Christadelphe

Une salle des christadelphes à Bath, Angleterre

Les christadelphes[1],[2] (du grec christos et adelphoi, « Frères en Christ ») sont les membres d'un mouvement chrétien qui s’est développé aux Royaume-Uni et au nord des États-Unis au XIXe siècle. De nos jours, la communauté christadelphe est estimée à 50 000 croyants[3] répartis dans 120 pays[4].

Croyances

Christadelphian Chapel, Buffalo, New York

Les christadelphes revendiquent que leurs croyances[5] reposent entièrement sur la Bible, et n'acceptent aucun autre texte comme inspiré de Dieu. Ils croient que Dieu est le créateur de toutes choses et est le père des vrais croyants. Ils croient aussi que Dieu est un être séparé de son fils Jésus-Christ et que le Saint-Esprit n'est pas une personne, mais le pouvoir créateur de Dieu aussi utilisé pour le salut.

Jésus est le Messie attendu, en qui toutes les promesses et prophéties de l'Ancien Testament trouvent leur accomplissement. Pour eux, Jésus est à la fois le Fils de l'Homme, et a donc hérité par sa mère de la nature pécheresse des humains et le Fils de Dieu, en vertu de sa miraculeuse conception, rendue possible par le pouvoir de Dieu. Ainsi, bien que tenté, il ne commit pas de péchés, et incarna le sacrifice qui donna à l'humanité pécheresse son salut. Dieu éleva Jésus à l’Immortalité, et il atteignit ainsi le paradis : la résidence de Dieu. Jésus reviendra sur Terre pour instaurer le royaume de Dieu, accomplissant ainsi les promesses faites à Abraham et David [6]. Pour les christadelphes, ceci est le point le plus important de l’évangile enseigné par Jésus et les Apôtres.

Ils croient que les personnes sont séparées de Dieu à cause de leurs péchés mais ils peuvent être réconciliés avec lui en devenant disciple de Jésus-Christ. Ceci se traduit par la croyance en ses enseignements, par la Repentance et à travers le Baptême par immersion totale dans l’eau. Bien qu’ils soient sauvés par leur foi en la grâce de Dieu, les croyants doivent vivre en accord avec les enseignements de la Bible.

Après la mort, les croyants sont dans un état de non-existence, ne connaissant rien jusqu’à la résurrection au retour du Christ. Suivant le jugement fait à ce moment-là, les acceptés reçoivent le cadeau de l’immortalité, et vivent avec le Christ sur une Terre restaurée. Ils l’aident ainsi à établir le Royaume de Dieu et à gouverner sur la population des mortels pendant un millier d’années (le millénaire).

Le mariage et la vie de famille tiennent une place importante. Les relations sexuelles sont limitées aux relations hétérosexuelles dans le cadre du mariage entre croyants baptisés.

Les christadelphes rejettent un certain nombre de doctrines traditionnelles portées par la confession chrétienne orthodoxe : comme l’immortalité de l’Âme, le trinitarisme, la pré-existence de Jésus-Christ, le baptême des enfants, la personnification du Saint-Esprit et la disposition actuelle de ses dons.

Ils croient aussi que le diable et Satan sont des références symboliques aux péchés et à la prédisposition humaine à s’opposer à Dieu. Ces termes sont aussi parfois utilisés en référence à certains régimes ou personnalités politiques en désaccord ou en conflit avec les christadelphes. L’Enfer est interprété comme référence à la mort et à la tombe au lieu d’être un lieu de tourments éternels.

Les christadelphes croient que les doctrines qu’ils rejettent ont été introduites dans la religion chrétienne après le Ier siècle[7] et ne peuvent pas être justifiées par le contenu de la Bible.
Cependant, certains courants dominants chrétiens considèrent ces différences comme des preuves que le mouvement christadelphe est une Secte[8],[9], une accusation que les christadelphes démentent fortement [10],[11]. Le mouvement christadelphe est classé par les intellectuels[Qui ?] comme un Nouveau mouvement religieux[12].

Other Languages
العربية: إخوة مسيحية
беларуская: Хрыстадэльфіяне
български: Христаделфианци
català: Cristadelfs
čeština: Kristadelfiáni
Ελληνικά: Χριστάδελφοι
Esperanto: Kristadelfianoj
español: Cristadelfianos
עברית: אחוות ישו
Kreyòl ayisyen: Frè ak sè nan Jezikri
Bahasa Indonesia: Kristadelfian
íslenska: Kristadelfianar
italiano: Cristadelfiani
Basa Jawa: Kristadelfian
lietuvių: Kristadelfai
latviešu: Kristadelfieši
македонски: Браќа во Христа
မြန်မာဘာသာ: Christadelphian
Chi-Chewa: Akhristadelfia
português: Cristadelfianos
română: Christadelfieni
srpskohrvatski / српскохрватски: Hristadelfijanci
Simple English: Christadelphians
slovenčina: Kristadelfiáni
slovenščina: Kristadelfijanci
српски / srpski: Христаделфијани
Kiswahili: Wakristadelfiani
Türkmençe: Kristadelfianlar
українська: Христадельфіяни
Tiếng Việt: Christadelphians