Cerbère
English: Cerberus

  • cerbère
    description de cette image, également commentée ci-après
    cerbère et héraclès. gravure d'antonio tempesta (italie, florence, 1555–1630).
    créature
    groupe mythologie
    sous-groupe chien légendaire
    caractéristiques

    chien à trois têtes

    gardien des enfers
    habitat entrée des enfers
    origines
    origine mythologie grecque
    région cap ténare, grèce antique
    première mention ve siècle av. j.-c
    statut enchaîné par héraclès puis libéré

    Œuvres principales

    les douze travaux d'hercule

    dans la mythologie grecque, cerbère (en grec ancien Κέρϐερος / kérberos) est le chien à trois têtes gardant l'entrée des enfers, empêchant les morts de s'échapper de l'antre d'hadès et des vivants de venir récupérer certains morts.

    on le trouve dans de nombreuses œuvres de la littérature grecque et romaine antique, ainsi que dans l'art et l'architecture, aussi bien moderne qu'ancienne.

    comme pour la plupart des créatures de la mythologie classique, la description et le contexte entourant le cerbère diffèrent selon les œuvres. la principale discorde étant le nombre de têtes données au chien infernal, généralement trois, mais aussi cinquante selon hésiode[1] ou cent chez horace[2].

    cerbère est notamment connu pour sa capture par héraclès lors des douze travaux d'hercule.

  • Étymologie
  • description
  • mythe
  • iconographie
  • dans la culture populaire
  • notes et références
  • annexes

Cerbère
Description de cette image, également commentée ci-après
Cerbère et Héraclès. Gravure d'Antonio Tempesta (Italie, Florence, 1555–1630).
Créature
Groupe Mythologie
Sous-groupe Chien légendaire
Caractéristiques

Chien à trois têtes

Gardien des Enfers
Habitat Entrée des Enfers
Origines
Origine Mythologie grecque
Région Cap Ténare, Grèce antique
Première mention Ve siècle av. J.-C
Statut Enchaîné par Héraclès puis libéré

Œuvres principales

Dans la mythologie grecque, Cerbère (en grec ancien Κέρϐερος / Kérberos) est le chien à trois têtes gardant l'entrée des Enfers, empêchant les morts de s'échapper de l'antre d'Hadès et des vivants de venir récupérer certains morts.

On le trouve dans de nombreuses œuvres de la littérature grecque et romaine antique, ainsi que dans l'art et l'architecture, aussi bien moderne qu'ancienne.

Comme pour la plupart des créatures de la mythologie classique, la description et le contexte entourant le Cerbère diffèrent selon les œuvres. La principale discorde étant le nombre de têtes données au chien infernal, généralement trois, mais aussi cinquante selon Hésiode[1] ou cent chez Horace[2].

Cerbère est notamment connu pour sa capture par Héraclès lors des douze travaux d'Hercule.

Other Languages
العربية: سيربيروس
asturianu: Cerberu
azərbaycanca: Kerber (mifologiya)
Boarisch: Kerberos
беларуская: Цэрбер
български: Цербер
brezhoneg: Kerberos
bosanski: Kerber
català: Cèrber
Cebuano: Cerbère
corsu: Cerbaru
čeština: Kerberos
Чӑвашла: Цербер
Cymraeg: Serberws
dansk: Kerberos
Deutsch: Kerberos
Ελληνικά: Κέρβερος
English: Cerberus
Esperanto: Cerbero
español: Cerbero
eesti: Kerberos
euskara: Zerbero
فارسی: سربروس
suomi: Kerberos
Võro: Kerberos
galego: Cérbero
hrvatski: Kerber
magyar: Kerberosz
հայերեն: Կերբերոս
Bahasa Indonesia: Kerberos (mitologi)
Ido: Cerbero
íslenska: Kerberos
italiano: Cerbero
日本語: ケルベロス
ქართული: ცერბერი
қазақша: Цербер
한국어: 케르베로스
Latina: Cerberus
Lëtzebuergesch: Kerberos
lietuvių: Cerberis
latviešu: Cerbers
Malagasy: Cerbère
македонски: Кербер
മലയാളം: സെർബെറസ്
Bahasa Melayu: Serberus
norsk nynorsk: Kerberos
norsk: Kerberos
occitan: Cerbèr
ਪੰਜਾਬੀ: ਸਰਬੇਰਸ
polski: Cerber
português: Cérbero
română: Cerber
русский: Цербер
Scots: Cerberus
srpskohrvatski / српскохрватски: Kerber
Simple English: Cerberus
slovenčina: Kerberos
slovenščina: Kerber
shqip: Kerberi
српски / srpski: Кербер
Türkçe: Kerberos
українська: Цербер
Tiếng Việt: Cerberus
Winaray: Cerberus