Disney Cruise Line

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir DCL.
Disney Cruise Line
logo de Disney Cruise Line

Création 1995
Forme juridique filiale
Siège social Celebration, Floride
Drapeau des États-Unis  États-Unis
Actionnaires The Walt Disney Company Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Tourisme, Parcs à thèmes
Produits Croisière
Société mère The Walt Disney Company
Sociétés sœurs Walt Disney World Company
Euro Disney
Disneyland Inc
Site web http://www.disneycruise.com/

Disney Cruise Line est une compagnie de croisière, filiale de la Walt Disney Company, née en 1995 quand la Walt Disney Company décida d'arrêter le contrat qu'elle avait avec Premier Cruises pour le segment maritime de ses offres de vacances. Elle fit construire deux bateaux par Fincantieri, constructeur naval en Italie : le Disney Magic et le Disney Wonder et acquit Castaway Cay, une île privée dans les Bahamas, désignée comme un port-étape exclusif pour ces navires.

Ces deux bateaux sont les premiers conçus et construits de la poupe à la proue comme un paquebot de croisière familiale, avec le but précis de réconcilier les parents et les enfants. Ils sont de style transatlantique à l'image du Queen Elizabeth 2 ou du France. Depuis la flotte a été élargie à quatre navires avec deux nouvelles mises en circulation en 2011 puis 2012. En 2016, Disney annonce la construction de deux navires supplémentaires pour les années 2021 et 2023, et un troisième en 2022 lors de la D23 2017 à Anaheim en Californie.

Historique

1985-1994 : Prémices

Le Premier Oceanic en 1987 avec la mention There's Magic Aboard, le "I" portant des oreilles de Mickey Mouse

En 1985, Disney s'associe à la jeune société de croisière Premier Cruises (fondée en 1983 et rachetée en 1984 par Greyhound Lines) pour proposer des croisières en compagnie des personnages Disney couplées à des séjours au Walt Disney World Resort [1]. Le contrat décennal débute en 1985 et concerne les trois navires Big Red Boat I, II et III de la flotte [2].

Le , la Walt Disney Company achète la Wrather Company, après plusieurs années de négociations avec les ayants droit du défunt Jack Wrather (mort en 1984) [3]. Cette société possède entre autres le Disneyland Hotel à coté du parc Disneyland en Californie et Queen Mary à Long Beach. Au début des années 1990, Disney lance un projet de parc à thèmes en Californie nommé DisneySea couplé avec un port de croisière et un port privé, baptisé World Port pour desservir les îles et ports avoisinants ( Île Santa Catalina, Newport Harbor et la Marina del Rey). Le projet est stoppé pour des raisons budgétaires liées à la construction d'un polder. Le , Disney revend les propriétés de Long Beach de l'ex- Wrather Company à la municipalité de Long Beach [4].

En 1993, Premier Cruise annonce qu'il va aussi proposer des croisières avec les personnages de Warner Bros. et d'autres couplées avec Universal Studios Florida [1]. Le , l' Orlando Sentinel annonce que la Walt Disney Travel Company envisage la création d'une compagnie de croisière et que des concepts de navires sont en cours en Norvège pour Disney Development and Design mais qu'aucune commande n'a été émise [5]. Le journal précise que le contrat avec Premier Cruises s'achève le 31 mars 1994 et qu'aucun des autres croisiéristes comme Carnival et Royal Caribbean n'a signé de contrat en raison du prix trop élevé demandé par Disney [5]. Autre point, la construction d'un navire de croisière prend habituellement au moins deux années [5]. Le , Disney annonce la mise en place d'une filiale pour des croisières et l'arrêt du contrat avec Premier Cruises [5].

1995-2008 : Deux premiers navires

Le Disney Magic dans la baie de Tallinn en juin 2017
Le Disney Wonder à Puerto Vallarta en 2011.
Embarcadère de Castaway Cay.

La société Disney Cruise Line est fondée en 1995 et lance la construction de deux navires. En 1996, Walt Disney Holdings indique dans son rapport annuel la création d'une filiale britannique nommée Magical Cruise Company Limited [6]. En mai 1996, Disney rachète l'île de Corda Cay et la rebaptise Castaway Cay [7], les travaux sont lancés pour y accueillir les navires.

Le , le premier des deux navires le Disney Magic est lancé. Il est mis en service le [7] et accoste à Castasway Cay le 2 août [8].

Le , le second navire le Disney Wonder est lancé et est mis en service le . Il aura toutefois fait escale à Castaway Cay, quelques jours avant, le 2 août accompagné par le Disney Magic [8]. Avec la perte du contrat avec Disney, Premier Cruise a perdu une grande partie de sa clientèle et est contrainte à la faillite en 2000 [2].

