Développement durable

Page d'aide sur les redirections « Durable (Soutenable) » et « Développement soutenable » redirigent ici. Pour les autres sens, voir durabilité.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (octobre 2012).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d' appels de notes.

Diagramme du développement durable : une approche globale à la confluence de trois préoccupations, dites « les trois piliers du développement durable ».
Pour atteindre les objectifs du développement soutenable, il faut notamment faire appel à des ressources naturelles, minérales et vivantes qu'on peut selon leur vulnérabilité classer en « pas, peu, difficilement, coûteusement ou lentement renouvelables ». Les aménageurs et gestionnaires peuvent alors chercher à les restaurer, les protéger et les économiser, et le cas échéant à compenser ses impacts.
La « théorie du baquet » rappelle métaphoriquement que dans les systèmes complexes, quand on considère les sous-ensembles vitaux du système (comme les organes vitaux d'un organisme), ils sont tous importants. Il ne sert à rien d'avoir un niveau d'excellence sur l'un des piliers (l’économie p.e.) si un autre élément (le social ou l'environnement) est dégradé, car le niveau de performance ou de qualité de l'ensemble est ici contrôlé par la « planche la plus faible du baquet »

Le développement durable ( anglais : sustainable development) est une conception du bien commun développée depuis la fin du XXe siècle. Considérée à l'échelle de la Terre, cette notion vise à prendre en compte, outre l' économie, les aspects environnementaux et sociaux qui sont liés à des enjeux de long terme. Selon la définition donnée dans le rapport Brundtland en 1987, le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins.

Cette notion s'est imposée à la suite de la prise de conscience progressive, depuis les années 1970, de la finitude écologique de la Terre, liée aux limites planétaires.

Définition

Pour l' AFNOR en 2012, un état est dit « durable » si « les composantes de l' écosystème et leurs fonctions sont préservées pour les générations présentes et futures » [1]. Dans cette définition, « les composantes de l’écosystème incluent, outre les êtres humains et leur environnement physique, les plantes et les animaux. Pour les êtres humains, le concept sous-entend un équilibre dans la satisfaction des besoins essentiels : conditions économiques, environnementales, sociales et culturelles d'existence au sein d'une société. » [2].

La ressource naturelle qu'est le vent alimente cette éolienne de 5 MW dans un parc éolien à 28 km au large de la Belgique.
La ressource naturelle qu'est le vent alimente cette éolienne de 5 MW dans un parc éolien à 28 km au large de la Belgique.

Le concept de durabilité a été défini quelques années auparavant. En 1991 et 1993, Ignacy Sachs définit l'écodéveloppement comme un « développement endogène et dépendant de ses propres forces, soumis à la logique des besoins de la population entière, conscient de sa dimension écologique et recherchant une harmonie entre l'homme et la nature » [3], [4]. En 1987, la Commission mondiale sur l’environnement et le développement dans le rapport Brundtland [N 1] définissait le développement durable de la façon suivante [5] :

« Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. Deux concepts sont inhérents à cette notion :

  • le concept de «  besoins », et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis, à qui il convient d’accorder la plus grande priorité, et
  • l’idée des limitations que l’état de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de l’ environnement à répondre aux besoins actuels et à venir. »

Parmi les besoins essentiels, on retiendra les besoins indispensables à l'être humain en tant qu’élément de base vivant dans un environnement défini, que l'on appelle les besoins primaires ou physiologiques. Et parmi ceux-ci, on notera le besoin de se reproduire [N 2] qui établit pour l' homme et la femme une filiation, et assure de la sorte le renouvellement des générations [N 3].

Face à la crise écologique et sociale qui se manifeste désormais de manière mondialisée ( changement climatique, raréfaction des ressources naturelles, pénuries d'eau douce, rapprochement du pic pétrolier, écarts entre pays développés et pays en développement, sécurité alimentaire, déforestation et perte drastique de biodiversité, croissance de la population mondiale, catastrophes naturelles et industrielles), le développement durable est une réponse de tous les acteurs ( États, acteurs économiques, société civile), culturels et sociaux du développement.

Il s’agit aussi, en s’appuyant sur de nouvelles valeurs universelles ( responsabilité, participation écologique et partage [N 4], principe de précaution, débat [6]…) d’affirmer une approche double :

Tous les secteurs d'activité sont concernés par le développement durable : l' agriculture, l' industrie, l' habitation, l'organisation familiale, mais aussi les services ( finance, tourisme…) qui, contrairement à une opinion répandue, ne sont pas qu' immatériels. Plus simplement, le développement durable est un mode de développement qui a pour but de produire des richesses tout en veillant à réduire les inégalités mais sans pour autant dégrader l'environnement.

Other Languages
azərbaycanca: Dayanıqlı inkişaf
کوردیی ناوەندی: پەرەسەندنی بەردەوام
ગુજરાતી: અક્ષય વિકાસ
Bahasa Indonesia: Pembangunan berkelanjutan
қазақша: Орнықты даму
Lëtzebuergesch: Nohalteg Entwécklung
македонски: Одржлив развој
Bahasa Melayu: Pembangunan mampan
नेपाली: दिगो विकास
norsk nynorsk: Berekraftig utvikling
norsk bokmål: Bærekraftig utvikling
srpskohrvatski / српскохрватски: Održivi razvoj
Simple English: Sustainable development
slovenščina: Trajnostni razvoj
српски / srpski: Одрживи развој
українська: Сталий розвиток