Consonne occlusive vélaire sourde

Consonne occlusive vélaire sourde
Symbole APIk
Numéro API107
UnicodeU+006B

X-SAMPAk
Kirshenbaum

La consonne occlusive vélaire sourde est un son consonantique très fréquent dans de nombreuses langues parlées. Son symbole dans l’alphabet phonétique international est [k], c'est-à-dire un K minuscule.

Selon les langues, il peut être simple [k], aspiré [kʰ], palatalisé [kʲ], labialisé [kʷ], sonore [k̬], éjectif [kʼ], prénasalisé [ᵑk], etc.

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de la consonne occlusive vélaire sourde :

  • Son mode d'articulation est occlusif, ce qui signifie qu'elle est produite en obstruant l’air du chenal vocal.
  • Son point d'articulation est vélaire, ce qui signifie qu'elle est articulée avec la partie antérieure de la langue (le dorsum) contre le palais mou (ou velum).
  • Sa phonation est sourde, ce qui signifie qu'elle est produite sans la vibration des cordes vocales.
  • C'est une consonne orale, ce qui signifie que l'air ne s’échappe que par la bouche.
  • C'est une consonne centrale, ce qui signifie qu’elle est produite en laissant l'air passer au-dessus du milieu de la langue, plutôt que par les côtés.
  • Son mécanisme de courant d'air est égressif pulmonaire, ce qui signifie qu'elle est articulée en poussant l'air par les poumons et à travers le chenal vocal, plutôt que par la glotte ou la bouche.
Other Languages