Le , la filiale britannique The Walt Disney Company Limited achète 100% de DCL Finance UK, une société de leasing et annonce investir y 17 millions de £ en 2004 [9].

En 2004, Disney annonce que le Disney Magic proposera en 2005 des croisières dans le Pacifique le long des côtes mexicaines. Une croisière à l'aller et une pour le retour par le Canal de Panama furent aussi proposées. La construction de nouveaux bateaux fut longtemps retardée en raison d'un mauvais rapport euro/dollar. Le , la société Disney confirma qu'elle avait bien un troisième vaisseau en projet mais qu'aucune date n'avait été définie tant que le cours de l'euro serait si haut par rapport au dollar. Le rapport annuel 2006 de la Walt Disney Company annonce ce troisième navire pour 2008. Ce dernier sera armé spécialement pour les croisières dans le Pacifique et pourra proposer des croisières vers Alaska comme les côtes mexicaines. Fin février 2007, Disney prévoit non plus un mais deux navires pour l'horizon 2011-2012. Ces deux nouveaux navires seront plus lourds et plus grands mais surtout plus solides pour pouvoir proposer des croisières en Alaska en plus des côtes mexicaines. Les deux premiers navires seront donc assignés aux Caraïbes et les deux nouveaux au Pacifique.

Le , Disney annonce que le Disney Magic proposera en 2007 des croisières en Méditerranée [10]. Le , une réplique grandeur nature du Hollandais volant, issu de la saga Pirates des Caraïbes a été installée dans le lagon de Castaway Cay [10].

Le , Disney annonce que le Disney Magic re-proposera en 2008 des croisières le long des côtes mexicaines [11].

Le , Disney a annoncé officiellement la signature d'une lettre d'intention pour la construction de deux navires supplémentaires [12], [13].

En mars 2008, un journal local de Floride annonce la décision de Disney de conserver le terminal de Port Canaveral pour 15 années supplémentaires, à la suite du renouvellement du bail, et qu'une note interne relèverait les noms des nouveaux navires : Disney Dreams et Disney Celebrations [14]. Aucune source officielle ne corrobore ces informations. Le , Disney Cruise Line annonce un itinéraire de croisière en Mer du Nord et Mer Baltique en 2010 [15]. Le , Disney Cruise Line annonce la transformation des salles de cinéma de ses deux navires pour être compatible avec le Disney Digital 3-D et diffuse Volt, star malgré lui (2008) en 3D le jour même [16], [17]. Le , Disney Cruise Line entame un projet de 4,7 millions de $ pour réaménager son terminal de Port Canaveral [18].

Depuis 2009 : Quatre navires

Le Disney Dream en 2016 sortant de Port Canaveral.
Le Disney Fantasy à Castaway Cay en 2015.

Le , la construction du premier des deux nouveaux bateaux a été annoncée à Papenbourg dans les chantiers de Meyer Werft [19], [20]. Chacun des deux navires devrait avoir les caractéristiques suivantes [20]: 340 mètres de long pour 37 mètres de large, une jauge de 128 000 tonneaux et une capacité de 2 500 passagers pour un coût unitaire de 900 millions de dollars. Les noms des deux navires sont dévoilés durant la réunion des actionnaires du 11 mars 2009, Disney Dream et Disney Fantasy [21].

Le , la construction du Disney Dream, troisième navire de la Disney Cruise Line, a débuté à Papenbourg avec une cérémonie de pose de la quille [22].

Le , à la suite de l'annonce du début de la construction du Disney Dream, DCL a annoncé que les prestations de l'île seraient augmentées [23] : la plage familiale sera allongée de 700 pieds (213 m) et complétée par des toilettes, une boutique, un nouveau bar Coockie's Bar-B-Q Too et 20 cabanons privés seront ajoutés, ainsi que Pelican Plunge, un ensemble de toboggans flottants.

Le , lors du premier D23, Disney annonce que le Disney Wonder effectuera en 2011 des croisières depuis Vancouver jusqu'en Alaska [24].

Le , le Disney Dream a été effectué sa mise à l'eau dans le dock des chantiers de Meyer Werft à Papenburg [25], [26].

Le , le Disney Dream rejoint son port d'attache à Port Canaveral [27] tandis que le Disney Wonder part pour la côte ouest des États-Unis avec une escale en Colombie. Le , après avoir effectuée sa première escale à Mazatlán, Disney Cruise Line, à l'instar d'autres compagnies de croisière, annonce suspendre les escales du Disney Wonder dans cette ville pour des raisons de sécurité, à la suite de plusieurs vols commis en l'espace de quelques semaines à l'encontre de vacanciers en escale [28]. Le , Disney annule les escales du Disney Magic prévues pour l'été 2011 en Tunisie et les remplace par Palerme à la suite des événements politiques [29].

