Charles de Rémusat

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Rémusat.
Charles de Rémusat
Illustration.
Portrait par Paul Delaroche.
Fonctions
Ministre des Affaires étrangères
GouvernementDufaure II
PrédécesseurJules Favre
SuccesseurAlbert de Broglie
Ministre de l'Intérieur
MonarqueLouis-Philippe Ier
GouvernementThiers II
PrédécesseurTanneguy Duchâtel
SuccesseurTanneguy Duchâtel
Député de la Haute-Garonne
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissanceParis
Date de décès (à 78 ans)
Lieu de décèsParis Drapeau de la France
NationalitéFrançaise
Parti politiqueCentre-droit

Charles-François-Marie, comte de Rémusat né à Paris le et mort à Paris le (à 78 ans), est un homme politique et philosophe français.

Formation

Son père, Auguste Laurent, comte de Rémusat, appartenant à une bonne famille de Toulouse, était chambellan de Napoléon Napoléon Ier, mais se rallia aux Bourbons à la Restauration et devint préfet de la Haute-Garonne, puis du Nord. Sa mère, Claire Élisabeth Jeanne Gravier de Vergennes, était née en 1780. Mariée à seize ans, elle fut attachée à l'impératrice Joséphine comme dame du palais. Talleyrand était au nombre de ses admirateurs et on la considérait généralement comme une femme d'une grande intelligence et d'un grand charme. Après sa mort (1824), son Essai sur l'éducation des femmes fut bien accueilli dans les milieux cultivés, mais on ne rendit justice à son talent littéraire que lorsque son petit-fils, Paul de Rémusat, eut publié ses Mémoires, que suivirent des extraits de la correspondance avec son fils.

Les mémoires de Claire ont permis de mieux comprendre non seulement la cour de Napoléon, mais aussi son fils Charles et l'éducation qu'elle lui avait elle-même prodiguée dans sa jeunesse, s'attachant à lui communiquer de bonne heure le goût des lettres. Charles fut envoyé ensuite au lycée Napoléon, où il fit de brillantes études. Au sortir du collège, il partagea son temps entre l'étude du droit, la philosophie et la poésie légère.