Désert

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Désert (homonymie) et Dessert.
Valle de la Luna (« vallée de la Lune ») au Chili, près de San Pedro de Atacama dans le désert d'Atacama, un des déserts les plus arides sur Terre[1],[2],[3],[4],[5].
Dunes
Dune (erg) de la Vallée de la Mort située dans le désert des Mojaves aux États-Unis, l'endroit où l'on a relevé la température sous abri la plus élevée sur Terre selon les normes de l'OMM avec un record à 56,7 °C[6],[7].

Un désert est une zone de terre stérile et très peu propice à la vie, où de très faibles précipitations se produisent à de rares occasions, et où par conséquent les conditions de vie sont hostiles pour les plantes ainsi que pour la vie des animaux. Les déserts font partie des environnements extrêmes. Le manque de végétation expose la surface non protégée au processus de dénudation. Les zones semi-arides et arides couvrent environ un tiers de la surface de la Terre. Cela inclut une grande partie des régions polaires où de faibles précipitations surviennent, souvent appelées des « déserts froids ». Les déserts de la planète peuvent être classés en fonction de la quantité de précipitations qu'ils reçoivent, des températures qui dominent tout au long de l'année, des causes de désertification ou de leur situation géographique.

Les déserts chauds sont formés par des processus météorologiques, puisque de larges variations de températures entre le jour et la nuit font travailler de façon rude les roches et les pierres, qui finissent souvent par s'éclater en petits cailloux ou en petites particules. Bien que la pluie se produise très rarement dans les déserts, il peut y avoir des averses occasionnelles qui peuvent résulter en inondations soudaines, « flash-floods » en anglais. La pluie tombant sur des pierres excessivement chauffées en journée peut les faire briser en petits fragments et en gravats qui jonchent le sol désertique qui sera ensuite érodé par le vent. Le vent emporte les fines particules de sable et de poussière et les maintient en suspension dans l'atmosphère, ce qui peut éventuellement causer des tempêtes de sable lorsque le vent souffle plus fort. L'ardeur extrême de l'atmosphère des déserts chauds favorise aussi grandement le transport de ces particules fines. Les grains de sables emportés par le vent frappant d'autres objets solides sur leur trajet peuvent abraser la surface du désert. Les roches sont lissées vers le bas, et le vent répartit le sable en dépôts uniformes. Les grains de sable finissent comme des feuilles de sable ou sont empilés en hauteur en dunes flottantes. D'autres déserts sont plats, des plaines caillouteuses où toutes les petits fragments de cailloux ont été emportés par le vent et la surface du désert consiste à présent en une mosaïque de pierres très lisses. Il existe une très grande variété de paysages désertiques contrairement à ce qu'on l'on pourrait penser. Et en réalité, une grande partie des magnifiques paysages des déserts résultent principalement de l'érosion et de l'action du vent, qui balaye constamment les déserts en modifiant et en modelant les paysages de façon très organisée.

Brûlant, absolument sec, couvert de sable à perte de vue, dépourvu de végétation, inhospitalier et hostile à la moindre forme de vie, exposé en permanence à un soleil de plomb et accablant, d'une luminosité aveuglante et éblouissante, et balayé par des vents desséchants et violents, voilà comment on se représente le désert bien que cette idée que l'on se fait du désert est incomplète et partiellement erronée. La meilleure illustration de cette représentation est le Sahara, le plus grand désert chaud du monde recouvrant presque tout le nord de l'Afrique ainsi que les autres déserts de l'Afrique et de la péninsule Arabique principalement. Le seul point commun à tous les déserts de la planète est leur extrême sécheresse, plus précisément leur aridité traduite par la faiblesse et la rareté des précipitations. Un désert ou une zone aride reçoit en général moins de 250 mm de précipitations par an bien que des exceptions existent. Les semi-déserts ou les zones semi-arides reçoivent entre 250 mm et 500 mm de précipitations par an et sont connus sous le nom de steppes. Il existe des déserts chauds, des déserts froids et des déserts tempérés. La chaleur n'est donc pas un critère déterminant pour qualifier une région du globe de « désert ». Pour exemple, les régions polaires de l'Arctique et de l'Antarctique sont considérées comme des déserts froids et glacés car ces zones reçoivent très peu de précipitations par an et sont recouvertes de glace tout au long de l'année. L'autre analogie que l'on peut attribuer aux déserts de façon plus large que la chaleur est que la grande majorité des déserts qui couvrent la planète sont associés à des températures extrêmes, qu'elles soient extrêmement élevées ou au contraire, extrêmement basses. Certains déserts tempérés font exception à la règle et aux températures extrêmes. En réalité, les déserts chauds et les déserts froids sont exactement et respectivement les endroits les plus chauds et les endroits les plus froids sur Terre et ce sont ces régions qui enregistrent des records absolus de chaleur ou de froid.

