Commission gouvernementale de Sigmaringen

Délégation française
puis
Commission gouvernementale française pour la défense des intérêts nationaux
Informations générales
StatutGouvernement en exil
RégimeRégime de Vichy
CapitaleSigmaringen (Allemagne)[1] (de facto)
MonnaieReichsmark[2] (de facto)
LangueFrançais
Début
Fin
Durée7 mois et 22 jours
Président de la commission gouvernementaleFernand de Brinon
Histoire et événements
Débarquement de Provence et progression des Alliés hors de Normandie
Insurrection à Paris et dissolution du gouvernement Pierre Laval VI
Pétain part de Vichy pour Belfort, fin effective du régime de Vichy
Proclamation de la commission gouvernementale dirigée par Fernand de Brinon
Pétain arrive à Sigmaringen
Formation du gouvernement Charles de Gaulle I
Pétain s’enfuit de Sigmaringen quelques heures avant que les troupes du GPRF n'entrent dans la ville
Arrestation de Pétain à Vallorbe
Représentation
LégislatureAucune, la représentation nationale ayant voté les pleins pouvoirs constituants à Pétain
Autre gouvernement :
Gouvernement de la France Libre
1943 - 1944Comité français de Libération nationale
puis
1944 - 1945Gouvernement Charles de Gaulle I

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La Commission gouvernementale de Sigmaringen, appelée aussi Délégation française, puis Commission gouvernementale française pour la défense des intérêts nationaux[2] (septembre 1944-avril 1945), était le gouvernement en exil de la France vichyste, logée dans une enclave française spécialement créée par Hitler en Allemagne nazie dans l'ancien château des Hohenzollern-Sigmaringen, dans la petite ville souabe de Sigmaringen, dans le Sud-Ouest de l'Allemagne, qui réunissait les derniers ultras de la collaboration.

Other Languages
srpskohrvatski / српскохрватски: Sigmaringenska enklava