Dagobert Ier

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dagobert.
Dagobert Ier
Tiers de sou d'or (trémissis) de Paris aux noms de Dagobert Ier et saint Éloi, buste diadémé, drapé et cuirassé à droite, Paris, 623-639, BnF, département des Monnaies, médailles et antiques, AF 685.
Tiers de sou d'or (trémissis) de Paris aux noms de Dagobert Ier et saint Éloi, buste diadémé, drapé et cuirassé à droite, Paris, 623-639, BnF, département des Monnaies, médailles et antiques, AF 685.
Titre
Roi des Francs
ou 639
Prédécesseur Clotaire Clotaire II
Caribert Caribert II (Unification de l'Aquitaine en 632)
Successeur Sigebert Sigebert III: Roi d'Austrasie
Clovis Clovis II: Roi de Neustrie et des Burgondes
Biographie
Dynastie Mérovingiens
Date de naissance Vers 602/ 605
Date de décès ou 639
Père Clotaire Clotaire II
Mère Bertrude
Conjoint Gomatrude
Nanthilde
Ragnetrude: concubine
Wulfégonde
Berchilde: concubine
Enfants Sigebert Sigebert III
Clovis Clovis II
Résidence Clichy

Signature de Dagobert Ier

Dagobert Ier, né vers 602/ 605, mort le 19 janvier 638 ou 639, est un roi des Francs de la dynastie mérovingienne. Fils de Clotaire Clotaire II (584-629), un arrière-petit-fils de Clovis, il règne sur l' Austrasie de 622 à 632 et est roi des Francs de 629 à 639. Durant cette période, il a sa résidence le plus souvent autour de Paris, notamment à Clichy (actuel département des Hauts-de-Seine). Sous son règne, la royauté mérovingienne jette un dernier éclat [1] avant que la réalité du pouvoir ne passe aux maires du palais.

Contexte historique

Le règne de Dagobert se déroule environ 130 ans après celui de Clovis et 120 ans avant l'avènement du carolingien Pépin le Bref. Dagobert prend la succession de son père Clotaire Clotaire II, ce dernier a unifié les terres franques alors réparties entre les petits-fils de Clovis. Dagobert règne donc sur un royaume unifié. Cependant, il doit compter avec la noblesse austrasienne, qui avait su monnayer son aide auprès de Clotaire Clotaire II contre Brunehaut.

La dynastie mérovingienne de Clovis à Dagobert

Le règne de Clovis (481-511) a établi la domination des Francs sur la plus grande partie de la Gaule ex-romaine. À la mort de Clovis, le royaume est partagé entre ses quatre fils, puis réunifié vers 555, augmenté de la Bourgogne, par Clotaire Clotaire Ier.

Un nouveau partage entre fils a lieu à la mort de celui-ci, entre (de nouveau) quatre fils : l'un, Caribert meurt en 567 ; Gontran, roi de Bourgogne, reste dans une certaine mesure à l'écart du conflit, commencé vers 570, entre les couples Sigebert- Brunehilde/Brunehaut (royaume de Metz, l) et Chilpéric- Frédégonde ( royaume de Paris, Neustrie) ; Sigebert est assassiné en 575, Chilpéric en 584 ; il laisse un fils de quelques mois, Clotaire, qui triomphe en 613 avec l'exécution de Brunehilde et de ses petits-enfants. Il réunifie alors le royaume franc. Cependant, sous la pression des nobles austrasiens, il doit dès 623 confier le royaume d'Austrasie à son fils Dagobert, qui lui succède comme roi des Francs en 629.

Le monde à l'époque de Dagobert

Sous le règne de Dagobert, le royaume franc couvre l'ancienne Gaule ainsi que des dépendances en Germanie, notamment la Bavière. Il est ici au contact de peuples encore païens : les Frisons, les Saxons et les Alamans en Germanie, les Avars en Pannonie (actuelle Hongrie).

Au nord, l'actuelle Angleterre est divisée entre différents royaumes anglo-saxons (Kent, Mercie, etc.), dont certains sont encore païens.

Au sud-est, l'Italie est aux mains des Lombards ( royaume des Lombards, duchés de Spolète et de Bénévent), dont beaucoup sont encore ariens ou païens, et de l' Empire byzantin ( Exarchat de Ravenne, dont dépend Rome, siège de la papauté ; Sicile et Italie du Sud).

Au sud-ouest, l'Espagne est aux mains des Wisigoths ( royaume de Tolède, dont est originaire la reine Brunehilde).

La grande puissance de l'époque est l'Empire byzantin (capitale : Constantinople) qui contrôle, en plus des provinces italiennes, le Sud des Balkans, le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord. La date de 630 est importante pour l'avenir de ces régions : c'est l'année de la prise de La Mecque par les musulmans de Médine, donc le début des conquêtes musulmanes ; le prophète de l'islam Mahomet meurt en 632.

Pépinides et Arnulfiens à l'époque de Dagobert

Les Pépinides et Arnulfides, ancêtres des Carolingiens, constituent dès cette époque deux familles importantes en Austrasie. Parmi eux, on doit citer le maire du palais Pépin de Landen et saint Arnoul. De leur alliance et du mariage de leurs enfants, naîtra la famille carolingienne. Ils possèdent de très nombreux domaines en particulier dans la vallée de la Meuse (Herstal, Jupille, etc.). Après Dagobert, les maires du palais d'Austrasie, de Neustrie ou de Bourgogne jouent un rôle croissant, au détriment des rois de la famille mérovingienne.

Other Languages
Alemannisch: Dagobert I.
беларуская: Дагаберт I
български: Дагоберт I
brezhoneg: Dagobert Iañ
bosanski: Dagobert I
català: Dagobert I
čeština: Dagobert I.
Deutsch: Dagobert I.
English: Dagobert I
español: Dagoberto I
eesti: Dagobert I
euskara: Dagoberto I.a
suomi: Dagobert I
Frysk: Dagobert
galego: Dagoberto I
hrvatski: Dagobert I.
Bahasa Indonesia: Dagobert I
italiano: Dagoberto I
ქართული: დაგობერტ I
Latina: Dagobertus I
Lëtzebuergesch: Dagobert I.
македонски: Дагоберт I
മലയാളം: ഡാഗോബർട്ട്
Nederlands: Dagobert I
norsk bokmål: Dagobert I
polski: Dagobert I
português: Dagoberto I
русский: Дагоберт I
srpskohrvatski / српскохрватски: Dagobert I
slovenčina: Dagobert I.
slovenščina: Dagobert I.
српски / srpski: Дагоберт I
svenska: Dagobert I
українська: Дагоберт I
Yorùbá: Dagobert 1k