Chant du cygne

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Chant du cygne.
Le Chant du cygne, gravure de 1655

Le chant du cygne (en grec ancien κύκνειον ᾆσμα / kúkneion âisma) désigne la plus belle et dernière chose réalisée par quelqu’un avant de mourir. En art, il s'agit donc de la dernière œuvre remarquable d’un poète ou d’un artiste.

Légende

D’après la légende, un cygne muet, sentant venir sa mort, chanta pour la première fois une mélodie de la manière la plus merveilleuse qui soit.

Le philosophe grec Socrate l'évoque au moment de mourir, selon le Phédon de Platon.

Cette légende est infirmée par Pline l'Ancien dans son Histoire naturelle :

« On dit qu'au moment de mourir les cygnes font entendre un chant admirable ; erreur, je pense : c'est du moins ce qui résulte pour moi de quelques expériences.
(Olorum morte narratur flebilis cantus, falso, ut arbitror, aliquot experimentis.) »

— Pline l’Ancien, L’Histoire naturelle, livre X, chapitre XXXII, traduction sur le site de Philippe Remacle

Other Languages
Afrikaans: Swanesang
العربية: أغنية البجعة
čeština: Labutí píseň
dansk: Svanesang
English: Swan song
Esperanto: Cignokanto
español: Canto del cisne
italiano: Canto del cigno
norsk nynorsk: Svanesong
norsk: Svanesang
português: Canção do cisne
svenska: Svanesång