Conversion lexicale

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la formation des mots. Pour notion sociolinguistique, voir Conversion linguistique. Pour les autres significations, voir Conversion.

La conversion (appelée aussi la dérivation impropre, la dérivation implicite ou la dérivation zéro) est un procédé de formation de mot par lequel le mot change de catégorie grammaticale sans aucune modification formelle. Elle est considérée comme un des procédés les plus productifs en français moderne.

Concernant l’aspect sémantique, en passant dans une autre classe lexico-grammaticale, le mot change de sens et de fonction syntaxique, il change ainsi de place dans la proposition. En général, il y a trois types principaux de conversion : la substantivation, l’adjectivation, l’adverbialisation.

Comme le changement du mot ne laisse aucune trace de dérivé, il est difficile de savoir, entre deux mots, lequel est la base et lequel est le dérivé. La recherche doit donc être basée sur des dictionnaires et des matériaux fiables.

Deux idées dans la compréhension du concept

L’existence de deux termes “dérivation zéro” et “conversion” vient de deux implications théoriques différentes. Pour ceux qui prennent le terme “dérivation” (zéro ou non), le procédé constitue un passage d’un lexème A à un lexème B, et on obtient donc deux lexèmes, dont l’un est dérivé de l’autre. Cette approche relève alors, en ce sens, de la morphologie dérivationnelle. Quant à ceux qui utilisent le terme “conversion”, le prossesus vient d’une seule et unique notion d’une catégorie grammaticale dans une autre. Il relève donc de la sémantique et de la syntaxe[1].

Other Languages