Cour-cheverny (AOC)

Page d'aide sur l'homonymie Pour la commune, voir Cour-Cheverny.
Cour-cheverny
image illustrative de l’article Cour-cheverny (AOC)
Vendanges à Cour-Cheverny en 1905

Désignation(s)Cour-cheverny
Appellation(s) principale(s)cour-cheverny
Type d'appellation(s)AOC
Reconnue depuis1993
PaysDrapeau de la France France
Région parentevallée de la Loire
Sous-région(s)Touraine
LocalisationLoir-et-Cher
Climattempéré océanique dégradé
Solsablo-argileux, sablo-siliceux, argilo-calcaires
Superficie plantée50 hectares
Cépages dominantsromorantin B[N 1]
Vins produitsblancs
Production2 800 hectolitres
Pieds à l'hectareminimum de 4 500 pieds par hectare
Rendement moyen à l'hectare60 à 72 hl/ha

Le cour-cheverny[N 2] est un vin blanc d'appellation d'origine contrôlée produit en Loir-et-Cher. La surface de production représente 58 hectares avec comme cépage utilisé le romorantin B.

Histoire

Le romorantin est introduit par François Ier en 1519[1]. La crise du phyloxera touche durement le vignoble à la fin du e siècle. Apparition de l'enjambeur dans les années 1960-70 qui remplace le cheval. Ce vignoble, a été classé en AOVDQS Cheverny en 1973. Classé en AOC en 1993[2]. Les techniques en viticulture et œnologie ont bien évolué depuis 50 ans (vendange en vert, table de triage, cuve en inox, pressoir électrique puis pneumatique etc.).

Other Languages