Contrôle de la circulation aérienne

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ATC.
La tour de contrôle de l' aéroport d'Amsterdam-Schiphol en 1960.
Tour de contrôle de l' aéroport de Bordeaux - Mérignac.
Contrôleur aérien à bord d'un porte-avions américain.

Le contrôle du trafic aérien (en anglais Air Traffic Control ou ATC), ou contrôle de la circulation aérienne, ou également appelé contrôle aérien, est l'un des trois types de services de la circulation aérienne. Il est rendu par les contrôleurs aériens aux aéronefs afin d'aider à l'exécution sûre, rapide et efficace des vols. Il consiste aussi à accélérer et ordonner la circulation aérienne.

Le service de contrôle est assuré dans les buts suivants :

  • Prévenir les collisions entre aéronefs (techniquement "abordages") ou entre un aéronef et un obstacle
  • Accélérer et ordonner la circulation aérienne

Histoire

Le contrôle aérien a d'abord été visuel, avant l'invention de la radio et du radar. Par la suite, le radar a amélioré la possibilité d'assister les vols de nuit et les jours de brume, mais le trafic aérien est encore fortement influencé par un rythme nycthéméral [1].

Other Languages
العربية: مراقبة جوية
Bahasa Indonesia: Pemandu lalu lintas udara
norsk bokmål: Flygekontrolltjeneste
Simple English: Air traffic control
svenska: Flygledning