Corbie

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Corbie (homonymie).
Corbie
Porte d'honneur de l'ancienne abbaye (1750).
Porte d'honneur de l'ancienne abbaye (1750).
Blason de Corbie
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France  France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Amiens
Canton Corbie
Intercommunalité Communauté de communes du Val de Somme
Maire
Mandat
Alain Babaut
2014-2020
Code postal 80800
Code commune 80212
Démographie
Gentilé Corbéens
Population
municipale
6 347 hab. (2014)
Densité 391 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 54′ 35″ nord, 2° 30′ 29″ est
Altitude Min. 26 m
Max. 108 m
Superficie 16,25 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte administrative de la Somme
City locator 14.svg
Corbie

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

Voir sur la carte topographique des Nord-Pas-de-Calais-Picardie
City locator 14.svg
Corbie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Corbie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Corbie
Liens
Site web Site de la Commune de Corbie

Corbie est une commune française, située dans le département de la Somme en région Hauts-de-France. Les habitants se nomment les Corbéens. Corbie est le siège de la communauté de communes du Val de Somme.

Géographie

Localisation

Corbie à la confluence de l' Ancre dans le bassin de la Somme.

Corbie est une petite ville (chef-lieu de canton) située à 15 km, à l'Est et en amont d' Amiens, dans la vallée de la Somme, traversée par le canal de la Somme. La ville occupe un site de confluence, un bras de l' Ancre, la Boulangerie conflue avec la Somme canalisée entre Corbie et Fouilloy juste en aval de l'écluse de Corbie.

Géographie physique

Nature du sol et du sous-sol

Le sous-sol de la commune est le plus souvent crayeux avec bancs de silex. Il est recouvert de dépôts meubles - le limon des plateaux de l'ère tertiaire - ou d'alluvions argilo-sableuses dans les vallées de l'Ancre et de la Somme. Ces alluvions se sont transformées en tourbe herbacée, compacte, fibreuse et coquillère. Cette tourbe a été exploitée au moyen d'entailles qui ont donné naissance aux étangs que nous connaissons aujourd'hui qui sont donc une création humaine [1].

Relief, végétation et paysage

Corbie est une commune de l' Amiénois, plaine qui entoure Amiens. L'altitude passe assez brusquement de 25 à 89 mètres au niveau des Falaises à proximité de l'intersection des routes de Bonnay et de Bray-sur-Somme. Là, un point de vue aménagé offre une perspective sur la vallée de la Somme, les étangs, les villages, les champs et les bois. Le point culminant de la commune est 108 m [1].

Entre Corbie et Vaux-sur-Somme, les étangs de La Barette récemment rachetés par le Conseil général de la Somme forment un espace protégé où on peut observer la faune et la flore des marais avec une particularité, les « Fontaines bleues », sources situées au fond d'un cours d'eau, résurgences de la nappe de la craie, formant un puits profond et donnant à l'eau, localement, une coloration bleutée.

Hydrographie

La commune est traversée par la Somme et le canal de la Somme ainsi que par l' Ancre dont un bras, la Boulangerie, conflue dans la Somme à l'entrée ouest de la ville.

Climat

Le climat est tempéré océanique avec vents d'ouest et sud-ouest dominants.

Géographie humaine

Corbie est devenue une commune de la péri-urbanisation amiénoise. La proximité d'Amiens (17 km) la commodité d'accès par la route comme par le rail, ses équipements: scolaires, sportifs, culturels ou commerciaux l'ont rendue attractive pour une population cherchant, à moindre coût, un habitat individuel proche du lieu de travail. Aussi la population est-elle passée de 4 500 h au début des années 1960 à près de 6 500 h aujourd'hui.

