Cathédrale

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cathédrale (homonymie).

Une cathédrale est, à l'origine, une église où se trouve le siège de l' évêque (la cathèdre) ayant la charge d'un diocèse.

Étymologie et termes associés

Le terme cathédrale est d'abord un adjectif dans la locution église cathédrale (yglises cathedraux « églises épiscopales » dès 1180 [1]) avant de devenir un substantif au XVIIe siècle.
En français, le verbe cathédrer et le participe cathédrant ont signifié « présider » [2] et « présidant » [3].

Le mot latin d'origine grecque cathedra « siège à dossier », par extension « charge épiscopale ou autre » a régulièrement abouti au français chaire « siège à dossier » « chaire de professeur », la forme chaise est issue de chaire par assibilation dialectale du r intervocalique.

En Italie et dans une partie de l' Allemagne, notamment dans la province ecclésiastique de Cologne, une cathédrale est souvent appelée dôme (en italien : duomo ; en allemand : Dom), du latin domus, abréviation de domus Dei, la maison de Dieu. Ainsi la cathédrale de Milan est-elle couramment appelée, en italien, le duomo di Milano.

Dans d'autres parties de l'Allemagne et en Alsace, une cathédrale est souvent appelée Münster, du latin monasterium.

Dans la péninsule ibérique, une cathédrale est souvent appelée siège (en espagnol : seo ; en aragonais : seo ; en catalan : seu ; en portugais :  ; en galicien : ), du latin sedes. Ainsi la cathédrale Saint-Sauveur de Saragosse est-elle couramment appelée, en aragonais, la seu d'o Salvador de Zaragoza. La cathédrale d'Urgell, couramment appelée, en catalan, seu d'Urgell, a donné son nom à la ville de La Seu d'Urgell, antérieurement appelée Urgell.

Une procathédrale est une cathédrale provisoire : soit une église qui assume provisoirement la fonction de cathédrale sans en avoir le titre canonique, en raison de l'indisponibilité de la cathédrale « titulaire » (en travaux, en construction, démolie, etc.).

Une cocathédrale est un édifice religieux élevé au rang de cathédrale alors qu'il en existe une autre dans le diocèse. La cocathédrale latine de Jérusalem en est un exemple.

Le prêtre qui supervise les offices et la gestion d'une cathédrale est appelé archiprêtre (ou recteur-archiprêtre si celle-ci a le rang de basilique).