Chiropratique

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article provoque une controverse de neutralité ( voir la discussion) (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Considérez-le avec précaution. ( Questions courantes)

Description des os du carpe dans un tableau du College of Chiropratic des États-Unis.

La chiropratique (du grec χείρ kheir « main », et πρᾶξις práxis « exécution, action » ; prononcer kiro-pratique) ou chiropraxie est une pratique manuelle [1] non conventionnelle qui vise à la prévention, au diagnostic, au traitement des troubles de l’appareil locomoteur, de la colonne vertébrale, des membres inférieurs et supérieurs, et de leurs effets néfastes sur la santé humaine.

Une étude de l' INSERM [2] publiée en 2011 conclut que « dans les lombalgies aiguës ou subaiguës, la chiropratique semble efficace, avec une efficacité d’un ordre de grandeur comparable à l’efficacité des traitements alternatifs (médicaments, chirurgies, kinésithérapie…). Dans les cervicalgies, l’efficacité n’apparaît également pas supérieure aux autres traitements possibles, avec un risque d’événement indésirable rare mais grave (accident vertébro-basilaire), l'extrême rareté de ce risque le rend difficile à évaluer [3]. Dans les autres indications les résultats sont peu interprétables [4]. »

Histoire

Daniel David Palmer, fondateur de la chiropratique.

La chiropratique a été fondée en 1895, à Davenport, Iowa par Daniel David Palmer. Le premier ajustement chiropratique fut pratiqué sur le concierge de l'immeuble où Palmer travaillait, Harvey Lillard. Étant sourd, il aurait recouvré l'audition par un ajustement chiropratique [5]. D.D Palmer présenta cette méthode sous un éclairage religieux [6]. Il sera tout de même emprisonné pour exercice illégal de la médecine [7]. La méthode fut déclarée officiellement en 1897 avec la fondation de la Palmer School of Chiropractic. Il n'a pas publié d'études portant sur la chiropraxie [8].

Son fils, Bartlett Joshua Palmer, colonel de réserve dans la Garde nationale, a poursuivi son travail en le développant techniquement et en l'adaptant aux connaissances scientifiques de l'époque, souvent en désaccord avec son père. Il fonda une école de chiropratique près de Chicago en 1902, école qui resta ouverte après les conclusions du Rapport Flexner de 1910, puisque conforme à la nouvelle norme moderne des écoles de santé aux États-Unis.

La Fédération mondiale de chiropratique (WFC) est membre de l' OMS depuis 1993 [9]. La chiropratique est reconnue comme profession de santé complémentaire par le Comité international olympique depuis 1992 [10], [11].

La chiropratique est en 2009 la troisième profession de santé aux États-Unis [12] après la médecine générale et la chirurgie dentaire.

Étymologie

La chiropratique est un mot qui a été créé en 1987 lors d’une conversation entre le fondateur de la FICS (Fédération internationale de chiropratique du sport) et le président du College of Chiropractic Sports Sciences (Canada) ; avant cette date, le nom n’existait qu’en anglais. Jaques Breton a dit : « nous avons une loi, ici au Canada, qui nous empêche de rejoindre le FICS à cause du nom. » Avant 1987, tout le monde francophone utilisait le mot en anglais pour la profession : « chiropractic ». Il était interdit au Canada d’employer le franglais dans le nom d’une organisation canadienne. Press a suggéré : « alors Chiropractique ? » Breton a refusé, et a dit : « C’est encore trop Franglais. » L’Américain a alors suggéré : « et… peut-être Chiropratique ? » Breton a dit : « Voilà. » Et le monde francophone adoptait « chiropratique » [13].

Other Languages
العربية: معالجة يدوية
Deutsch: Chiropraktik
Ελληνικά: Χειροπρακτική
English: Chiropractic
Esperanto: Kiropraktiko
español: Quiropráctica
euskara: Kiropraktika
Bahasa Indonesia: Kiropraktik
italiano: Chiropratica
Bahasa Melayu: Kiropraktik
Nederlands: Chiropraxie
norsk bokmål: Kiropraktor
português: Quiropraxia
русский: Хиропрактика
Simple English: Chiropractic
slovenščina: Kiropraktika
svenska: Kiropraktik
Türkçe: Kiropraktik