Customer Information Control System

Le système appelé CICS (Customer Information Control System, c'est-à-dire « Système de contrôle des informations client ») est un système qui permet d'effectuer des opérations transactionnelles (en général consultation ou mise à jour de bases de données ou de fichiers) avec une très grande économie de moyens. CICS est généralement utilisée sur les systèmes mainframe d'IBM, notamment les zSeries 900 ou S/390, mais peut aussi l'être sur des systèmes plus petits comme les AS/400, RS/6000, ou même des serveurs PC.

À titre indicatif, un IBM 3033 équipé de 16 Mo de mémoire – qui correspondait à peu près en puissance de calcul à un Pentium 100 – pouvait gérer de front 17 500 terminaux CICS[1].

Sur un processeur actuel (2009) de la série Z, CICS peut servir sans difficulté des milliers de transactions par seconde[2], ce qui le rend en particulier tout à fait apte aux transactions de terminaux bancaires automatiques.

CICS est couramment et principalement utilisé par les institutions financières, les applications bancaires, les distributeurs de billets, mais aussi dans les systèmes de production industriels. Plus de 90 % des compagnies du Fortune 500 reposent sur CICS pour la gestion de leurs transactions.

La majorité des applications CICS sont écrites en COBOL, mais il est également possible d'utiliser le langage assembleur, le langage C ou C++, PL/I, REXX et, plus récemment, Java.

La dernière version de CICS pour z/OS est la 5.1 (2011) qui permet notamment la gestion de feeds Atom ou RESTful.

Other Languages
català: CICS
English: CICS
español: CICS
עברית: CICS
日本語: CICS
한국어: CICS
Tiếng Việt: CICS
中文: CICS