de la bataille de l'Yser, elle fut sévèrement bombardée par les Allemands conscients du rôle primordial du port. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, elle fut le théâtre de l'opération Dynamo et du siège de Dunkerque.

Le grand port maritime de Dunkerque, troisième de France en termes de trafic, représente le premier secteur d'emplois de la ville devant la grande distribution. Il comporte des installations industrielles de sociétés telles qu'Arcelor Mittal, Air liquide, Europipe ou des installations pétrochimiques. Le port est également la première plateforme énergétique des Hauts-de-France via la centrale nucléaire de Gravelines, la centrale DK6 et le terminal méthanier.

Le carnaval de Dunkerque est l'événement le plus connu de la ville ; ces festivités s'étalent sur une période comprise entre janvier et mars, où les habitants se réunissent dans les rues de l'agglomération aux rythmes de la fanfare, qu'on appelle communément la « bande » ou « clique », guidée par le « tambour-major ».

Sommaire

Other Languages
Afrikaans: Duinkerken
Alemannisch: Dünkirchen
العربية: دونكيرك
asturianu: Dunkerque
تۆرکجه: دونکرک
беларуская: Дзюнкерк
беларуская (тарашкевіца)‎: Дункерк
български: Дюнкерк
brezhoneg: Dukark
català: Dunkerque
Cebuano: Dunkerque
čeština: Dunkerk
kaszëbsczi: Dunkerka
Cymraeg: Dunkerque
dansk: Dunkerque
Deutsch: Dunkerque
Ελληνικά: Δουνκέρκη
English: Dunkirk
Esperanto: Dunkerque
español: Dunkerque
eesti: Dunkerque
euskara: Dunkerque
فارسی: دانکرک
suomi: Dunkerque
Frysk: Dúntsjerk
Gaeilge: Dunkerque
galego: Dunkerque
Gaelg: Dunkerque
עברית: דנקרק
हिन्दी: दैंकर्क
magyar: Dunkerque
Bahasa Indonesia: Dunkerque
íslenska: Dunkerque
italiano: Dunkerque
日本語: ダンケルク
Basa Jawa: Duinkerken
ქართული: დიუნკერკი
Taqbaylit: Dunkerque
қазақша: Дюнкерк
한국어: 됭케르크
Ripoarisch: Dünnkerrsche
Latina: Dunquerca
Ladino: Dunkerque
Lëtzebuergesch: Dunkerque
Limburgs: Duinkerke
lietuvių: Diunkerkas
latviešu: Denkerka
Malagasy: Dunkirk
मराठी: डंकर्क
Bahasa Melayu: Dunkerque
مازِرونی: دنکرک
Nedersaksies: Duunkarke
Nederlands: Duinkerke
norsk nynorsk: Dunkerque
norsk: Dunkerque
occitan: Dunquèrca
Picard: Dunkèke
polski: Dunkierka
Piemontèis: Dunkerque
Ποντιακά: Ντανκέρκ
português: Dunquerque
română: Dunkerque
русский: Дюнкерк
Scots: Dunkirk
srpskohrvatski / српскохрватски: Dunkerque
Simple English: Dunkirk
slovenčina: Dunkerque
slovenščina: Dunkerque
српски / srpski: Денкерк
Seeltersk: Dunkerque
svenska: Dunkerque
Kiswahili: Dunkerque
Tagalog: Dunkerque
Türkçe: Dunkerque
татарча/tatarça: Дюнкерк
українська: Дюнкерк
اردو: ڈنکرک
Tiếng Việt: Dunkerque
West-Vlams: Duunkerke
Volapük: Dunkerque
Winaray: Dunkerque
吴语: 顿库厄克
ייִדיש: דונקערק
Zeêuws: Duunkerke
中文: 敦刻尔克
Bân-lâm-gú: Dunkirk
粵語: 鄧寇克