Costa Rica

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Costa Rica (homonymie).

République du Costa Rica

República de Costa Rica (es)

Drapeau
Drapeau du Costa Rica
Blason
Armes du Costa Rica
Devise nationale ¡Vivan siempre el trabajo y la paz!
(Que vivent à jamais le travail et la paix !)
Hymne national Noble patria, tu hermosa bandera
Administration
Forme de l'État République
Président de la République Luis Guillermo Solís
Langues officielles Espagnol
Capitale San José

9° 56′ N, 84° 05′ O

Géographie
Plus grande ville San José
Superficie totale 51 100  km2
( classé 129e)
Superficie en eau 0,7 %
Fuseau horaire UTC -6
Histoire
Indépendance De l' Espagne
Date
Démographie
Gentilé Costaricien ou Costaricain [1]
Population totale (2014) 5 065 025 hab.
( classé 119e)
Densité 97 hab./km2
Économie
IDH ( 2014) en augmentation 0.763 [2] (elevé)
Monnaie Colon ( CRC​)
Divers
Code ISO 3166-1 CRI, CR​
Domaine Internet .cr
Indicatif téléphonique +506

Le Costa Rica, officiellement appelé République du Costa Rica, en espagnol República de Costa Rica , est une république constitutionnelle unitaire d' Amérique centrale ayant un régime présidentiel.

La majeure partie de son territoire est situé sur l' isthme centraméricain, encadré par la mer des Caraïbes à l'est et l' océan Pacifique à l'ouest et au sud, bordé au nord par le Nicaragua et au sud-est par le Panama, et qui comprend également l' Île Cocos située dans l'océan Pacifique, à plus de 500 kilomètres des côtes du pays. Elle a pour capitale San José, pour langue officielle l' espagnol et pour monnaie le colon. Sa devise est « ¡Vivan siempre el trabajo y la paz! » (« Que vivent pour toujours le travail et la paix ! ») et son drapeau est constitué de cinq bandes horizontales respectivement bleue, blanche, rouge, blanche et bleue. Son hymne est Noble patria, tu hermosa bandera.

Le Costa Rica est souvent surnommé « la Suisse de l’Amérique centrale » [3].

Le territoire costaricien est occupé par les Amérindiens dès la Préhistoire avant d'être découvert par Christophe Colomb en 1502. Colonisé par les Espagnols du XVIe au XIXe siècle, le Costa Rica acquiert son indépendance en 1821. Depuis le 1er décembre 1948, le Costa Rica est un pays neutre et est devenu la première nation du monde à avoir constitutionnellement supprimé son armée. Dès lors, le pays se distingue en Amérique Centrale par son modèle de développement donnant la priorité à l' éducation, à la santé et à la protection de l'environnement. Il est depuis 2009 classé à la première place mondiale du Happy Planet Index et en 2012 à la cinquième place de l' indice de performance environnementale grâce à sa politique active de développement des énergies renouvelables (hydraulique, éolienne, géothermique qui lui permettent depuis 2015 de s'éclairer uniquement aux énergies renouvelables [4]) et de protection de ses ressources naturelles (reforestations, moratoire interdisant l'exploitation pétrolière pendant trois ans en 2011).

En 2010, selon l'indice d'inégalité des genres, Costa Rica est le pays le plus égalitaire d'Amérique Latine. Le PNUD a mis en évidence la même année que Costa Rica est l'un des quelques pays à avoir atteint un développement humain beaucoup plus élevé que les autres pays de développement économique similaires. Pour l'année 2013, son indice de développement humain était au septième rang des pays latino-américains et au deuxième rang en Amérique centrale.

En février 2014, le Costa Rica était peuplé de 5 065 025 d'habitants et constituait ainsi le 119e pays le plus peuplé du monde et le cinquième des sept pays d'Amérique Centrale, devant le Panama et le Belize.

Géographie

Article détaillé : Géographie du Costa Rica.
Carte du Costa Rica.

Localisation et frontières

Situé sur l' isthme reliant l'Amérique du Sud à l'Amérique du Nord, le Costa Rica est constitué d'une mince bande de terre de 200 km de largeur moyenne, qui sépare la mer des Caraïbes à l'est, de l' océan Pacifique à l'ouest. La frontière nord du pays borde le Nicaragua sur 309 km, et celle du sud, le Panama sur 330 km. La capitale, San José, se situe au centre du pays [5].

Ce pays possède 1 290 km de côtes, dont de vastes plaines qui bordent la mer des Caraïbes, sur presque un tiers du pays, et de plus étroites et plus découpées sur les côtes du Pacifique. Le principal fleuve du Costa Rica est le San Juan (230 km) qui délimite au nord une partie de la frontière avec le Nicaragua [6].