Le , avec l'arrivée d'un quatrième navire prévu en 2012, Disney annonce de nouveaux itinéraires pour le Disney Wonder et le Disney Magic, le premier reprend des itinéraires pour l'Alaska au départ de Seattle tandis que le Disney Magic alternera des itinéraires depuis New York vers la Nouvelle-Angleterre avec d'autres sur la côte du Mexique depuis Galveston au Texas [30]. Le , Disney annonce un itinéraire supplémentaire pour 2012 à Hawaï [31]. Le , Disney et Chiquita annoncent un partenariat promotionnel dans les parcs de Walt Disney World Resort et les navires de Disney Cruise Line, par sponsorisation d'attractions et vente des produits Chiquita [32]. Le , Disney Cruise Line annonce que pour répondre à la demande elle prévoit deux de croisières pour Hawaï en 2012 au lieu d'une [33].

Le , le Disney Fantasy est baptisé à New York avec Mariah Carey pour marraine [34]. Le , le Disney Magic accoste pour la première fois dans le port de New York pour une série de 20 croisières à partir de la ville dont 9 vers la Nouvelle-Angleterre et desservant Halifax et Saint-Jean au Nouveau-Brunswick, le reste à destination des Bahamas [35]. Le , Disney Cruise Line annonce que pour le premier semestre 2014, l'ensemble des 4 navires naviguera depuis la Floride [36].

Le , Disney annonce ses itinéraires pour 2015, tous partant depuis Port Canaveral et à destination des Caraïbes et des Bahamas à l'exception du Disney Wonder partant de Miami [37]. Le , profitant du succès du film La Reine des neiges (2013), Disney Cruise Line et Adventures by Disney annoncent des itinéraires en Norvège pour 2015 [38]. Le , Disney Cruise Line annonce de nouveaux itinéraires vers Hawaï pour 2015 après ceux effectués en 2012 [39].

Le , Disney annonce ses itinéraires pour 2016 avec pour la première fois un circuit en Irlande, en Écosse et au Pays de Galles [40], [41]. Le , Disney annonce un contrat entre sa filiale Adventures by Disney et le croisiériste américain AmaWaterways pour des croisières fluviales en Europe, principalement sur le Danube sur deux nouveaux navires construits spécialement [42], [43], [44]. Le , Disney Cruise Line baisse la commission des agences de voyage qui replanifient les voyages à bord des navires [45], [46].

Le , Disney annonce la construction de deux navires supplémentaires aux chantiers Meyer Werft de 1 250 cabines et une jauge de 135 000 tonneaux pour 2021 et 2023 [47], [48], [49]. Le , Disney annonce la nomination de Catherine Powell à sa présidence d' Euro Disney à partir du 11 juillet 2016 et le retour de Tom Wolber à un poste de vice-président de Disney Cruise Line [50], [51]. Le , Disney annonce ses itinéraires pour l'automne 2017 comprenant des étapes à San Diego, New York et Galveston [52].

Le , le Miami Herald se fait l'écho d'une pétition contre un projet de Disney de développer une île inhabitée de 12 acres (48 562 m2) du district de Spanish Wells des Bahamas nommée Egg Island  (en) [53]. Suite au décès du locataire, sa famille a rétrocédé l'île au gouvernement et des forages ont été réalisés durant le mois de juin tandis qu'une licence temporaire de forage avait été accordé à la société Disney [53]. Mais aucun autre détail n'a été dévoilé [53]. Le , Disney Cruise Line annule son projet de port sur Egg Island suite à des pétitions de groupes environnementaux [54].

Le , Disney annonce des croisières thématisées Marvel, Marvel Day at Sea, pour à l'automne 2017 au départ de New York puis en 2018 au départ de Miami [55]. Le , lors du D23, Disney annonce la construction non pas de deux mais de trois navires entre 2021 et 2023, un troisième navire s'intercalant entre les deux prévus initialement [56]. Le , Disney Cruise Line présente ses itinéraires pour l'été 2018 avec à nouveau l'Italie au départ de Barcelone, l'Irlande, la Baltique et la Norvège pour le Disney Magic et l'Alaska pour le Disney Wonder tandis que le Disney Fantasy et le Disney Dream restent dans les Caraïbes [57], [58]. Ces itinéraires ajoutent pour la première fois un tour des îles britanniques avec une étape à Cork et des étapes à Gênes pour les croisières en Méditerranée [59].