Cataphilie

La cataphilie est l'activité qui consiste en la visite clandestine des anciennes carrières souterraines de Paris. Il s'agit d'un abus de langage relatif aux catacombes de Paris qui se situent dans les carrières souterraines, parfois abrégées en « catas ». Le pratiquant est un cataphile.

Étymologie et sens

Un livre, La cité des cataphiles — Mission anthropologique dans les souterrains de Paris, popularisa le terme de « cataphile » à partir de 1983, mais l'expression existait sans doute avant parmi les initiés. Il s'agit d'un néologisme, étymologiquement issu du grec κατκιροσ, « le royaume des morts », qui donna le mot catacombes en latin ecclésiastique catacumbæ, par métathèse et par attraction de –cumbere, « reposer », de l’expression cata tumbas, « parmi les tombes », du grec κατα, « en bas », et τυμβος, « tombe » ; auquel est adjoint φἱλειν, « aimer » (suffixé en « –phile », « celui qui aime »). Le cataphile est également souvent un amateur de toutes les carrières et espaces souterrains, naturels ou non. Le terme de cataphilie désigne quant à lui, parfois la communauté des cataphiles, plus souvent l'ensemble des activités et légendes urbaines associées à l'univers cataphile. Il convient de distinguer le cataphile, qui aime et donc respecte ces lieux, du cataclaste, qui les dégrade [1].

Il n'existe pas en réalité de mouvement unitaire qui rassemblerait l'ensemble des cataphiles. Toutefois, il a existé plusieurs groupes et associations de cataphiles. Depuis les années 1980, de nombreuses incursions et fêtes clandestines ont lieu dans les carrières souterraines de Paris, sous l'égide de quelques habitués détenant souvent un plan des galeries souterraines et connaissant des points d'entrée et de sortie. L'essentiel de la fréquentation a néanmoins pour objet la promenade, par des groupes indépendants d'explorateurs qui se retrouvent le plus souvent au hasard dans les galeries.

Other Languages
bosanski: Katafilija
English: Cataphile
Simple English: Cataphile