Le Costa Rica se prolonge également dans l'océan Pacifique par un petit bout de terre sans habitant, l' Île Cocos, située à 550 kilomètres au sud-ouest de sa côte occidentale, dans la direction de l' Île Isabela (appartenant à la République d'Équateur).

Géologie, topographie et hydrographie

Le Costa Rica est organisé topographiquement en quatre grands secteurs : une succession de cordillères (cordillère volcanique de Guanacaste, cordillère volcanique centrale, et cordillère de Talamanca qui culmine à 3 820 m au Cerro Chirripó) d'axe nord-ouest sud-est sépare les plaines lavées de la côte caraïbe, de la côte pacifique accidentée.

La cordillère volcanique de Guanacaste et la Cordillère centrale comptent de nombreux volcans éteints et six volcans actifs [7]. Le Rincón de la Vieja (1 916 m) avec de nombreuses mares de boue sur ses flancs, le Tenorio (1 916 m), le Miravalles (2 208 m), le Turrialba (3 328 m)… Les trois plus visités sont le Volcán Poás (2 704 m), dont le cratère principal, occupé par un lac d'acide, est le plus large du monde (1 320 m de diamètre), l' Irazú (3 432 m) au lac d'acide vert, et l' Arenal (1 633 m), actif depuis 1968, près duquel sont construits de nombreux hôtels et thermes.

Dans la plaine élevée centrale (Meseta Central) du secteur de la cordillère, le Costa Rica est densément peuplé avec San José, Alajuela, Cartago et Heredia, quelques-unes des plus grandes villes du pays. Puerto Limón, sur la côte des Caraïbes, est le port le plus important du pays. San José, la capitale, compte 2 millions d'habitants avec sa grande banlieue.

La côte costaricainne, province de Puntarenas

La côte pacifique est la plus ouverte au tourisme balnéaire avec de nombreuses stations prisées par les riches Californiens (Tamarindo, Puntarenas, Quepos) et par les surfeurs en quête de vagues sensationnelles (Ollie's Point et Playa Grande au nord de Tamarindo, Jaco et Playa Hermosa dans la région de Puntarenas).

Climat

Le climat du Costa Rica est marqué par une saison sèche (décembre à avril) et une saison des pluies (avril à novembre). Le Costa Rica est situé dans la zone intertropicale (entre 8 et 11° de latitude nord). Toutefois, d'un endroit à un autre, les précipitations diffèrent considérablement : les précipitations à San José sont de 1 867 mm par an, alors qu'à Puerto Limón sur la côte caraïbe, il tombe 3 518 mm de pluie par an. Le pays jouit ainsi d'un climat tropical où quatre zones climatiques sont à distinguer : basses terres humides (côte Caraïbes et sud de la côte Pacifique) caractérisées par une quasi-absence de saison sèche ; les basses terres avec saison sèche ( Guanacaste et une partie de la province de Puntarenas) ; la vallée centrale où le climat est plus tempéré (de 20 à 25 °C) et où se concentre 53 % de la population très urbanisée ; le climat montagneux qui se rencontre au-dessus de 1 500 m [8].

Diagrammes ombro-thermiques de certaines villes du Costa Rica (d'ouest en est)
Liberia Puntarenas San José Puerto Limón
Diagramme Liberia.png Diagramme Puntarenas.png Diagramme San Jose.png Diagramme Limon.png

Faune et flore

La forêt pluviale, au Sud-Est du pays
Colibri du Costa Rica

Le Costa Rica possède une flore et une faune exceptionnelles, puisque 6 % de la biodiversité mondiale s'y trouve (pour un pays qui ne représente que 0,03 % des surfaces émergées). 1,3 % de la faune est endémique du pays. En 2007, l' Instituto Nacional de Biodiversidad  (en) considérait que 160 nouvelles espèces étaient découvertes chaque année au Costa Rica. Plus de 25 % du territoire est occupé par des parcs nationaux (26) et des réserves [9]. Le contexte politique du pays, ainsi que son succès dans le domaine du tourisme, contribuent à préserver cette biodiversité.

Les réserves marines du Costa Rica sont le théâtre de braconnages de requins. Le documentaire Sharkwater montre l'intensité du trafic d'ailerons de requins. Des négociants taïwanais les achètent illégalement, pillant ainsi un des derniers sanctuaires de requins. Les importants investissements taïwanais au Costa Rica laissent supposer que le gouvernement ne fait pas de la lutte contre cette activité illégale une priorité de l'agenda de préservation de la faune et de la flore.

