Communistes (mouvement politique)

Communistes
image illustrative de l’article Communistes (mouvement politique)
Logotype officiel.
Présentation
Secrétaire nationalAntonio Sanchez
Fondation
Scission deParti communiste français
SiègeDrapeau : France Paris, France
PositionnementExtrême gauche[1]
PublicationCommunistes Hebdo
IdéologieMarxisme révolutionnaire[1]
Communisme
Anticapitalisme
Anti-impérialisme
CouleursRouge, blanc
Site websitecommunistes.org

Communistes est un mouvement politique français communiste, fondé officiellement en [2], issu d'une scission du Parti communiste français.

Sa fondatrice et première secrétaire nationale est Rolande Perlican. Il publie un journal nommé Communistes.

Historique

L'organisation « Communistes » a été à l'origine fondée en juin 2000, quelque temps après le départ de certains militants du Parti communiste français (PCF), à l'occasion du congrès de Martigues (le 30e du PCF). À l'origine, il se définit comme un simple groupuscule[réf. nécessaire] politique oppositionnel au PCF. Ses militants sont principalement issus du groupe « L'appel des 500 », lancé avant le congrès. Sa coordinatrice est alors Rolande Perlican, ancienne sénatrice et membre du Comité national du PCF, qui l'a quitté en déclarant :

« Depuis maintenant plusieurs années, je combats la politique qu'impulse la direction du PCF. Force m'est de constater que ce parti avec le PS, la Gauche plurielle et le gouvernement Jospin, va continuer dans la même voie, celle de la mise en œuvre de la politique du capital contre le peuple. […] Je n'ai pas l'intention de participer à l'installation d'une tendance « de gauche » dans ce parti. Le faire reviendrait à s'engager dans une impasse. Je suis communiste et je reste communiste. Ce parti ne l'est plus, je m'en vais[3]. »

Ce discours est cependant passé relativement inaperçu.

En mars 2002, Communistes tient son congrès fondateur : il se définit alors en tant que parti visant à remplacer le PCF en tant que parti révolutionnaire. Le congrès élit alors au poste de secrétaire nationale Rolande Perlican. Elle est reconduite à ce poste aux 2e, 3e et 4e congrès, respectivement en juin 2004, juin 2006, juin 2008 et en novembre 2010.

En décembre 2012, elle est remplacée à ce poste par Antonio Sanchez, celui-ci est à nouveau élu en novembre 2014.

Other Languages