Cheb Mami

Cheb Mami
Description de cette image, également commentée ci-après
Cheb Mami en 1986
Informations générales
Naissance (51 ans)
Drapeau de l'Algérie Saïda
Activité principaleChanteur, acteur
Genre musicalRaï
InstrumentsChant, darbouka, guitare, accordéon
Années actives1982 - à aujourd'hui
Festival de la chanson Raï en France (1986), de gauche à droite : Cheb Mami, Cheb Khaled, Cheb Hamid, Cheb Sahraoui

Mohamed Khelifati (en Arabe  : محمد خليفاتي ), dit Cheb Mami, est un chanteur de raï et acteur algérien, né le à Saïda. Son duo avec Sting pour le titre Desert Rose, en 1999, lui permettra de faire découvrir le raï partout dans le monde, comme il en avait toujours rêvé. En France, il est surtout reconnu pour son duo Parisien du Nord avec K-Mel en 1998.

Biographie

Admiratif des orchestres féminins, les « meddahates », qui animent baptêmes et mariages, il devient à son tour animateur de cérémonies dès l’âge de quatorze ans. Puis, pour subvenir aux besoins de sa famille, ayant obtenu un diplôme d'apprentissage de soudure, il travaille dans le quartier où il habite en tant qu'apprenti soudeur en chantant toute la journée dans l'atelier. Sans jamais oublier sa passion pour la musique, il se rend chaque week-end à Oran pour chanter dans les cabarets où l’attend un public de plus en plus fervent. En 1982, il se fait remarquer par sa voix souple et aiguë lors d'une émission de la télévision algérienne Elhane oua chabab, où il interprète un classique, El Marsam, remporte le second prix d’un concours à la télévision algérienne en séduisant la majorité des téléspectateurs avec une chanson en raï, un style musical alors rejeté par le pouvoir algérien.

En 1982, Boualem Disco-Maghreb l'a repéré et il a enregistré avec lui environ 10 cassettes, produites entre 100 000 à 500 000 copies. Il arrive à Paris en 1985 et participe en 1986 au festival de raï à Bobigny, aux côtés de Khaled, Fadela, Sahraoui, etc.

Il est également le premier à se produire à l’Olympia en 1986. Contraint de repartir en Algérie pour effectuer ses deux années de service militaire, il continue à transmettre sa passion en animant des spectacles dans les casernes.

Il sort son premier album Prince of Raï en 1989. Il enregistre à New York son album de 1990, Let Me Raï. En 1994, il atteint un large succès avec l'album Saïda, vendu à 100 000 exemplaires en France, dont le titre éponyme est un hommage à sa ville natale et reçoit la récompense de double Disque d’Or en Algérie et au Maroc.

En 1995, ses mélodies accompagnent le film de Laetitia Masson En avoir (ou pas). L’année suivante, Cheb Mami sort un nouvel album Douni El Bladi. Cheb Mami a joué dans le film 100% Arabica de Mahmoud Zemmouri (1997), il jouait le rôle de l'élève de Karim Bouderba. Il reçoit le Prix Miroir de l'espace francophone en 1997.

En 1998, sort l'album Meli Meli, avec notamment le tube Parisien du Nord en duo avec le rappeur K-Mel du groupe Alliance Ethnik. L'album sera réédité un an plus tard avec deux nouveaux titres. Il participe aussi à un duo très symbolique avec le chanteur algérien de musique kabyle, Idir dans Azwaw 2, son duo avec Yougo Ait Medjber était d'un grand succès surtout ce dernier est un des plus grands chanteurs et compositeurs en Algérie.

En 2001, il sort un nouvel album Dellali. Il participe en 2002 au concert de Solidays. La même année, il participe à l'album Youm Wara Youm de la chanteuse marocaine Samira Saïd.

En 2001 toujours, il fait une apparition dans la série télévisée Joséphine, ange gardien, dans laquelle il joue le rôle d'un gérant de centre Emmaüs[précision nécessaire].

Cheb Mami participe également à l’album « Opinion sur rue » qui sort en novembre 2003 pour l’association « Un regard, un enfant » en compagnie du Saian Supa Crew, de Sinsemilia et d’autres.

Il est populaire dans le monde[réf. nécessaire] grâce à ses nombreux duos avec de grandes popstars dans son album Du Sud au Nord (2003). On y trouve notamment des duos avec Sting pour Desert Rose, Zucchero pour Cosi Celeste, Susheela Raman, Corneille, Sween pour Non c' sera non en 2006 et "Loin" avec Kenza Farah en 2011.

En 2003, il a été fait chevalier de l'ordre national du Mérite sur proposition du président de la République française de l'époque, Jacques Chirac, qui souhaitait récompenser « le talent d'un très grand artiste qui a fait découvrir le raï dans le monde entier ». Cette distinction lui a été retirée en septembre 2011[1].

En 2004, il fait un Live au Grand Rex à Paris, où il interprète ses plus grands tubes sur scène. En 2006, il sort l'album Layali. Cheb Mami a composé[évasif] un nouvel album lors de son emprisonnement qui sortira très prochainement[Quand ?]. Cheb Mami a également aidé Faudel à faire ses premiers pas sur scène au début des années 1990.

Le 27 mai 2013, Cheb Mami monte sur la scène d'El Nahdha à Rabat au cours du Festival Mawazine, et bat le record d’affluence arabe. 120 000 spectateurs qui vibraient pendant toute la soirée, le record de ce festival international reste 150 000 qui ont assistés au spectacle de la superstar Rihanna au cours de la première journée.[réf. nécessaire]

En juillet 2015, il est condamné, ainsi que sa société de production, EMI, pour plagiat d'œuvres de l'auteur algérien Rabah Zerradine (Cheb Rabah). Ce dernier est ainsi reconnu comme auteur ou coauteur de Le raï c'est chic, Madanite, Ma vie deux fois, Gualbi Gualbi et Désert rose[2].

Other Languages
العربية: الشاب مامي
বাংলা: চেব মামি
Deutsch: Cheb Mami
English: Cheb Mami
Esperanto: Cheb Mami
español: Cheb Mami
فارسی: چب مامی
suomi: Cheb Mami
Հայերեն: Շեբ Մամի
Bahasa Indonesia: Cheb Mami
italiano: Cheb Mami
Bahasa Melayu: Cheb Mami
Nederlands: Cheb Mami
polski: Cheb Mami
română: Șab Mami
русский: Шеб Мами
српски / srpski: Шеб Мами
svenska: Cheb Mami
Kiswahili: Cheb Mami
Türkçe: Cheb Mami