Cheval de trait

Ne doit pas être confondu avec Cheval lourd.
Chevaux de trait Suédois du Nord attelés.

Un cheval de trait est un cheval sélectionné pour ses aptitudes à la traction de véhicules et de matériaux de toutes sortes, appartenant en général à une race puissante et de grande taille. La majorité des races de trait n'existent pas avant le e siècle. En Europe, ces animaux sont sélectionnés pour les besoins militaires, notamment la traction des chariots d'artillerie lourde, puis les travaux agricoles. Leur développement accompagne la révolution industrielle et le perfectionnement du matériel, notamment des charrues au cours du XIXe siècle. Ces chevaux effectuent aussi le halage de bateaux et le déplacement de nombreux véhicules hippomobiles pour le transport de personnes ou de matériaux. Ils sont présents dans la plupart des pays développés, entre autres en Europe de l'Ouest, aux États-Unis, en Australie et au Japon.

L'utilisation des chevaux de trait évolue avec le progrès. L'arrivée du chemin de fer les prive d'une partie de leurs fonctions mais ne fait pas pour autant diminuer leur nombre, des chevaux restant requis pour le transport depuis les gares. Plus tard, la modernisation des transports en commun et la motorisation des bateaux entraîne l'obsolescence des tramways hippomobiles, du halage et des diligences, cantonnant le cheval de trait aux seuls travaux agricoles. Avec l'arrivée du tracteur agricole, les chevaux de trait perdent la dernière de leurs fonctions et disparaissent en masse des pays où ils sont historiquement élevés et utilisés.

En France et en Belgique, notamment, l'élevage de ces animaux est réorienté vers la production de viande pour la consommation humaine : on parle alors de cheval lourd. La plupart des races de trait disparaissent faute de demandes. Depuis les années 1990, le cheval de trait retrouve ses anciennes fonctions avec le renouveau de l'équitation de loisir, de l'attelage et de l'utilisation au travail. Il reste néanmoins majoritairement élevé pour sa viande en France. La France possède le plus grand nombre de races de trait, à savoir neuf. Un cheval sur quatre né en France est un cheval de trait.

Étymologie et terminologie

Le terme de « cheval de trait » désigne étymologiquement n'importe quel cheval, quelle que soit sa race, s'il est employé pour la traction hippomobile. Cependant, dans les pays comme la France, la Belgique et les États-Unis où des races de chevaux spécifiques ont été sélectionnées pour les besoins de cette activité, le terme de « cheval de trait » (« draft horse » en anglais) désigne un ensemble de races différenciées des chevaux légers et des poneys par un ensemble de caractères morphologiques spécifique

Other Languages
català: Cavall de tir
Deutsch: Arbeitspferd
English: Draft horse
Esperanto: Tirĉevalo
español: Caballo de tiro
norsk nynorsk: Arbeidshest
occitan: Cavau de tira
português: Cavalo de tração
русский: Тяжеловозы
svenska: Arbetshäst
Tiếng Việt: Ngựa kéo