Dichlore

Dichlore
image illustrative de l’article Dichlore
image illustrative de l’article Dichlore
Structure et apparence (à l'état solide) du dichlore.
Identification
Nom UICPAdichlore
No CAS7782-50-5
No ECHA100.029.053
No EINECS231-959-5
No EE925
Apparencegaz jaune-verdâtre, d'odeur âcre[1]
Propriétés chimiques
Formule bruteCl2  [Isomères]
Masse molaire[2]70,906 ± 0,004 g/mol
Cl 100 %,
Propriétés physiques
fusion−101 °C[1]
ébullition−34,6 °C[1]
Solubilité14,6 g·l-1 dans l'eau à °C,
7,3 g·l-1 à 20 °C,
5,7 g·l-1 à 30 °C
Masse volumique2,48 (densité par rapport à l'air)
à 20 °C, 6,864 atm : 1,4085 g·cm-3 (liq.)
à −35 °C, 0,9949 atm : 1,5649 g·cm-3 (liq.)
207-66,1566 576939
210-63,1566 512938
212-61,1566 468937
214-59,1566 422937
216-57,1566 375936
219-54,1566 303935
221-52,1566 252934
223-50,1566 201934
225-48,1566 148933
227-46,1566 094932
230-43,1566 011931
232-41,1565 954930
234-39,1565 895929
236-37,1565 835928
239,12-34,0365 740927

P=f(T)

Propriétés électroniques1re énergie d'ionisation11,480 ± 0,005 eV (gaz)[6]CristallographieSymbole de Pearson[7]Classe cristalline ou groupe d’espaceCmca (no 64)[7]StrukturberichtA14[7]Structure typeI2[7]PrécautionsSGH[8]
SGH03 : ComburantSGH04 : Gaz sous pressionSGH06 : ToxiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
Danger
H270, H315, H319, H331, H335, H400,SIMDUT[9]A : Gaz compriméD1A : Matière très toxique ayant des effets immédiats gravesE : Matière corrosive
A, D1A, E,NFPA 704
Directive 67/548/EEC
Toxique
T
Dangereux pour l’environnement
N

Phrases R : 23, 36/37/38, 50,

Phrases S : (1/2), 9, 45, 61,
Transport
268
   1017   
Inhalationodeur suffocanteÉcotoxicologie501 heure :
rat 293 ppm
souris 137 ppmSeuil de l’odoratbas : 0,02 ppm
haut : 3,4 ppm[10]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.modifier Consultez la documentation du modèle

Le dichlore (Cl2) est un gaz jaune-vert dans les conditions normales de température et de pression (chloros signifie « vert » en grec). Il est 2,5 fois plus dense que l'air. Il a une odeur suffocante très désagréable et est extrêmement toxique car il se recombine avec l'humidité des muqueuses et des poumons pour former des acides qui attaquent les tissus.

Le dichlore a été découvert par Carl Wilhelm Scheele en 1774. Il a été utilisé lors de la Première Guerre mondiale en tant que gaz de combat, la bertholite.

Le dichlore est soluble dans l'eau formant l'eau de chlore, mais il n'est pas soluble dans l'eau salée.

La molécule de dichlore est formée de deux atomes de chlore.

Production

Le dichlore peut être produit facilement en électrolysant une solution de chlorure de sodium.

2Na+ + 2Cl + 2H2O → 2NaOH + Cl2 + H2

Scheele le synthétisa en faisant réagir du dioxyde de manganèse (MnO2) avec de l'acide chlorhydrique (HCl).

On peut également en fabriquer de petites quantités grâce à la réaction de l'acide chlorhydrique sur le permanganate de potassium.

De plus, quand on verse un acide dans de l'eau de Javel, on observe une libération de dichlore (mais en présence d'urée, présent dans l'urine, elle dégage de la trichloramine (NCl3) ; gaz très irritant)[11]. Le degré chlorométrique d'une solution de Javel est le volume de dichlore libéré par un litre de cette solution (acide en excès).

Cl> + ClO + 2H+ → Cl2 + H2O
Other Languages
English: Dichlorine
español: Dicloro
Nederlands: Dichloor