Chromage

Chromage décoratif sur une moto

L'opération de chromage consiste à recouvrir une pièce d'une épaisseur plus ou moins grande, de 0,5 µm (chrome décoratif) à 1/10 mm rectifié (chromage dur). Ne pas confondre avec la « finition chromique » ou « chromatation », qui est un traitement de conversion chimique dans un bain à base chrome +VI ou +III après zingage ou cadmiage, ni avec la chromisation parfois appelée chromage électrolytique[1].

On distingue habituellement deux sortes de chromage, les qualités demandées à la couche superficielle n'étant pas les mêmes selon les applications envisagées.

  • le chromage décoratif a pour but de donner aux pièces l'aspect brillant caractéristique des surfaces de chrome polies. On l'utilise par exemple pour des pare-chocs et des poignées de porte.
  • le chromage dur est utilisé dans les applications mécaniques où les conditions de frottement sont sévères comme revêtement anti-usure. On l'utilise par exemple pour des trains d'atterrissage, des systèmes de portes d'avions, etc.

Procédés galvaniques

Depuis les travaux de Bunsen (1854) et de Genther (1856), l'utilisation des dépôts électrochimiques de chrome s'est largement répandue dans tous les domaines de la mécanique. La dureté, la résistance à l'usure et à la corrosion du chrome ont permis de recouvrir de ce métal des segments de piston, des guide-fils, des tiges d'amortisseurs ou de vérins, des glaces de distribution de pompes, des outillages de toutes sortes.

Les dépôts galvaniques présentent cependant de nombreux inconvénients :

  • les bains de chromage sont à base d'acide chromique et d'acide sulfurique avec un rapport de 1/100. Le bain est à base de Cr6+ qui se réduit en Cr3+ dont les molécules se déposent sur la pièce.
  • le dépôt de chrome peut être déposé directement sur la pièce selon son usage. Pour les vérins il est conseillé de réaliser une sous-couche de nickel de 20 µm pour limiter la corrosion.
  • Il faut savoir que le dépôt de chrome a un faible rendement cathodique (15 %) et à la cathode se produit un dégagement d'hydrogène qui fragilise l'acier et diminue sa résistance à la fatigue. Un traitement de dégazage est à faire pour retrouver les caractéristiques mécaniques de la pièce.

Pour augmenter la résistance à la fatigue, un grenaillage de précontrainte peut également être réalisé avant chromage.

Des améliorations ont été apportées au procédé, pour éviter l'apparition de microfissures dans les dépôts, pour obtenir une certaine micro-porosité favorable à la rétention de lubrifiants, pour remplacer le chrome hexavalent par le chrome trivalent moins toxique, etc.

L'électrodéposition sous courants pulsés améliore considérablement la vitesse de déposition et le rendement cathodique.

Other Languages
català: Cromatge
español: Cromado
hrvatski: Kromiranje
magyar: Krómozás
Հայերեն: Քրոմապատում
Bahasa Indonesia: Pelapisan krom
italiano: Cromatura
polski: Chromowanie
português: Cromagem
русский: Хромирование
srpskohrvatski / српскохрватски: Kromiranje
Simple English: Chrome plating
slovenčina: Chrómovanie
svenska: Förkromning
Türkçe: Kromlama
українська: Хромування
Tiếng Việt: Mạ crôm