Civilisation précolombienne

La pyramide de Kukulcán de Chichén Itzá est une des réalisations les plus emblématiques des civilisations précolombiennes.
Carte simplifiée des modes de subsistance dans les Amériques vers l'an -1000
  •      Chasseurs-cueilleurs
  •      Sociétés avec une agriculture simple
  •      Sociétés avec une agriculture complexe (clans ou civilisations)
  • L'expression civilisation (ou culture) précolombienne (ou préhispanique, pour les pays hispanoaméricains) s'applique aux peuples autochtones de l'Amérique dont l'unité culturelle s'est déterminée avant la découverte européenne de ce continent par Christophe Colomb. L'histoire de ces civilisations couvre les millénaires écoulés depuis les premières traces de peuplement au Paléolithique supérieur jusqu’à la colonisation européenne des Amériques à l’époque moderne.

    Le terme « précolombien » est utilisé dans l’étude des civilisations autochtones des Amériques, notamment de Mésoamérique (Olmèques, Toltèques, Zapotèques, Mixtèques, Aztèques et Mayas) et d'Amérique du Sud (civilisation de Caral et civilisations andines : Incas, Moches, Chibchas et Cañaris). Il est également utilisé pour désigner la Civilisation du Mississippi, en Amérique du Nord, qui a occupé le site de Cahokia ; à son apogée en 1250 apr. J.-C., ce fut la plus grande ville au nord du Mexique, un rang qui n'a pas été dépassé avant 1800.

    Les civilisations les plus développées d’Amérique, au moment de leur rencontre avec les Européens, ne l'étaient pas autant, d'un point de vue technologique, que celles de l'Ancien Monde. Par exemple, elles n'avaient pas développé la technologie de la roue et la métallurgie n'avait presque jamais d'autre usage que décoratif : de plus, la plupart des Amérindiens n'utilisaient pas de système d'écriture, sauf en Mésoamérique, où on en a trouvé aussi bien sur des monuments que dans des codex. Cependant, ce retard ne concernait pas tous les domaines : certaines civilisations américaines ont abouti à un degré élevé d'organisation sociale et développé de remarquables connaissances en astronomie et en mathématiques, ainsi que des techniques complexes d'agriculture et d’architecture ; c'est ainsi que, par exemple, la capitale aztèque, Mexico-Tenochtitlan, était, lorsque les Espagnols l'ont découverte, une des plus grandes villes du monde, avec une population estimée à environ 200 000 habitants.

    Certaines de ces civilisations étaient éteintes depuis longtemps au moment des premières installations européennes permanentes (fin du XVe-début XVIe siècles), et ne sont connues que grâce à des fouilles archéologiques. Les américanistes recoupent les informations archéologiques avec les récits historiques de l'époque coloniale, les traditions actuelles des descendants de ces civilisations, et les écrits préhispaniques qui ont pu être préservés.

    Other Languages
    Bahasa Indonesia: Pra-Columbus
    Bahasa Melayu: Pra-Columbia
    norsk nynorsk: Førkolumbisk
    srpskohrvatski / српскохрватски: Pretkolumbovska era
    Simple English: Pre-Columbian
    文言: 先哥倫布