Chapeau melon et bottes de cuir

Page d'aide sur l'homonymie Pour l'adaptation cinématographique de cette série, voir Chapeau melon et bottes de cuir (film).
Chapeau melon et bottes de cuir
Description de cette image, également commentée ci-après
Titre originalThe Avengers
Autres titres
francophones
Chapeau melon et bottes de cuir
Genreespionnage
science-fiction
Mystère
Suspense.
CréationSydney Newman
Leonard White
MusiqueJohnny Dankworth (saisons 1-3)
Laurie Johnson (saisons 4-6)
Howard Blake (saison 6)
Pays d'origineDrapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Chaîne d'origineITV
Nb. de saisons6
Nb. d'épisodes161
Durée52 minutes
Diff. originale
Chapeau melon et bottes de cuir
Description de cette image, également commentée ci-après
Duchess Mews, lieu de tournage extérieur de l’appartement de Steed.
Titre originalThe New Avengers
Autres titres
francophones
Chapeau melon et bottes de cuir
GenreAction
espionnage
Mystère
Suspense
CréationBrian Clemens
Albert Fennell
MusiqueLaurie Johnson
Pays d'origineDrapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de la France France
Drapeau du Canada Canada
Chaîne d'origineITV
TF1
Nb. de saisons2
Nb. d'épisodes26
Durée52 minutes
Diff. originale

Chapeau melon et bottes de cuir est le titre français de deux séries télévisées : The Avengers série britannique, et The New Avengers série franco-canado-britannique mélangeant espionnage, science-fiction et action, mettant en scène John Steed, le personnage principal (la seconde série pouvant être considérée comme la suite de la première).

La première série, ayant pour titre original The Avengers (« les vengeurs »), se compose de 161 épisodes de 52 minutes, dont 104 en noir et blanc, et fut créée par Sydney Newman et Leonard White. Elle a été diffusée du au sur le réseau ITV1.

Au Québec, elle a été diffusée à partir du à la Télévision de Radio-Canada, et en France, dès le sur la deuxième chaîne de l'ORTF, à partir de la quatrième saison. Rediffusion de la saison 4 et épisodes restés inédits[1] en version originale sous-titrée à partir du [2] dans Continentales d'été sur FR3.

Les saisons 2 et 3 inédites ont été diffusées en version originale sous-titrée du [3] au [4] sur 13e rue.

À l'occasion du cinquantième anniversaire de la série, Arte diffuse, à partir du , pour la première fois quelques épisodes de la saison 1 inédite en version originale sous-titrée et remastérisée[5].

En 2018, Eurochannel diffuse la série avec une introduction de Alain Carrazé pour chaque épisode. [6]

La seconde série, intitulée en anglais The New Avengers (« les nouveaux vengeurs »), créée par Brian Clemens et Albert Fennell et se compose de 26 épisodes de 52 minutes. Elle a été diffusée entre le et le sur ITV1. En France, elle a été diffusée à partir de 1977 sur TF1. Rediffusion en , puis en dans La Une est à vous[7] sur TF1.

Dans la suite de l'article, par convention, la première saison de la deuxième série sera désignée comme la saison 7 et la deuxième saison de la deuxième série sera désignée comme la saison 8.

La première série : The Avengers

Les trois premières saisons

Patrick Macnee, chapeau melon sur la tête et parapluie au bras, joue l'agent secret John Steed tout au long des deux séries (The Avengers et The New Avengers). Dans la première saison (inédite en France, mis à part deux épisodes), Steed n'est qu'un personnage secondaire, le héros est le médecin David Keel, joué par Ian Hendry. La fiancée de Keel est tuée par des trafiquants de drogue et Steed, sorte de policier non officiel, l'aide à venger la mort de sa fiancée en faisant arrêter le coupable, d'où le titre anglais de la série, qui signifie les vengeurs. Steed entraîne ensuite le docteur dans d'autres missions où ils vont lutter ensemble contre le crime. On notera la présence récurrente de Carol Wilson (jouée par Ingrid Hafner (en)), secrétaire et partenaire du médecin pour certaines de ses enquêtes, leur relation assez ambiguë, préfigure les futurs duos mythiques de la série. Un des chefs de Steed, One-Ten (1-10, joué par Douglas Muir) qui lui fournit régulièrement des missions jouera également dans la saison 2.

