Draisine

Ne pas confondre avec la draisienne, ancêtre du vélo
Draisine contemporaine ; le véhicule est ici équipé d'une fraise à neige pour le déneigement des voies.

La draisine fait partie du matériel roulant ferroviaire, c'est le nom généralement donné à un véhicule automoteur, léger, principalement utilisé pour le service des voies ferrées, notamment l'inspection des lignes et le transport du matériel et du personnel de maintenance[1]. Depuis quelques années, il existe aussi des draisines conçues spécifiquement pour une utilisation de loisir sur d'anciens tronçons de voie ferrée, elles sont actionnées par des pédaliers[2].

Origine

Draisienne.

Le terme « draisienne » dérive du nom de l'Allemand Karl Drais, qui le assis à califourchon sur une poutre en bois réunissant deux roues, parcourt 14,4 km en une heure en poussant avec ses pieds sur le sol, et de celui de son invention brevetée en 1818 sous le nom de « vélocipède », mais aussi appelée draisienne[3].

Néanmoins, cet inventeur de l'ancêtre de la bicyclette n'est pas considéré comme étant l'inventeur de la draisine ferroviaire[4].

Other Languages
беларуская: Дрызіна
беларуская (тарашкевіца)‎: Дрызіна
български: Дрезина
català: Dresina
čeština: Drezína
English: Draisine
Esperanto: Drezino
español: Dresina
eesti: Dresiin
فارسی: خطرو
suomi: Resiina
עברית: טרזינה
magyar: Hajtány
Ido: Drezino
italiano: Draisina
日本語: 軌道自転車
한국어: 레일바이크
Lëtzebuergesch: Draisinn
lietuvių: Drezina
latviešu: Drezīna
norsk nynorsk: Skjenesykkel
norsk: Dresin
polski: Drezyna
português: Dresina
română: Drezină
русский: Дрезина
slovenščina: Drezina
српски / srpski: Дресина
svenska: Dressin
українська: Дрезина
oʻzbekcha/ўзбекча: Drezina