Cette diversité exceptionnelle est due à l'emplacement géographique du Costa Rica, entre Amérique du Nord et Amérique du Sud, ce qui est propice aux mouvements d'animaux. Les influences océaniques de l'océan Pacifique et de la mer des Caraïbes, ayant chacun un climat particulier, jouent également un rôle. De manière générale, on peut distinguer trois aires climatiques : la côte caraïbe, humide et semi-marécageuse, la côte pacifique, plus sèche, et la zone centrale, au relief élevé, dont la végétation est sèche. Grâce à l'abondance des précipitations lors de la saison des pluies, le pays est arrosé de milliers de cascades. Celles-ci attirent une faune singulière : grenouilles, colibris ou encore papillons, dont le majestueux morpho aux ailes bleu électrique.

Le Costa Rica se classe parmi les 14 nations à avoir placé plus de 23 % de leur territoire sous protection (25,6 % de parc nationaux ou réserves écologiques). Ce pays a presque réussi à stopper la déforestation (75 % du territoire était recouvert de forêt en 1950, 25 % de nos jours) bien qu'il existe encore parfois des actions de déforestation illégales sévissant de manière épisodique au cours de l'année, qui ont lieu au sein même de réserves naturelles protégées [10], [11].

La biodiversité du Costa Rica vient aussi de la décision gouvernementale de fermer les zoos du pays et d'en relâcher les 400 animaux, afin d'enrichir la biodiversité du pays et d'en finir avec la captivité animale.

Répartition spatiale des hommes et des activités

Axes de communication et transports

Les routes du Costa Rica sont en général viables, mais souvent en mauvaise condition en raison de manque de moyens financiers notamment. Les intempéries et le manque de compétences au niveau des infrastructures rendent les routes costariciennes parfois hasardeuses. Somme toute, on s'habitue rapidement à manœuvrer en tenant compte des nid-de-poules, des routes non-pavées et des voies rétrécissantes à une seule voie. Les routes principales sont généralement bien entretenues; les routes secondaires et tertiaires, quant à elles, sont souvent négligées. La signalisation est déficiente en dehors de la capitale San José. À noter qu'un choix important s'offre à vous pour le transport : le taxi, l'autobus, la location de voiture, les transports en groupe (ou shuttles) et les vols domestiques.

Le Costa Rica dispose d' aéroports, dont quatre sont internationaux. Deux desservent San José : l' aéroport international Juan-Santamaría (le principal, situé à Alajuela) et l' aéroport Tobías-BolañosHeredia). L' aéroport Daniel-Oduber-Quirós, près de Liberia dans la province de Guanacaste, au nord-ouest du pays, est fréquenté notamment par des touristes séjournant sur la côte du Costa Rica longeant l'océan Pacifique. L' aéroport de Limón, près de Puerto Limón dans la province de Limón, dessert le littoral de la mer des Caraïbes, mais propose actuellement (fin 2016) relativement peu de vols.

