Comique

Affiche de l'Athénée-Comique

Le registre comique, ou en raccourci le comique, est un ensemble d'éléments (forme, effets, etc.) propres à distraire et à amuser un public.

Au XVIIe siècle, le terme « comique » ne désigne pas prioritairement une œuvre amusante mais une œuvre traitant de sujets médiocres, mettant en scène des personnages n'étant ni des dieux, ni des nobles, ni des personnages fantastiques mais appartenant à la bourgeoisie ou au peuple[1]. On parle alors d'histoire comique : en ce sens, il existe des comédies où le registre comique n'est guère perceptible (les comédies de Corneille, par exemple). Dans son sens contemporain, le mot comique se rapporte principalement à l'humour.

À l'opéra, un opéra-comique désigne un opéra dont certains passages sont parlés, dont les personnages principaux ne sont ni des dieux, ni des personnages fantastiques, ni des nobles. Par exemple, Carmen est un opéra-comique même si son intrigue n'a rien de la comédie. Un opéra humoristique est un opéra bouffe.

Other Languages
беларуская: Камічнае
беларуская (тарашкевіца)‎: Камічнасьць
čeština: Komika
Deutsch: Komik
suomi: Komiikka
magyar: Komikum
polski: Komizm
русский: Комическое
русиньскый: Коміка
shqip: Komiki
svenska: Komik
українська: Комічне