Cassini-Huygens

Wikipédia:Articles de qualité Vous lisez un «  article de qualité ».
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la mission Cassini-Huygens en général. Pour l' orbiteur en particulier, voir Cassini (sonde spatiale). Pour l' atterrisseur, voir Huygens (sonde spatiale).
Description de cette image, également commentée ci-après

Insertion en orbite de Cassini- Huygens autour de Saturne ( vue d'artiste) .

Données générales
Organisation Drapeau des États-Unis NASA (Cassini)
Drapeau de l’Union européenne ESA (Huygens)
Drapeau de l'Italie ASI
Domaine Étude du système de Saturne
Statut mission achevée
Lanceur Titan IV-Centaur
Identifiant COSPAR 1997-061A
Principaux jalons
Début de la conception 1988
Lancement
Survol de Jupiter
Insertion en orbite autour de Saturne
Atterrissage de Huygens sur Titan
Fin de mission
Caractéristiques techniques
Masse au lancement Cassini : 5 712 kg
Huygens : 320 kg
Masse instruments 362 kg (Cassini)
48 kg (Huygens)
Propulsion Ergols liquides
Ergols Hydrazine
Masse ergols 3 267 kg
Δv ~2 km/s
Contrôle d'attitude Stabilisé 3 axes
Source d'énergie GTR
Puissance électrique 885 W
Orbite Orbite saturnienne de 2004 à 2017
Site saturn.jpl.nasa.gov
Principaux instruments
ISS Caméra
UVIS Spectrographe imageur ultraviolet
VIMS Spectromètre infrarouge/ visible
CIRS Spectroscopie infrarouge
x Radar
MIMI Cartographie de la magnétosphère
INMS Spectromètre de masse
CAPS Spectromètre
MAG Magnétomètre
RPWS Étude des ondes de plasma
CDA Analyse de la poussière cosmique
RS Science radio
Titan, Saturne et ses anneaux photographiés par la sonde Cassini.

Cassini- Huygens est une mission d' exploration spatiale de la planète Saturne et de ses satellites naturels au moyen d'une sonde spatiale développée par l' agence spatiale américaine, la NASA, avec des participations importantes de l' Agence spatiale européenne et de l' Agence spatiale italienne. Lancé en , l'engin s'est placé en orbite autour de Saturne en 2004. En 2005, l' atterrisseur européen Huygens, après s'être détaché de la sonde mère, s'est posé à la surface de la lune Titan et a pu transmettre des informations collectées durant la descente et après son atterrissage. L' orbiteur Cassini a ensuite tourné autour de Saturne et poursuivi l'étude scientifique de la planète géante gazeuse, en profitant de ses passages à faible distance de ses satellites pour collecter des données détaillées sur ceux-ci. La mission, d'une durée initialement prévue de quatre ans, a été prolongée à deux reprises : de 2008 à 2010, par la mission d' équinoxe (Equinox Mission), et de 2010 à 2017, par la mission de solstice (Solstice Mission). Afin de protéger les lunes de la planète, la sonde spatiale a fini son voyage en plongeant dans l' atmosphère de Saturne le .

En 1982, les communautés scientifiques américaine et européenne étudient de manière indépendante l'envoi d'une mission d'étude de Saturne. Après avoir travaillé sur des projets séparés, la NASA et l'Agence spatiale européenne lancent à la fin des années 1980 le développement d'une mission conjointe : la NASA développe l' orbiteur et l'ESA l' atterrisseur, qui doit se poser sur Titan. Le projet frôle à plusieurs reprises l'annulation, à la suite des difficultés budgétaires de la NASA. Des mouvements écologistes tentent d'interdire le lancement de la sonde spatiale, à cause du plutonium embarqué pour alimenter en énergie la sonde spatiale. Finalement la sonde spatiale est lancée le 15 octobre 1997 par un lanceur lourd, Titan IV-B.

Mission particulièrement ambitieuse et coûteuse (3,26 milliards de dollars), Cassini-Huygens est rattachée à ce titre au programme Flagship de la NASA. Avec une masse totale de 5,7 tonnes (dont 3,3 tonnes de carburant et 320 kilogrammes pour l'atterrisseur Huygens), il s'agit du plus gros engin spatial lancé vers les planètes externes. L'orbiteur embarque douze instruments scientifiques, dont un radar, tandis que Huygens en emporte six. Cassini est stabilisé selon trois axes, et son énergie provient de trois générateurs thermoélectriques à radioisotope utilisant du plutonium.

La mission Cassini-Huygens a rempli tous ses objectifs scientifiques en fournissant une moisson de données sur Saturne, sa magnétosphère, ses anneaux, Titan et les autres lunes de la planète géante. Les caméras de l'orbiteur ont également fourni certaines des plus belles images du système solaire. Cassini a notamment permis d'affiner notre connaissance de Titan ( lacs de méthane liquide, dunes, composition de l'atmosphère…), de découvrir les geysers d' Encelade, indices d'un océan souterrain hébergeant peut-être une forme de vie, d'obtenir les premières images détaillées de Phœbé, d'analyser en détail la structure des anneaux de Saturne, d'observer les formations étonnantes de l' atmosphère de la planète géante au niveau de son pôle nord et de découvrir une dizaine de nouveaux satellites naturels de petite taille (moins de 10 kilomètres), ce qui porte à 62 le nombre total de satellites saturniens connus à ce jour (2017).

Sommaire

Other Languages
Afrikaans: Cassini-Huygens
беларуская: Касіні-Гюйгенс
български: Касини-Хюйгенс
भोजपुरी: कसीनी-हायगंज
bosanski: Cassini-Huygens
čeština: Cassini (sonda)
español: Cassini-Huygens
עברית: קאסיני
hrvatski: Cassini-Huygens
interlingua: Cassini-Huygens
Bahasa Indonesia: Cassini–Huygens
Lëtzebuergesch: Cassini-Huygens
Limburgs: Cassini-Huygens
lumbaart: Cassini-Huygens
lietuvių: Cassini-Huygens
latviešu: Cassini-Huygens
Bahasa Melayu: Cassini–Huygens
Nederlands: Cassini-Huygens
norsk nynorsk: Cassini-Huygens
português: Cassini-Huygens
română: Cassini-Huygens
sicilianu: Cassini-Huygens
srpskohrvatski / српскохрватски: Cassini-Huygens
Simple English: Cassini−Huygens
slovenčina: Cassini-Huygens
slovenščina: Cassini-Huygens
српски / srpski: Касини—Хајгенс
Türkçe: Cassini-Huygens
українська: Кассіні — Гюйгенс
Tiếng Việt: Cassini–Huygens
Bân-lâm-gú: Cassini–Huygens