Other Languages
Acèh: Kosta Rika
адыгабзэ: Костэ-Рикэ
Afrikaans: Costa Rica
Alemannisch: Costa Rica
አማርኛ: ኮስታ ሪካ
aragonés: Costa Rica
العربية: كوستاريكا
asturianu: Costa Rica
Aymar aru: Kustarika
azərbaycanca: Kosta-Rika
تۆرکجه: کاستاریکا
башҡортса: Коста-Рика
Boarisch: Costa Rica
žemaitėška: Kuosta Rėka
Bikol Central: Kosta Rika
беларуская: Коста-Рыка
беларуская (тарашкевіца)‎: Коста-Рыка
български: Коста Рика
bamanankan: Kosta Rika
བོད་ཡིག: ཁོ་ས་ཏ་རི་ཁ
বিষ্ণুপ্রিয়া মণিপুরী: কোস্টা রিকা
brezhoneg: Costa Rica
bosanski: Kostarika
буряад: Коста-Рика
català: Costa Rica
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Costa Rica
нохчийн: Коста-Рика
Cebuano: Costa Rica
کوردیی ناوەندی: کۆستاریکا
qırımtatarca: Kosta Rika
čeština: Kostarika
Cymraeg: Costa Rica
dansk: Costa Rica
Deutsch: Costa Rica
Zazaki: Kosta Rika
dolnoserbski: Kosta Rika
ދިވެހިބަސް: ކޮސްޓަރީކާ
eʋegbe: Costa Rica
Ελληνικά: Κόστα Ρίκα
English: Costa Rica
Esperanto: Kostariko
español: Costa Rica
eesti: Costa Rica
euskara: Costa Rica
estremeñu: Costa Rica
فارسی: کاستاریکا
suomi: Costa Rica
Võro: Costa Rica
føroyskt: Kosta Rika
arpetan: Costa Rica
Nordfriisk: Costa Rica
Frysk: Kosta Rika
Gaeilge: Cósta Ríce
Gagauz: Kosta Rika
Gàidhlig: Costa Rica
galego: Costa Rica
Avañe'ẽ: Kosta Rrika
गोंयची कोंकणी / Gõychi Konknni: कोस्टा रिका
客家語/Hak-kâ-ngî: Costa Rica
Fiji Hindi: Costa Rica
hrvatski: Kostarika
hornjoserbsce: Kosta Rika
Kreyòl ayisyen: Kostarika
magyar: Costa Rica
Հայերեն: Կոստա Ռիկա
interlingua: Costa Rica
Bahasa Indonesia: Kosta Rika
Interlingue: Costa Rica
Ilokano: Costa Rica
íslenska: Kosta Ríka
italiano: Costa Rica
日本語: コスタリカ
Patois: Kasta Riika
la .lojban.: kostarikas
Basa Jawa: Kosta Rika
ქართული: კოსტა-რიკა
Qaraqalpaqsha: Kosta-Rika
Taqbaylit: Kusta Rika
қазақша: Коста-Рика
한국어: 코스타리카
Kurdî: Kosta Rîka
kernowek: Kosta Rika
Кыргызча: Коста-Рика
Latina: Costarica
Ladino: Kosta Rika
Lëtzebuergesch: Costa Rica
Limburgs: Costa Rica
Ligure: Còsta Rica
lumbaart: Costa Rica
lingála: Kosta Rika
لۊری شومالی: کاستاریکا
lietuvių: Kosta Rika
latviešu: Kostarika
Malagasy: Costa Rica
олык марий: Коста-Рика
македонски: Костарика
монгол: Коста-Рика
кырык мары: Коста-Рика
Bahasa Melayu: Costa Rica
Malti: Kosta Rika
مازِرونی: کاستاریکا
Dorerin Naoero: Kosta Rika
Nāhuatl: Costa Rica
Plattdüütsch: Costa Rica
नेपाली: कोस्टारिका
नेपाल भाषा: कोस्टा रिका
Nederlands: Costa Rica
norsk nynorsk: Costa Rica
norsk bokmål: Costa Rica
Novial: Kosta Rika
occitan: Còsta Rica
Livvinkarjala: Kosta Rikku
Oromoo: Kostaa Rikaa
ਪੰਜਾਬੀ: ਕੋਸਤਾ ਰੀਕਾ
Kapampangan: Costa Rica
Papiamentu: Costa Rica
Norfuk / Pitkern: Costa Rica
polski: Kostaryka
Piemontèis: Còsta Rica
پنجابی: کوسٹا ریکا
português: Costa Rica
Runa Simi: Kustarika
rumantsch: Costa Rica
română: Costa Rica
armãneashti: Costa Rica
русский: Коста-Рика
Kinyarwanda: Kosita Rika
संस्कृतम्: कोस्टा रीका
саха тыла: Коста Рика
sicilianu: Costa Rica
Scots: Costa Rica
sámegiella: Costa Rica
srpskohrvatski / српскохрватски: Kostarika
Simple English: Costa Rica
slovenčina: Kostarika
slovenščina: Kostarika
Gagana Samoa: Kosta Rika
chiShona: Costa Rica
Soomaaliga: Kosta Rika
shqip: Kosta Rika
српски / srpski: Костарика
SiSwati: IKhosta-Likha
Basa Sunda: Kosta Rika
svenska: Costa Rica
Kiswahili: Kosta Rika
ślůnski: Kostaryka
తెలుగు: కోస్టారీకా
tetun: Kostarrika
тоҷикӣ: Коста Рика
Türkmençe: Kosta-Rika
Tagalog: Costa Rica
Türkçe: Kosta Rika
татарча/tatarça: Коста-Рика
ئۇيغۇرچە / Uyghurche: كوستارىكا
українська: Коста-Рика
oʻzbekcha/ўзбекча: Kosta-Rika
vèneto: Costa Rica
vepsän kel’: Kostarik
Tiếng Việt: Costa Rica
West-Vlams: Costa Rica
Volapük: Kostarikän
walon: Costa Rica
Winaray: Costa Rica
მარგალური: კოსტა-რიკა
ייִדיש: קאסטא ריקא
Yorùbá: Kóstá Rikà
Vahcuengh: Costa Rica
Zeêuws: Costa Rica
Bân-lâm-gú: Costa Rica
isiZulu: Costa Rica