Château de Rosny-sur-Seine

Château de Rosny-sur-Seine
image illustrative de l’article Château de Rosny-sur-Seine
Le château de Rosny, par Jean-Baptiste Camille Corot, 1840
Période ou styleLouis XIII
Typechâteau
ArchitecteJacques II Androuet du Cerceau (?), Joseph-Antoine Froelicher
Début constructionc. 1598
Fin construction1828
Propriétaire initialMaximilien de Béthune
Destination initialehabitation
Propriétaire actuelAntoine Courtois[1]
ProtectionLogo monument historique Classé MH (1941)
Coordonnées 49° 00′ 12″ nord, 1° 37′ 49″ est
PaysDrapeau de la France France
Région historiqueVexin français
RégionÎle-de-France
DépartementYvelines
CommuneRosny-sur-Seine

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Rosny-sur-Seine

Le château de Rosny-sur-Seine est un château français de style Louis XIII situé dans la commune de Rosny-sur-Seine dans le département des Yvelines et la région d'Île-de-France, sur la rive gauche de la Seine en aval de Mantes-la-Jolie[2].

Construit à l'extrême-fin du e siècle pour Maximilien de Béthune, duc de Sully, surintendant des finances d'Henri IV, peut-être par Jacques II Androuet du Cerceau, il a été remanié par l'architecte Joseph-Antoine Froelicher pour la duchesse de Berry, propriétaire de 1818 à 1830.

Sauvé de la destruction en 1840 par le comte Le Marois, il est soigneusement restauré par la famille Lebaudy qui le possède jusqu'en 1955.

Devenu en 1984, en même temps que neuf autres domaines, propriété de la société japonaise Nippon Sangyoo Kabushiki Kaisha, son mobilier est vendu, laissé à l'abandon et gravement endommagé par un incendie à la suite duquel l'État décide d'engager d'office des travaux de sauvetage. Il est cédé en 1998 à Bernard Anthonioz, qui, envisageant de le transformer en « relais-château », entreprend de gros travaux d'entretien et de restauration sur fonds propres sans subvention (7 millions d'euros). Finalement, il décide de le céder en février 2016 à un restaurateur de monuments[1].

Le château, y compris le parc et les dépendances, fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [3].

Other Languages