Chirurgien-dentiste

Chirurgien-dentiste
Dental surgery aboard USS Eisenhower, January 1990.JPEG
Un chirurgien-dentiste et son assistant réalisant une intervention chirurgicale en bouche.
Appellation
Dentiste
Odontologiste
Chirurgien-dentiste
Medecin-dentiste
Docteur en chirurgie dentaire
Docteur en médecine dentaire
Praticien de l'art dentaire
Secteur d'activité
Compétences requises
Niveau de formation
Drapeau : France — Bac +6 à Bac +9 selon la spécialité
Universitaire
Sur Concours
Perspectives professionnelles
Chirurgien-dentiste
Chirurgien-dentiste spécialiste en orthopédie-dento-faciale
Chirurgien-dentiste spécialiste en chirurgie orale
Chirurgien-dentiste spécialiste en médecine bucco-dentaire
Chirurgien-dentiste hospitalier/Hospitalo-universitaire
Chirurgien-dentiste des armées
Chirurgien-dentiste légiste
Professions voisines
Codes
CITP
IDEO (France)
ROME (France)
J1103
Un dentiste médiéval portant un collier sertis de dents. Londres; 1360-75.
Fermier chez le dentiste, Johann Liss, 1616-17.

Le chirurgien-dentiste (ou médecin-dentiste, l’appellation variant suivant les pays[1]) est un professionnel de santé médical habilité à pratiquer l'odontologie.Titulaire d'un diplôme d’Etat de docteur en chirurgie dentaire ou en médecine dentaire dans la plupart des pays, il assure la prévention, le diagnostic et le traitement des anomalies et maladies congénitales ou acquises, réelles ou supposées, de la bouche, des dents, des maxillaires et des tissus attenants[2]. Il est souvent nommé « dentiste » par convenance.

En France, la profession est marquée par sa profonde tradition libérale : neuf praticiens sur dix exercent sous ce régime individuellement ou en association au sein d'un cabinet dentaire[3]. Suivant la nature de l'intervention, le chirurgien-dentiste libéral peut être appelé à pratiquer en milieu hospitalier dans un service d'odontologie, de chirurgie maxillo-faciale ou en bloc opératoire. Une part non négligeable de chirurgiens-dentistes est également salariée, soit en cabinet libéral, soit au sein de structures de santé telles que l'hôpital public (service d'odontologie), les cliniques privées, les centres de soins (mutualistes ou communaux) ou encore le service de santé des armées (SSA).

Dans la religion catholique, la sainte patronne des chirurgiens-dentistes est Apolline d'Alexandrie[4].

La phobie des soins dentaires et du chirurgien-dentiste s’appelle l'odontophobie (du grec ancien ὀδούς, odoús, « dent » et φόβος, phóbos, « effroi, peur »).

Sommaire

Other Languages
العربية: طبيب الأسنان
অসমীয়া: দন্ত চিকিৎসক
Boarisch: Fotznspangla
bosanski: Zubar
corsu: Dentistu
dansk: Tandlæge
Deutsch: Zahnarzt
Ελληνικά: Οδοντίατρος
English: Dentist
Esperanto: Dentisto
español: Dentista
eesti: Hambaarst
føroyskt: Tannlæknar
Nordfriisk: Tērdochter
Gaeilge: Fiaclóir
Kreyòl ayisyen: Dantis
Iñupiak: Kigusiqiri
italiano: Dentista
日本語: 歯科医師
한국어: 치과의
Кыргызча: Стоматолог
Lëtzebuergesch: Zänndokter
lumbaart: Cavadent
lingála: Mónganga-mǐno
Nedersaksies: Koezedokter
Nederlands: Tandarts
norsk nynorsk: Tannlege
norsk: Tannlege
ਪੰਜਾਬੀ: ਡੈਂਟਿਸਟ
português: Dentista
русский: Стоматолог
Scots: Dentist
srpskohrvatski / српскохрватски: Zubar
slovenčina: Zubný lekár
shqip: Dentisti
svenska: Tandläkare
Kiswahili: Daktari wa meno
Türkçe: Diş hekimi
Tiếng Việt: Nha sĩ
Bân-lâm-gú: Gê-i-su
粵語: 牙醫