Chromage

Chromage décoratif sur une moto

L'opération de chromage consiste à recouvrir une pièce d'une épaisseur plus ou moins grande, de 0,5 µm (chrome décoratif) à 1/10 mm rectifié (chromage dur). Ne pas confondre avec la « finition chromique » ou « chromatation », qui est un traitement de conversion chimique dans un bain à base chrome +VI ou +III après zingage ou cadmiage, ni avec la chromisation parfois appelée chromage électrolytique[1].

On distingue habituellement deux sortes de chromage, les qualités demandées à la couche superficielle n'étant pas les mêmes selon les applications envisagées.

  • le chromage décoratif a pour but de donner aux pièces l'aspect brillant caractéristique des surfaces de chrome polies. On l'utilise par exemple pour des pare-chocs et des poignées de porte.
  • le chromage dur est utilisé dans les applications mécaniques où les conditions de frottement sont sévères comme revêtement anti-usure. On l'utilise par exemple pour des trains d'atterrissage, des systèmes de portes d'avions, etc.
Other Languages
català: Cromatge
español: Cromado
hrvatski: Kromiranje
magyar: Krómozás
Հայերեն: Քրոմապատում
Bahasa Indonesia: Pelapisan krom
italiano: Cromatura
polski: Chromowanie
português: Cromagem
русский: Хромирование
srpskohrvatski / српскохрватски: Kromiranje
Simple English: Chrome plating
slovenčina: Chrómovanie
svenska: Förkromning
Türkçe: Kromlama
українська: Хромування
Tiếng Việt: Mạ crôm