Urbanisme et aménagement du territoire

La ville de Corbie avec sa voisine Fouilloy forme un seul et même ensemble urbain, le bâti étant continu. L'urbanisation, à Corbie, s'est développée surtout à partir des années 1960 par la construction de lotissements dans les quartiers d'Étampes, de La Logette-Les Longues Vignes et de La Neuville. Le centre ville est difficile à cerner car les boutiques sont disséminées pratiquement de la gare jusqu'à l'écluse du canal de la Somme formant une sorte d'arc de cercle sur plus d'un kilomètre et demi. Seul, le secteur qui va de l'abbatiale à la mairie a un tissu commercial plus dense. L'Enclos (espace contenu par le mur d'enceinte de l'ancienne abbaye) a été mité par la construction d'équipements scolaires, sportifs, culturel ou administratif; l'aspect paysager de ce vaste espace vert a été ainsi passablement délaissé. Des équipements sportifs et culturels ont été reconstruits ou réaménagés ces dernières années (piscine, centre Adalhard-théâtre "Les Docks", médiathèque). La municipalité a également entrepris une rénovation du centre ville notamment de la place de la République dont la physionomie a été bouleversée. Cette rénovation s'est poursuivi par le réaménagement du jardin public de la mairie et de ses abords. Le patrimoine architectural, historique et mémoriel est assez peu mis en valeur hormis l'ancienne porte d'honneur de l'abbaye; on cherche en vain un indice, dans l'espace urbain, qui rappellerait le siège de 1636.

Voies de communications et transport

L'agglomération de Corbie est desservie par une gare sur la ligne Amiens- Lille (réseau TER Picardie).

Activités économiques et services

Ce serait aller vite en besogne que de considérer Corbie comme une cité-dortoir, même si elle a connu un sévère déclin de son activité industrielle (disparition quasi totale de la bonneterie, de la brosserie et de la métallurgie), quelques établissements industriels subsistent (lingerie, bijoux, chimie). L'essentiel de l'activité économique corbéenne est constitué par les services de santé (hôpital, centre de rééducation fonctionnelle et cardiaque, maisons de retraite…), les établissements scolaires publics et privés de la maternelle à la 3e avec une formation bac et postbac en biotechnologie, le commerce, l'assurance, la banque et l'artisanat. Le commerce de détail s'est considérablement réduit au profit de la grande distribution et le centre ville peine à être attractif (exceptés les mercredi et vendredi matins, jours de marché). La fermeture des deux salles de cinéma de la ville en 2009 a réduit son rayonnement culturel. La commune souffre, en plus, de son enclavement routier, de l'absence d'une déviation (en projet depuis plusieurs décennies) qui relierait la route d'Amiens à la zone d'activité de La Neuville.

Malgré ses activités et ses équipements, Corbie, subissant la concurrence de Villers-Bretonneux, commune située à 4 km, et surtout d'Amiens, ne polarise que modérément un territoire.

Hameaux, quartiers, lieux-dits et écarts

  • La Neuville (appelée jadis La Neuville-sous-Corbie), située à l'Ouest et traversée par la rivière Ancre, dont la confluence avec la Somme est à courte distance, juste au Nord d' Aubigny et en amont de Daours.
  • Le quartier d'Étampes était encore au e siècle un hameau ( carte de Cassini) [2].

Communes limitrophes

Other Languages
ᨅᨔ ᨕᨘᨁᨗ: Corbie
Cebuano: Corbie
čeština: Corbie
Cymraeg: Corbie
Deutsch: Corbie
English: Corbie
español: Corbie
euskara: Corbie
magyar: Corbie
Հայերեն: Կորբի
italiano: Corbie
Latina: Corbie
Malagasy: Corbie
Bahasa Melayu: Corbie
Nederlands: Corbie
occitan: Corbie
Picard: Corbeu
polski: Corbie
Piemontèis: Corbie
português: Corbie
română: Corbie
русский: Корби (Сомма)
srpskohrvatski / српскохрватски: Corbie (Soma)
slovenčina: Corbie
српски / srpski: Корби (Сома)
svenska: Corbie
українська: Корбі
oʻzbekcha/ўзбекча: Corbie
Tiếng Việt: Corbie
Volapük: Corbie
Winaray: Corbie
中文: 科尔比
Bân-lâm-gú: Corbie