Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord

Wikipédia:Articles de qualité Vous lisez un « article de qualité ».
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Talleyrand (homonymie) et Périgord (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Maison de Talleyrand-Périgord.

Charles-Maurice
de Talleyrand-Périgord
Illustration.
Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, par Pierre-Paul Prud'hon, 1809 (Château de Valençay)[1].
Fonctions
Ambassadeur de France au Royaume-Uni

(4 ans, 2 mois et 7 jours)
Président du Conseil des ministres français
et ministre des Affaires étrangères

(2 mois et 17 jours)
MonarqueLouis XVIII
GouvernementTalleyrand-Périgord
LégislatureIre législature
PrédécesseurJoseph Fouché
Baron Bignon
SuccesseurArmand Emmanuel du Plessis de Richelieu
Ministre des Affaires étrangères

(10 mois et 7 jours)
PrédécesseurAntoine de Laforêt
SuccesseurMarquis de Caulaincourt
Président du gouvernement provisoire

(11 jours)
SuccesseurComte d'Artois
(lieutenant-général du Royaume)
Ministre des Relations extérieures

(7 ans, 8 mois et 18 jours)
PrédécesseurCharles-Frédéric Reinhard
SuccesseurComte de Champagny

(2 ans et 5 jours)
PrédécesseurCharles-François Delacroix
SuccesseurCharles-Frédéric Reinhard
Président de l'Assemblée nationale

(11 jours)
PrédécesseurJean-Xavier Bureau de Pusy
SuccesseurFrançois-Xavier de Montesquiou-Fézensac
Évêque d'Autun

(2 ans, 5 mois et 1 jour)
PrédécesseurYves Alexandre de Marbeuf
SuccesseurJean-Louis Gouttes
Agent général du clergé de France

(5 ans et 4 mois)
AvecThomas de Boisgelin
PrédécesseurPierre-Louis de La Rochefoucauld-Bayers
Louis de Jarente de Sénas d'Orgeval
SuccesseurFrançois-Xavier de Montesquiou-Fézensac
Louis-Mathias de Barral
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissanceParis, Drapeau du royaume de France Royaume de France
Date de décès (à 84 ans)
Lieu de décèsParis, Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Nationalitéfrançaise
Parti politiqueindépendant
Professiondiplomate

Signature de Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord

Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord
Présidents de l'Assemblée nationale française
Ministres français des Affaires étrangères
Chefs du gouvernement français

Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, communément nommé Talleyrand[N 1], est un homme d'État et diplomate français, né le à Paris, mort dans cette même ville le .

Issu d'une famille de la haute noblesse, souffrant d'un pied bot, il est orienté par sa famille vers la carrière ecclésiastique en vue de lui permettre de succéder à son oncle, l'archevêque de Reims : ordonné prêtre en 1779, il est nommé en 1788 évêque d'Autun. Il renonce à la prêtrise et quitte le clergé pendant la Révolution pour mener une vie laïque.

Talleyrand occupe des postes de pouvoir politique durant la majeure partie de sa vie et sous la plupart des régimes successifs que la France connaît à l'époque : il est notamment agent général du clergé (1787) après avoir été l'adjoint de l'abbé Mannay nommé à ce poste en 1780, puis député aux États généraux sous l'Ancien Régime, président de l'Assemblée nationale et ambassadeur pendant la Révolution française, ministre des Relations extérieures sous le Directoire, le Consulat puis sous le Premier Empire, président du gouvernement provisoire, ambassadeur, ministre des Affaires étrangères et président du Conseil des ministres sous la Restauration, ambassadeur sous la Monarchie de Juillet. Il assiste aux couronnements de Louis Louis XVI (1775), Napoléon Napoléon Ier (1804) et Charles Charles X (1825)[N 2].

Il intervient fréquemment dans les questions économiques et financières, pour lesquelles son acte le plus fameux est la proposition de nationalisation des biens du clergé. Toutefois, sa renommée provient surtout de sa carrière diplomatique exceptionnelle, dont l'apogée est le congrès de Vienne. Homme des Lumières, libéral convaincu, tant du point de vue politique et institutionnel que social et économique, Talleyrand théorise et cherche à appliquer un « équilibre européen » entre les grandes puissances.

Réputé pour sa conversation, son esprit et son intelligence, il mène une vie entre l'Ancien Régime et le XIXe siècle. Surnommé le « diable boiteux »[N 3], et décrit comme un traître cynique plein de vices et de corruption, ou au contraire comme un dirigeant pragmatique et visionnaire, soucieux d'harmonie et de raison, admiré ou détesté par ses contemporains, il suscite de nombreuses études historiques et artistiques.

Other Languages
беларуская (тарашкевіца)‎: Шарль Марыс дэ Талейран-Пэрыгор
हिन्दी: तेलेराँ
മലയാളം: ടലെറാൻ
srpskohrvatski / српскохрватски: Charles Maurice de Talleyrand-Périgord
oʻzbekcha/ўзбекча: Taleyran Sharl Moris