Chemin de fer

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chemin (homonymie) et Chemin de fer (homonymie).
Une partie du trajet de la Bergensbanen, en Norvège.
Illustration de « Chemin de fer » du Petit Larousse de 1912.
Viaduc de chemin de fer daté de 1845 ( Pays-Bas).

Le chemin de fer est un système de transport guidé servant au déplacement de personnes et de marchandises. Il se compose d'une infrastructure spécialisée, de matériel roulant et de procédures d'exploitation faisant le plus souvent intervenir l'humain, même si dans le cas des métros automatiques cette intervention se limite en temps normal à de la surveillance.

Terminologie

Par métonymie, « chemin de fer » désigne aussi les sociétés exploitantes, souvent appelées autrefois « compagnies ». Les employés du chemin de fer sont appelés « cheminots ».

En France, l'expression « chemin de fer » est apparue officiellement dans l' ordonnance royale du autorisant la construction de la première ligne française à Saint-Étienne [1]. L' adjectif correspondant, « ferroviaire », qui dérive de l' italien ferrovia, est apparu vers 1911.

Le système ferroviaire est aussi utilisé sous diverses déclinaisons spécialisées : métros [2], tramways, chemins de fer à crémaillère.

L'infrastructure des chemins de fer est appelée voie ferrée. Elle se compose, la plupart du temps, de deux files de rails posés sur des traverses, d' appareils de voie, de passages à niveau, de la signalisation et, le cas échéant, des installations de traction électrique ( sous-stations, caténaires, etc.). La voie ferrée est généralement posée en remblai sur un ballast, et peut emprunter différents ouvrages, tunnels, viaducs, tranchées.

Le matériel roulant circule communément en convois, appelé trains ou rames. Les convois sont composés de wagons pour les marchandises ou de voitures pour les passagers, et sont tractés par des locomotives. Il peut également s'agir de rames autotractées, c'est-à-dire incluant leur propre système de traction.

L'humain est au centre des systèmes ferroviaires couramment rencontrés, que ce soit pour la conduite des trains, l' orientation des convois vers leur destination, la sécurisation des voyageurs ou marchandises transportées. Le travail de l'humain est encadré par des procédures.

Très tôt, on a légiféré sur le chemin de fer. En France, la loi du [3] pose les bases de la Police du Chemin de Fer [4]. Depuis, de nouvelles lois et de nombreux règlements sont venus la compléter, en ce qui concerne la sécurité, l'organisation et le service public.

Other Languages
Alemannisch: Eisenbahn
asturianu: Ferrocarril
Boarisch: Eisnbauhn
беларуская (тарашкевіца)‎: Чыгунка
brezhoneg: Hent-houarn
bosanski: Željeznica
català: Ferrocarril
нохчийн: Эчиг некъ
čeština: Železnice
Чӑвашла: Чукун çул
Cymraeg: Rheilffordd
dansk: Jernbane
Deutsch: Eisenbahn
Ελληνικά: Σιδηρόδρομος
Esperanto: Fervojo
español: Ferrocarril
eesti: Raudtee
euskara: Burdinbide
Nordfriisk: Iirsenbaan
furlan: Ferovie
Frysk: Spoarwegen
Gaeilge: Iarnród
贛語: 鐵路
Gàidhlig: Rathad-iarainn
galego: Ferrocarril
हिन्दी: रेल
hrvatski: Željeznica
hornjoserbsce: Železnica
magyar: Vasút
íslenska: Lestarsamgöngur
italiano: Ferrovia
日本語: 鉄道
қазақша: Темір жол
한국어: 철도
къарачай-малкъар: Темир джол
Kurdî: Rêhesin
Latina: Ferrivia
Lëtzebuergesch: Eisebunn
lingála: Nzelá-masíni
lietuvių: Geležinkelis
latgaļu: Dzeļžaceļš
latviešu: Dzelzceļš
македонски: Железница
Napulitano: Ferruvia
Plattdüütsch: Iesenbahn
Nederlands: Spoorwegsysteem
norsk nynorsk: Jarnbane
norsk: Jernbane
Nouormand: C'mîn d'fé
Pälzisch: Aisebahn
polski: Kolej
português: Ferrovia
Runa Simi: Khillayñan
română: Cale ferată
srpskohrvatski / српскохрватски: Željeznica
slovenčina: Železnica
chiShona: Njanji
српски / srpski: Железница
svenska: Järnväg
Kiswahili: Reli
ślůnski: Bana
тоҷикӣ: Роҳи оҳан
Türkçe: Demiryolu
татарча/tatarça: Тимер юллар
اردو: پٹری
oʻzbekcha/ўзбекча: Temir yoʻl
West-Vlams: Yzerweg
中文: 鐵路
文言: 鐵路
Bân-lâm-gú: Thih-lō͘ ūn-su