Cygnus (véhicule spatial)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cygnus.
Description de cette image, également commentée ci-après
Capture du vaisseau Cygnus à l'aide du bras Canadarm 2 de la station spatiale internationale
Fiche d'identité
Organisation Drapeau : États-Unis Orbital Sciences
Type de vaisseau Cargo spatial
Lanceur Antares 100 (S) 200 (E)
Atlas V 401 (E)
Premier vol
Nombre de vols 8
Statut Opérationnel
Caractéristiques
Hauteur 5,1 m (S), 6,36 m (E)
Diamètre 3,07 m
Masse à sec 3,3 t (S), 3,8 t (E)
Masse totale 5,1 m (S), 6,36 m (E)(une masse n'est pas en mètres !)
Source énergie Panneaux solaires
Performances
Destination Station spatiale internationale
Fret total 2 t. (S), 3,5 t. (E)
Fret pressurisé 2 t. (S), 3,5 t. (E)
Retour de fret Non
Volume pressurisé 18,9 m3 (V1), 26,2 m3 (V2)
Type d'écoutille CBM
Rendez-vous Non automatique
Le Cygnus tenu par le bras articulé Canadarm 2

Cygnus est un vaisseau cargo spatial développé par la société Orbital Sciences dans le cadre du programme COTS de la NASA. Il doit contribuer au ravitaillement en fret (nourriture, gaz, carburant, pièces détachées) de la Station spatiale internationale après le retrait de la navette spatiale américaine. Il permet de transporter une masse de 2 tonnes dans sa soute pressurisée (2,7 tonnes dans une version évoluée) et est mis en orbite par le lanceur Antares développé spécifiquement par le même constructeur. Le premier vol de qualification a eu lieu le 18 septembre 2013. La NASA a passé commande de 8 vols destinés à transporter 20 tonnes de fret jusqu'à la Station spatiale internationale.

Contexte : le programme COTS

À compter août 2000 la Station spatiale internationale est ravitaillée périodiquement par des vaisseaux cargos Progress russes ATV européens, HTV japonais ainsi que par la navette spatiale américaine. À la suite de l' accident de la navette spatiale Columbia début 2003, la NASA décide début 2004 de ne plus faire appel pour des raisons de sécurité et d'obsolescence aux navettes qui prenaient en charge une part importante de cette logistique. Ce retrait devint effectif en 2012. Pour remplacer la navette et ne pas dépendre de ses partenaires internationaux, l'agence spatiale américaine décida de faire appel à des prestataires privés pour assurer ce ravitaillement dans le cadre du programme COTS. Le programme COTS prévoit que deux prestataires seront sélectionnés et que chacun devra transporter 20 tonnes de fret d'ici 2016. En 2006 la NASA sélectionne la société SpaceX qui propose son cargo Dragon placé en orbite par son lanceur Falcon 9 ainsi que la société Kistler Aerospace qui propose le vaisseau cargo Kistler K-1. Mais Kistler Aerospace rencontre des problèmes de financement et la NASA décide en octobre 2007 de mettre fin au contrat avec cette société et de lancer un nouvel appel d'offres [1]. En février 2008 la NASA retient la proposition de la société Orbital Sciences pour remplacer la société défaillante. Orbital propose de développer le vaisseau Cygnus lancé par la fusée Antares conçue à cet effet [2]. En décembre 2008, la NASA signe avec cette société un contrat de 1,9 milliard $ pour le ravitaillement de la Station spatiale internationale. Selon les termes de ce contrat, Orbital Sciences doit placer en orbite 20 tonnes de fret d'ici 2016 en effectuant 8 lancements de son cargo spatial [3]. Le premier test en vol de son véhicule spatial est attendu pour 2012 [4]. Pour Orbital comme pour SpaceX les vaisseaux et les lanceurs fournis dans le cadre du programme COTS sont des engins entièrement nouveaux. La NASA subventionne en grande partie leur développement au fur et à mesure de l'atteinte de jalons définis contractuellement. Orbital reçoit ainsi 388 millions US$ pour le développement du vaisseau Cygnus et du lanceur Antares.

Other Languages