Other Languages
Afrikaans: Woestyn
Alemannisch: Wüste
አማርኛ: በረሃ
aragonés: Desierto
العربية: صحراء
ܐܪܡܝܐ: ܡܕܒܪܐ
مصرى: صحرا
অসমীয়া: মৰুভূমি
asturianu: Ermu
azərbaycanca: Səhra
تۆرکجه: صحرا چؤلو
башҡортса: Сүл
Boarisch: Wiastn
žemaitėška: Dīkīnė
беларуская: Пустыня
беларуская (тарашкевіца)‎: Пустэльня
български: Пустиня
भोजपुरी: रेगिस्तान
বাংলা: মরুভূমি
brezhoneg: Dezerzh
bosanski: Pustinja
буряад: Сүл
català: Desert
нохчийн: ГӀум-аре
کوردی: بیابان
čeština: Poušť
Чӑвашла: Пушхир
Cymraeg: Anialwch
dansk: Ørken
Deutsch: Wüste
Ελληνικά: Έρημος
emiliàn e rumagnòl: Desêrt
English: Desert
Esperanto: Dezerto
español: Desierto
eesti: Kõrb
euskara: Basamortu
فارسی: بیابان
suomi: Aavikko
Võro: Kõrbõ
føroyskt: Oyðimørk
Nordfriisk: Wüüst
furlan: Desert
Frysk: Woastyn
Gaeilge: Fásach
Gàidhlig: Fàsach
galego: Deserto
Avañe'ẽ: Tave'ỹ
𐌲𐌿𐍄𐌹𐍃𐌺: 𐌰𐌿𐌸𐌹𐌳𐌰
עברית: מדבר
हिन्दी: मरुस्थल
Fiji Hindi: Desert
hrvatski: Pustinja
hornjoserbsce: Pusćina
Kreyòl ayisyen: Dezè
magyar: Sivatag
հայերեն: Անապատներ
interlingua: Deserto
Bahasa Indonesia: Gurun
Interlingue: Deserte
Ilokano: Desierto
ГӀалгӀай: Яьсса аре
Ido: Dezerto
íslenska: Eyðimörk
italiano: Deserto
日本語: 砂漠
Patois: Dezat
Basa Jawa: Segara wedhi
ქართული: უდაბნო
қазақша: Шөл
ಕನ್ನಡ: ಮರುಭೂಮಿ
한국어: 사막
къарачай-малкъар: Къуругъан тюз
kurdî: Beyaban
Кыргызча: Чөл
Latina: Deserta
Ladino: Desyerto
Lëtzebuergesch: Wüst
лакку: Чул
Lingua Franca Nova: Deserto
lumbaart: Desert
lietuvių: Dykuma
latviešu: Tuksnesis
मैथिली: मरुभूमि
Malagasy: Tanimaty
Baso Minangkabau: Gurun
македонски: Пустина
മലയാളം: മരുഭൂമി
монгол: Цөл
मराठी: वाळवंट
Bahasa Melayu: Padang pasir
Mirandés: Zerto
မြန်မာဘာသာ: ကန္တာရ
مازِرونی: صحرا(بیابون)
Plattdüütsch: Wööst
Nedersaksies: Weuste
नेपाली: मरुभूमि
नेपाल भाषा: फिसःबुँ
Nederlands: Woestijn
norsk nynorsk: Ørken
norsk: Ørken
Nouormand: Desert
Diné bizaad: Doo Nidahałtingóó
occitan: Desèrt
ਪੰਜਾਬੀ: ਮਾਰੂਥਲ
polski: Pustynia
پنجابی: روہی
português: Deserto
Runa Simi: Ch'in pacha
Romani: Sahgepte
română: Deșert
tarandíne: Deserte
русский: Пустыня
русиньскый: Пустыня
संस्कृतम्: मरुस्थलीयभूमिः
саха тыла: Кумах куйаар
sicilianu: Disertu
Scots: Desert
سنڌي: ريگستان
srpskohrvatski / српскохрватски: Pustinja
සිංහල: කාන්තාර
Simple English: Desert
slovenčina: Púšť
slovenščina: Puščava
chiShona: Gwenga
Soomaaliga: Lamadegaan
српски / srpski: Пустиња
svenska: Öken
Kiswahili: Jangwa
ślůnski: Půstyńijo
தமிழ்: பாலைவனம்
తెలుగు: ఎడారి
тоҷикӣ: Биёбон
Türkmençe: Çöl
Tagalog: Ilang
Türkçe: Çöl
татарча/tatarça: Чүл
українська: Пустеля
اردو: صحرا
oʻzbekcha/ўзбекча: Choʻl
vèneto: Dexerto
vepsän kel’: Rahvahatoi ma
Tiếng Việt: Hoang mạc
Winaray: Desyerto
Wolof: Yay
吴语: 荒漠
isiXhosa: Entlango
მარგალური: ტიოზი
ייִדיש: מדבר
Yorùbá: Aginjù
中文: 荒漠
Bân-lâm-gú: Soa-bo̍k
粵語: 荒漠