Collège militaire royal de Saint-Jean

Collège militaire royal
de Saint-Jean
Collège militaire royal de Saint-Jean Blason.svg
Histoire et statut
Fondation
Type
Régime linguistique
Président
Commandant Colonel Gervais Carpentier, CD (CMR 1992)
Localisation
Localisation
Pays

Géolocalisation sur la carte : Montérégie

(Voir situation sur carte : Montérégie)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Point carte.svg
Chiffres-clés
Étudiants
200
Enseignants
20
Divers
Devise
Vérité, Devoir, Vaillance
Membre de
Collège militaire royal du Canada
Site web
Drapeau du Collège militaire royal de Saint-Jean

Le Collège militaire royal de Saint-Jean est une académie militaire canadienne située à Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. Le collège est fondé en 1952 sous la forme d'un collège classique. Son ouverture avait comme premier objectif d'amélioration la représentation canadienne-française dans le corps des officiers au sein des Forces armées canadiennes. Le collège faisait partie intégrante du cercle des Collèges militaires canadiens tout comme le Collège militaire royal du Canada et le Collège militaire Royal Roads jusqu'en 1995, date à laquelle le ministère de la Défense nationale fusionne tous les collèges. Le Collège militaire royal de Saint-Jean reprend du service à partir du en tant que collège d'enseignement général et professionnel pour les officiers de la Force régulière.

Histoire

En 1952, le Collège militaire royal de Saint-Jean vit le jour afin de permettre à un plus grand nombre de francophones d'intégrer les rangs des officiers dans l'armée canadienne - il s'agit du premier collège militaire bilingue du Canada. Au début, seulement les cours des deux premières années de collège étaient offerts au CMR et les cadets devaient compléter leurs études à Kingston ou à Vancouver. Avec les années, le CMR reçut le droit d'offrir les cours des quatre années menant à l'obtention d'un diplôme, puis le droit de décerner ses propres diplômes en 1985 lorsqu'il obtint sa propre charte universitaire[1].

Le Collège militaire royal de Saint-Jean fut fondé en 1952. Son rôle initial était d'éduquer des élèves-officiers jusqu'à la deuxième année d'un diplôme d'études collégiales, le reste des études étant complété au Collège militaire royal du Canada à Kingston. En 1959, le Collège militaire royal du Canada obtint l'autorisation de conférer des grades universitaires de la province de l'Ontario ce qui permit à ses élèves-officiers de recevoir un baccalauréat à leur graduation. D'une façon similaire, en 1971, le CMR établit un partenariat avec l'Université de Sherbrooke afin de permettre aux élèves-officiers du CMR de compléter leurs études à Saint-Jean.

En 1985, le gouvernement du Québec adopta une loi octroyant une charte universitaire au CMR afin qu'il puisse conférer ses propres grades. Le collège fut autorisé à conférer des grades de deuxième cycle en 1988. Il était alors constitué de deux facultés : celle de l'administration et les humanités ainsi que celle des sciences et du génie. Tout comme le Royal Roads Military College en Colombie-Britannique, le CMR fut fermé en 1995.

En 1995, le Collège militaire royal de Saint-Jean fut fermé en raison de coupures budgétaires et les cours qui y étaient offerts furent transférés au Royal Military College of Kingston. Afin de préserver les bâtiments qui étaient sur le site dans un bon état et d'entretenir celui-ci, la Corporation du fort Saint-Jean, un organisme à but non lucratif, fut créée. À partir de ce moment, le Collège Militaire du fort Saint-Jean devint un site commercial accessible au grand public, même si des cours de formation et de perfectionnement militaire continuèrent à être offerts sur le site. On y accueillait, entre autres, les cadets de l'année préparatoire et l'École des Langues de la Chambre des Communes.

La réouverture du CMR fut annoncée en 2007. En 2008, le Collège militaire royal de Saint-Jean fut rouvert et accueille présentement des cadets de première et de deuxième année. Toutefois, le nombre d'étudiants demeurera plus faible qu'en 1995. La parade de réouverture du collège a eu lieu le avec la présence de la gouverneure générale Michaelle Jean et des ministres Peter MacKay et Michael Fortier.

Malgré cela, le site du CMR St-Jean conserva sa vocation commerciale et est toujours ouvert au public, ce qui est unique au Canada. On y retrouve entre autres un Complexe Multisports abritant une piscine et une patinoire, des terrains de football et un musée commémorant l'histoire du site.

Other Languages