Christiane Taubira

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Taubira.

Christiane Taubira
Illustration.
Christiane Taubira en 2013.
Fonctions
Garde des Sceaux, ministre de la Justice

(3 ans, 8 mois et 11 jours)
PrésidentFrançois Hollande
GouvernementJean-Marc Ayrault Jean-Marc Ayrault I et II
Manuel Valls Manuel Valls I et II
PrédécesseurMichel Mercier
SuccesseurJean-Jacques Urvoas
Députée française

(19 ans, 2 mois et 17 jours)
Élection28 mars 1993
Réélection1er juin 1997
16 juin 2002
17 juin 2007
Circonscription1re de la Guyane
LégislatureXe, XIe, XIIe, XIIIe (Cinquième République)
Groupe politiqueRL (1993-1997)
App. SOC (1997-2002)
NI (2007-2012)
App. SRC (2012)
PrédécesseurElie Castor
SuccesseurGabriel Serville
Députée européenne

(5 ans)
Élection12 juin 1994
Législature4e
Groupe politiqueARE
Conseillère régionale de la Guyane

(5 ans, 8 mois et 17 jours)
Élection21 mars 2010
PrésidentRodolphe Alexandre
Biographie
Nom de naissanceChristiane Marie Taubira
Date de naissance (66 ans)
Lieu de naissanceCayenne (Guyane, France)
NationalitéFrançaise
Parti politiqueWalwari (proche du PRG)
Diplômée deUniversité Panthéon-Assas
Université Paris-Diderot
Université Paris-Sorbonne
ProfessionÉconomiste
Professeure en sciences économiques

Christiane Taubira, née le à Cayenne (Guyane), est une femme politique française.

Elle commence sa carrière politique comme militante indépendantiste, puis participe à la création du parti politique guyanais Walwari. Députée de la première circonscription de la Guyane de 1993 à 2012, elle est à l'origine de la loi tendant à la reconnaissance de la traite et de l'esclavage en tant que crime contre l'humanité.

Candidate du Parti radical de gauche (PRG) à l'élection présidentielle de 2002, elle arrive en treizième position du premier tour de scrutin, avec 2,32 % des voix.

Elle est garde des Sceaux, ministre de la Justice du au , dans les gouvernements Jean-Marc Ayrault Jean-Marc Ayrault I et II, puis Manuel Valls Manuel Valls I et II. À ce titre, elle défend au Parlement le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe. Son travail à la tête du ministère de la Justice est salué par la gauche alors que l'opposition juge sa politique pénale laxiste.

Other Languages