Debian

Debian
Debian GNU/Linux 8.0 (Jessie) avec GNOME.
Debian GNU/Linux 8.0 (Jessie) avec GNOME.

Famille GNU/ Linux
Langues Multilingue Voir et modifier les données sur Wikidata
Type de noyau monolithique modulaire
État du projet stable
Plates-formes IA-32 ( en), AMD64, PowerPC, Architecture SPARC, Architecture ARM, Architecture MIPS, ZSeries et Intel 80386 Voir et modifier les données sur Wikidata
Entreprise /
Fondateur
Ian Murdock Voir et modifier les données sur Wikidata
Entreprise /
Développeur
développeurs Debian
Licence diverses, libres selon Debian
États des sources ouvertes et libres
Première version Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version stable 8.6 (Jessie, ) [1] Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version avancée 9.0 (Stretch) Voir et modifier les données sur Wikidata
Méthode de mise à jour APT
Environnement graphique GNOME, KDE, LXDE, MATE, Cinnamon et Xfce Voir et modifier les données sur Wikidata
Gestionnaire de paquets Dpkg Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.debian.org Voir et modifier les données sur Wikidata

Debian (/ de.bjan/) est une organisation communautaire et démocratique, dont le but est le développement de systèmes d'exploitation basés exclusivement sur des logiciels libres.

Chaque système, lui-même nommé Debian, réunit autour d'un noyau de système d'exploitation de nombreux éléments pouvant être développés indépendamment les uns des autres, pour plusieurs architectures matérielles. Ces éléments, programmes de base complétant le noyau et logiciels applicatifs, se présentent sous forme de «  paquets » qui peuvent être installés en fonction des besoins (voir Distribution des logiciels). L'ensemble système d'exploitation plus logiciels s'appelle une distribution.

On assimile généralement ces systèmes d'exploitation au système Debian GNU/Linux, la distribution GNU/Linux de Debian, car jusqu'en 2009 c'était la seule branche parfaitement fonctionnelle. Mais d'autres distributions Debian sont en cours de développement en 2013 : Debian GNU/Hurd [2], [3] et Debian GNU/kFreeBSD [4]. La version Debian « Squeeze » est la première à être distribuée avec le noyau kFreeBSD en plus du noyau Linux [5].

Debian est utilisée comme base de nombreuses autres distributions telles que Knoppix et Ubuntu qui rencontrent un grand succès.

Fin 2005, la distribution Debian a été retenue par la ville de Munich pour équiper les quelque 14 000 ordinateurs de type PC qui formaient alors son parc informatique [6]. En 2014, un bilan établi par la nouvelle équipe municipale [7] annonce 14 millions d'euros (M€) comme coût de la migration, compensés partiellement par 11 M€ en économies de licences et de matériel. Le coût du retour à Windows est estimé par la même étude à 3 M€ de matériel, plus le coût des licences, inconnu puisque négociable.

Caractéristiques de la philosophie Debian

Debian se distingue de la plupart des distributions fondées sur elle par son caractère non commercial et par le mode de gouvernance coopératif de l'association qui gère la distribution.

Une distribution commerciale est une distribution éditée par une société commerciale. Par « constituer une distribution » on entend « choisir et assembler les logiciels qui composent la distribution » : le noyau du système d'exploitation, le programme d'installation de la distribution, un logiciel et des pilotes pour les connexions telles que le Wi-Fi ou pour une imprimante, des logiciels tels qu'un lecteur vidéo, un navigateur Web, etc. Les distributions commerciales proposent généralement des versions gratuites, mais cela n'en fait pas des distributions non commerciales puisque l'objectif est de réaliser du profit par la vente de services liés à l'utilisation de la distribution (support, développement...) ou par la vente d'un code permettant d'activer une partie bridée de celle-ci (voir : modèle Freemium). Ainsi, Ubuntu est une distribution commerciale car elle est fabriquée par la société commerciale Canonical. Debian est en revanche une distribution non commerciale car elle est développée par l'organisation à but non lucratif : SPI (Software in the Public Interest).

La distinction entre distributions non commerciales et commerciales est importante car les choix en matière de technologie ou de marketing ne sont pas fondés sur les mêmes critères selon qu'ils sont faits par des bénévoles organisés en démocratie directe, ou par le (ou les) propriétaire(s) d'une société commerciale.

Other Languages
Afrikaans: Debian
Alemannisch: Debian
العربية: دبيان
asturianu: Debian
azərbaycanca: Debian
Boarisch: Debian
беларуская: Debian
беларуская (тарашкевіца)‎: Debian
български: Дебиан
বাংলা: ডেবিয়ান
brezhoneg: Debian GNU/Linux
bosanski: Debian
català: Debian
čeština: Debian
dansk: Debian
Deutsch: Debian
Ελληνικά: Debian
English: Debian
Esperanto: Debiano
español: Debian
eesti: Debian
euskara: Debian
فارسی: دبیان
suomi: Debian
Gaeilge: Debian
ગુજરાતી: ડેબિયન
עברית: דביאן
हिन्दी: डेबियन
hrvatski: Debian
hornjoserbsce: Debian
magyar: Debian
interlingua: Debian
Bahasa Indonesia: Debian
íslenska: Debian
italiano: Debian
日本語: Debian
Basa Jawa: Debian
한국어: 데비안
Kurdî: Debian
lumbaart: Debian
lietuvių: Debian
latviešu: Debian
Basa Banyumasan: Debian
Malagasy: Debian
македонски: Дебиан
മലയാളം: ഡെബിയൻ
Bahasa Melayu: Debian
Plattdüütsch: Debian GNU/Linux
नेपाली: डेबियन
Nederlands: Debian
norsk nynorsk: Debian
norsk bokmål: Debian
occitan: Debian
Ирон: Debian
ਪੰਜਾਬੀ: ਡੈਬੀਅਨ
polski: Debian
português: Debian
русский: Debian
саха тыла: Debian
srpskohrvatski / српскохрватски: Debian
Simple English: Debian
slovenčina: Debian
slovenščina: Debian
Soomaaliga: Debian
shqip: Debian
српски / srpski: Debijan
தமிழ்: டெபியன்
తెలుగు: డెబియన్
Türkçe: Debian
татарча/tatarça: Debian
українська: Debian
Tiếng Việt: Debian
吴语: Debian
中文: Debian
粵語: Debian