Contrôle de la circulation aérienne

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ATC.
La tour de contrôle de l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol en 1960.
Tour de contrôle de l'aéroport de Bordeaux - Mérignac.
Contrôleur aérien à bord d'un porte-avions américain.

Le contrôle du trafic aérien (en anglais Air Traffic Control ou ATC), ou contrôle de la circulation aérienne, souvent abrégé en contrôle aérien, est un service rendu par des contrôleurs aériens aux aéronefs afin d'aider à l'exécution sûre, rapide et efficace des vols. Il est l'un des trois services de la circulation aérienne prévus par la Convention de Chicago afin d'assurer la sécurité du transport aérien mondial, aux côtés de l'information de vol et de l'alerte. Le contrôle du trafic aérien obéit à des règles définies par l'Organisation de l'aviation civile internationale, transposées dans le droit national par chaque pays membre.

Le service de contrôle du trafic aérien est assuré dans les buts suivants :

  • Prévenir les collisions entre aéronefs (techniquement « abordages ») ou entre un aéronef et un obstacle
  • Accélérer et ordonner la circulation aérienne

Il se distingue en cela de certaines tâches de contrôle aérien militaire réalisées en appui à des missions de reconnaissance, d'interception ou de bombardement.

Selon les pays, les régions et les aérodromes, le service de contrôle du trafic aérien est rendu par des sociétés privées, des organismes publics, ou les forces armées.

Other Languages
العربية: مراقبة جوية
hrvatski: Kontrola leta
Bahasa Indonesia: Pemandu lalu lintas udara
Simple English: Air traffic control
svenska: Flygledning