Catherine Marsal

Catherine Marsal
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (46 ans)
Metz Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes professionnelles
1994 SLV-Winora
1998 Mimosa
1999-2000 Edil Savino
2001 Intersport
2002 Saturn
2003 Team Rona Esker
2004 Nobili Rubinetterie-Guerciotti
Principales victoires

Catherine Marsal, née le à Metz, est une coureuse cycliste française, devenue coach sportif. Elle domine le cyclisme sur route dans les années 1990 aux côtés de sa compatriote Jeannie Longo. Au cours de sa carrière elle remporte huit médailles aux championnats du monde, dont le titre mondial en 1990. En 1991, elle devient avec l'équipe de France championne du monde du contre-la-montre par équipes. En 1990, elle remporte également le Tour de la CEE (ancien Tour de France), le Tour de l'Aude et le Tour d'Italie. Elle compte à son palmarès plusieurs championnats dans les catégories juniors et élites.

Elle participe à quatre éditions des Jeux olympiques. En 1995, elle bat le record du monde de l'heure, qu'elle conserve deux mois avant d'être battu par la Britannique Yvonne McGregor.

Biographie

icône image Image externe
Catherine Marsal

Catherine Marsal, mesurant un mètre 66, commence le cyclisme à l'âge de huit ans. Elle est la première fille de sa famille qui compte déjà cinq frères aînés ainsi qu'un frère et une sœur cadets. Elle choisit le vélo pour montrer ce dont une fille peut être capable de faire [1]. En 1985, elle obtient son premier titre national à seulement 13 ans. En 1987, surclassée [2], elle devient à 16 ans, championne du monde chez les juniors dans la course en ligne à Bergame. L'année suivante, elle est sur piste championne du monde de poursuite juniors [1].

En 1989, elle court son premier championnat de France élites. Alors qu'elle est encore junior, elle termine deuxième derrière Jeannie Longo [1].

La saison 1990 est l'année de Catherine Marsal. Pour sa première saison élite, elle remporte tout sur son passage. Elle s'adjuge les courses par étapes les plus prestigieuses : le Tour du Texas, le Tour de l'Aude, le Tour d'Italie féminin, le Postgiro et le Tour de la CEE (l'officieux Tour de France féminin). Elle devient également pour la première fois championne de France. À Utsunomiya, au Japon, elle remporte à 19 ans le titre mondial pour compléter sa collection de victoire [1].

L'année suivante voit l'arrivée au plus haut niveau de la Néerlandaise Leontien Van Moorsel et une baisse des performances pour Catherine Marsal [1].

Lors du relais de la flamme olympique des Jeux olympiques d'hiver de 1992, elle est choisie pour réceptionner le flambeau de 1,5 kg à l' aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, arrivant en provenance d' Olympie ( Grèce).

En 1995, Catherine Marsal décide de s'attaquer au record de l'heure, alors propriété de Jeannie Longo avec 46,352 km. Elle effectue sa préparation à Hyères auprès de Daniel Morelon. Sa tentative a lieu le sur le vélodrome de Bordeaux [1]. Elle bat le record avec 47,112 km. Il est cependant lui-même battu le par Yvonne McGregor [3].

En 1999, elle se voit refuser le départ du championnat de France sur route, après avoir manqué un contrôle sanguin inopiné la veille [4].

Globalement, elle est quatre fois championne du monde, neuf fois championne de France sur route et sur piste et elle a pris part à quatre Jeux olympiques. Tout au long de sa carrière, elle obtient 150 victoires et elle monte onze fois sur le podium des championnats du monde sur piste et sur route. Catherine Marsal est professionnelle jusqu'en 2004.

Elle eut de gros problèmes de minéralisation osseuse en fin de carrière, à l'orée de la trentaine. Après sa carrière, elle est directrice du centre sportif Maersk Fitness-Previa Sundhed au Danemark. Elle vit à Copenhague, où elle a étudié les sciences de la nutrition à l'université.

Elle est également entraîneuse de l’équipe féminine nationale danoise jusqu'aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 [1].

Other Languages