Dans la deuxième saison, Ian Hendry parti, le docteur Martin King (Jon Rollason) assiste Steed durant trois épisodes, et Steed devient le héros. Steed a ensuite pour partenaire féminine, l'anthropologue Cathy Gale (jouée par Honor Blackman) dans 17 épisodes de la saison, et la chanteuse de cabaret Venus Smith ( Julie Stevens (en)), dans six épisodes. Cette saison est un succès grâce notamment à l'arrivée de Cathy Gale, première femme forte de l'histoire de la télévision et dont la relation avec Steed reste avant tout professionnelle et produit étincelles et tension sexuelle par leurs disputes incessantes.

Dans la troisième saison, Cathy Gale reste seule partenaire de Steed. Il est élégant, fait preuve d'un flegme inaltérable et d'un humour très britannique. Elle est belle et efficace, souvent habillée de cuir (d'où le titre français de la série). Les scénarios progressent en qualité, probablement grâce à l’arrivée de Brian Clemens. Le nom de ce scénariste-producteur reste attaché à cette série à laquelle il a donné ses lettres de noblesse. La fantaisie, marque de fabrique des saisons suivantes, fait ici son apparition.

Ces trois premières saisons sont peu connues en France, car elles n'ont jamais été doublées.

John Steed et Emma Peel

La quatrième saison voit apparaître Emma Peel, jouée par Elizabeth Shepherd. Après avoir terminé « The Town of No Return » et la moitié de « The Murder Market », les producteurs ont conclu que, bien que talentueuse, elle n'était pas l'actrice qui convenait pour le rôle. C'est Diana Rigg qui tient le personnage d'Emma Peel en 1965. Elle est belle, jeune, courageuse, moderne et émancipée. Elle forme avec John Steed un duo de chic et de choc qui fera l'immense succès international de la série à l'humour So British !

La cinquième saison, toujours avec Mme Peel (On a besoin de nous), marque le passage à la couleur. Des acteurs connus vont venir faire un tour (Christopher Lee, Peter Cushing) ainsi que des débutants (Donald Sutherland, Charlotte Rampling). Ce sera la dernière saison de Diana Rigg qui, après quelques films au cinéma, retourne au théâtre shakespearien.

John Steed et Tara King

La sixième saison est certainement la plus folle et la plus extravagante de toute la série[non neutre]. Tara King (jouée par Linda Thorson), jeune fille espiègle, souvent provocante, intelligente, combative et efficace, succède à Emma Peel (comme Honor Blackman, Diana Rigg a quitté la série pour tourner un James Bond, Au service Secret de sa Majesté, avec George Lazenby). Sa relation avec Steed est plus intime, tout en gardant une certaine ambiguïté. D'autres personnages récurrents apparaissent : le chef, Mère-Grand (Patrick Newell), et le garde du corps de celui-ci, féminin et muet, Rhonda (jouée par Rhonda Parker). Bien que Tara King ait été parfois critiquée pour sa différence, cette saison, avec autant de charme que les précédentes, est celle qui porte l'imagination des scénaristes et également celle des réalisateurs à leur sommet[réf. nécessaire]. Brian Clemens la considère comme étant « la meilleure du point de vue des scénarios »[8].

Fin de la première série

La série se termine à la fin de cette saison en 1969, en plein succès mondial. En effet, elle devient de plus en plus coûteuse à produire, et le producteur américain se retirant du projet, les Britanniques ne peuvent se résoudre à la produire seuls.

Other Languages