Corto Maltese

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Corto Maltese (homonymie) et Maltese.
Corto Maltese
Série
image illustrative de l’article Corto Maltese

AuteurHugo Pratt
Genre(s)Aventure

Personnages principauxCorto Maltese, Raspoutine
Lieu de l’actionOcéans, mers et rivages
Époque de l’actionPremière moitié du XXe siècle
Langue originaleitalien
Première publication1967
Nb. d’albums14

PrépublicationSgt. Kirk (1967)
AdaptationsFilms

Corto Maltese est une série de bande dessinée d'aventures, nommée d'après le personnage Corto Maltese, un marin aventurier. Elle a été créée par le dessinateur et scénariste italien Hugo Pratt en 1967. Cette série fait partie des bandes dessinées européennes les plus célèbres du XXe siècle. Elle a été traduite en de nombreuses langues et adaptée en plusieurs films d'animation.

Publication

Histoire

La première histoire mettant en scène Corto Maltese est La Ballade de la mer salée. Il n'est alors que l'un des multiples protagonistes de cette longue histoire, publiée en feuilleton à partir de 1967 dans le journal italien Sgt. Kirk, qui tirait par ailleurs son titre d'une autre bande dessinée également illustrée par Hugo Pratt. Le rédacteur en chef du journal français Pif Gadget demande par la suite à Hugo Pratt, alors peu connu du public francophone, de reprendre son personnage dans une série d'histoires courtes : les aventures mettant Corto Maltese en vedette paraissent dans Pif Gadget de 1970 à 1973. Le succès n'est pas immédiat : en effet, les jeunes lecteurs de Pif Gadget sont souvent déconcertés par cette série au ton plus adulte que les autres. Progressivement, la série rencontre son lectorat. La Ballade de la mer salée est publiée en feuilleton dans France-Soir en 1973 ; l'histoire est ensuite éditée en album en 1975, puis primée au festival d'Angoulême 1976. Les histoires courtes avec Corto Maltese, d'abord éditées en français, sont ensuite publiées en italien à partir de 1971, d'abord dans la revue Linus. La série Corto Maltese, traduite en diverses langues dans les années 1970-80, remporte un succès international. En Espagne, il faut attendre 1978 et l'amitié de Juan Antonio de Blas pour que s'amorce un travail d'édition et de documentation très élaboré[1]. En France et en Belgique, les histoires d'Hugo Pratt sont publiées en album par Casterman[2],[3].

Albums

Vingt-neuf aventures, dont le cadre interne s'échelonne de 1904 à 1925, façonnent les multiples facettes de la personnalité de Corto Maltese qui, s'il reste insaisissable, revêt l'aspect de l'aventurier mystérieux, romantique et anarchiste, lucide et ironique[4]. Il traverse son époque comme un témoin toujours en retrait des événements. Cependant il lui arrive d'épouser une cause souvent sous la pression de ces mêmes événements, comme dans Les Celtiques. Qu’elles soient vénitiennes, celtes, sud-américaines, africaines ou orientales, on retrouve dans ses aventures de fréquentes références aux légendes et aux traditions populaires.

Nota : Les albums sont listés dans l’ordre des tomes de l'édition chronologique des aventures, avec l'intitulé et la date de leur première édition ou réédition chez Casterman (d'autres titres et découpages les ont parfois précédés). La première prépublication était tantôt en italien, tantôt en français. Pour en savoir plus, suivre le lien de chaque album.

T. Album final Casterman
(éd. en douze tomes)
Première
prépublication
Date
album
Aventure Époque
du récit
Hugo Pratt
1 La Ballade de la mer salée 1967-1969 1975 2e 1913-1915
2 Sous le signe du Capricorne 1970 1979 3e à 8e 1916-1917
3 Corto toujours un peu plus loin  1970-1971 1979 9e à 13e 1917
4 Les Celtiques 1971-1972 1980 14e à 19e 1917-1918
5 Les Éthiopiques 1972-1973 1978 20e à 23e 1918
6 Corto Maltese en Sibérie  1974-1977 1979 24e 1918-1920
7 Fable de Venise 1977 1981 25e 1921
8 La Maison dorée de Samarkand 1980-1985 1986 26e 1921-1922
9 La Jeunesse, 1904-1905  1981-1982 1983 1re 1904-1905
10 Tango 1985-1986 1987 27e 1923
11 Les Helvétiques 1987 1988 28e 1924
12   1988-1991 1992 29e 1925
Juan Díaz Canales et Ruben Pellejero
13 Sous le soleil de minuit 2015 2015 30e 1905-1915
14 Équatoria 2017 2017 31e 1911
(†) Les tomes 1, 4, 7, et 12 ont vu leur titre remanié depuis en « La Jeunesse », « Toujours un peu plus loin », « En Sibérie », et « Mû, la cité perdue ».
Ces albums sont numérotés ainsi pour l'intégrale « Corto Maltese en noir et blanc ». (L'édition mise en couleur comporte 14 volumes, les tomes 3 et 4 de cette liste y étant découpés sous d'autres titres. L'édition en poche comporte 29 volumes, un par aventure.)

Pérennité

Le , les éditions Casterman publient un nouvel album intitulé Sous le soleil de minuit, écrit et dessiné par deux Espagnols, respectivement : Juan Díaz Canales et Ruben Pellejero. Deux éditions sont proposées : une version en couleurs de 88 pages et une version en noir et blanc de 96 pages [5].

Other Languages
brezhoneg: Corto Maltese
català: Corto Maltès
Deutsch: Corto Maltese
Ελληνικά: Κόρτο Μαλτέζε
English: Corto Maltese
Esperanto: Corto Maltese
español: Corto Maltés
euskara: Corto Maltese
føroyskt: Corto Maltese
Gaeilge: Corto Maltese
hrvatski: Corto Maltese
italiano: Corto Maltese
Nederlands: Corto Maltese
norsk nynorsk: Corto Maltese
português: Corto Maltese
sicilianu: Corto Maltese
српски / srpski: Корто Малтезе
svenska: Corto Maltese
Türkçe: Corto Maltese