Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dé (homonymie) et D6.
Deux dés à jouer ordinaires.

Un est un objet, généralement de petite taille et de forme cubique, qui permet de tirer aléatoirement un nombre ou un symbole parmi plusieurs possibilités.

Dés ordinaires

Afin d’éviter toute fraude ou contestation de la part d’un joueur, il est quelquefois utilisé une aire de lancement ronde, toujours tapissée, et entourée de bords. Cette étoffe généralement verte est fréquemment employée dans n’importe quel casino. Un gobelet est aussi utilisé pour éviter une fraude au niveau du lancement.
Dé à 6 faces japonais, présentant un trou plus grand que les autres et peint en rouge pour la face numérotée 1.

Les dés les plus courants sont des petits cubes de 1 à 2 cm de côté (16 mm étant le standard), possédant donc 6 faces numérotées de 1 à 6, généralement à l’aide de motifs de points. Traditionnellement, la somme des nombres situés sur deux faces opposées est égale à 7 (ce qui est le cas depuis au moins l’antiquité) ; par conséquent, les faces numérotées 1, 2 et 3 se touchent en un sommet du dé. Deux choix sont donc possibles : placer ces faces dans le sens des aiguilles d’une montre ou dans l’autre sens autour de ce sommet.

Les arêtes possèdent un biseau arrondi, pour qu’il roule plus facilement (ce qui fait que la forme exacte d'un dé n'est pas tout à fait un cube mais plutôt une sphère tronquée). Le problème des biseaux se situe au niveau des coins car ceux-ci peuvent s’avérer trop arrondis. Il arrive quelquefois qu’un dé à 6 faces s’arrête sur un de ses coins s’il est lancé sur une nappe en dentelle, ou en étoffe suffisamment molle.

Les dés sont jetés afin de fournir des nombres aléatoires, généralement pour les jeux de hasard, et sont donc un exemple de générateur de nombres aléatoires. Cependant, comme les numéros sont d’ordinaire figurés à l’aide de trous, certaines faces se voient retirer plus de matériau que d’autres, ce qui provoque un léger biais statistique. Ce biais peut être réduit, comme dans le cas des dés asiatiques où la face numérotée 1 possède un trou largement plus grand que les autres, ou dans le cas des dés utilisés dans les casinos où des marques sont pratiquées sur la surface[[réf. souhaitée].

Du point de vue pratique, les dés sont jetés, seuls ou en groupes, à la main ou à l’aide d’un récipient dédié à cet usage, sur une surface plane. La face prise en compte pour la lecture de la valeur de chaque dé est celle qui est située sur le dessus lorsqu’il s’arrête.

Other Languages
aragonés: Daus
العربية: نرد
asturianu: Dadu
български: Зар
brezhoneg: Diñs
català: Dau
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Dàu
کوردی: بەردەزار
čeština: Hrací kostka
Cymraeg: Dis
Deutsch: Spielwürfel
Ελληνικά: Ζάρι
English: Dice
Esperanto: Ĵetpluredro
español: Dado
eesti: Täring
euskara: Dado
suomi: Noppa
Võro: Vürhvli
Nordfriisk: Spöli-Tiarling
Gaeilge: Dísle
galego: Dado
hrvatski: Kocka (igra)
magyar: Dobókocka
Հայերեն: Զառ
Bahasa Indonesia: Dadu (permainan)
italiano: Dado (gioco)
日本語: サイコロ
Basa Jawa: Dhadhu
한국어: 주사위
मराठी: फासे
Bahasa Melayu: Dadu
Plattdüütsch: Wörpel (Speel)
Nederlands: Dobbelsteen
norsk nynorsk: Terning
occitan: Dat
português: Dado (jogo)
Runa Simi: Wayrukuna
română: Zar
sicilianu: Dadu (jocu)
Scots: Dice
srpskohrvatski / српскохрватски: Kocka (igra)
Simple English: Dice
slovenčina: Hracia kocka
slovenščina: Igralna kocka
српски / srpski: Коцка (игра)
Seeltersk: Doobel
svenska: Tärning
Kiswahili: Dadu
Tagalog: Betu-beto
Türkçe: Zar
українська: Гральні кісточки
اردو: طاس
Tiếng Việt: Xúc xắc
吴语: 骰子
中文: 骰子
文言:
Bân-lâm-gú: Tâu-á
粵語: 骰仔