Danger

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Danger (homonymie).
Panneau de danger, selon la signalisation routière française

La notion de danger s'explicite différemment dans le sens commun et dans un contexte scientifique ou industriel. Pour la probabilité d’un danger, le magasine Pour la science Hors-série N°98 suggère que les courbes de probabilité du danger suivent des courbes de loi d’extremum généralisée ou loi de valeurs extrêmes (ou loi de Fréchet ou loi de Weibull ou loi de Gumbel (développée en 1941 pour des crues, montrée s’appliquer aux inondations par l’équipe chargée d’évaluer la nouvelle hauteur des nouvelles digues des Pays-bas dans les années 1950…) ; le magasine cite l’économie (krach de 1987 de l’indice S&P500)…

La dangerosité est une notion hautement subjective. Il est opportun de différencier la situation dangereuse de l'état dangereux.

Danger et dangerosité

Un danger, dans l'acception anthropique la plus commune, est une menace susceptible d'altérer significativement l'intégrité physique d'une personne, selon une gravité pouvant aller jusqu'à la mort. Ce sens est souvent détourné de façon métaphorique pour évoquer un risque bien plus anodin, par exemple lorsqu'on évoque la possibilité de l'échec d'une entreprise quelconque.

Le danger engendre souvent la peur et incite à la prudence. Y faire face nécessite du courage ou parfois de l'inconscience.

Ce danger menace ou compromet la sûreté[1]. En l'absence de danger, on se sent en sécurité.

Plus qu'un néologisme, la dangerosité est un concept moderne, utilisé parfois à la place du mot danger, à tort. L'idée est que, même si quelque chose ou quelqu'un n'est pas réellement et objectivement dangereux, il pourrait l'être potentiellement. La situation dangereuse peut être définie comme une menace ressentie de façon réelle ou imaginaire provenant d'une agression interne ou externe contre l’intégrité de leur structure par un individu ou un groupe d’individus[2]. L'influence de ce concept est développé par Michel Foucault dans les années 1970[3]. Le terme est parfois remplacé par ceux de nocuité ou périculosité, traduction littérale, par création d’un néologisme, de la periculosità italienne.

L'état dangereux, quant à lui, est un complexe de conditions sous l’action desquelles il est probable qu’un individu commette un délit[4]. L’acte dangereux est celui qui possède un certain nombre de caractéristiques, la gravité, la soudaineté, l'imprévisibilité, la menace pour l’environnement ainsi que l'éventualité d’une répétition et d’une sommation[5].

Certains linguistes s'opposent à ce néologisme, préférant le substantif « danger » (ainsi, on peut remplacer l'expression « la dangerosité d'une route » par « le danger d'une route »). D'autres, tel Bernard Cerquiglini, considèrent que cette épithète, formée du suffixe « osité », n'a rien d'extraordinaire, invoquant comme exemple, le terme « frilosité », « pilosité » ou « porosité »[6].

Other Languages
azərbaycanca: Təhlükə
беларуская: Небяспека
беларуская (тарашкевіца)‎: Небясьпека
català: Perill
čeština: Ohrožení
Deutsch: Gefährdung
Ελληνικά: Κίνδυνος
English: Hazard
Esperanto: Danĝero
español: Peligro
eesti: Oht
فارسی: مخاطره
Ido: Danjero
italiano: Pericolo
日本語: 危険有害性
Latina: Periculum
русский: Опасность
sicilianu: Pirìculu
Simple English: Hazard
chiShona: Njodzi
Tagalog: Panganib
українська: Небезпека